Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Dieselgate : amende de 5 millions d'euros pour Volkswagen en Italie

Dieselgate : amende de 5 millions d'euros pour Volkswagen en Italie

Énième conséquence de l'affaire des moteurs diesels truqués : Volkswagen a été condamné à une amende de cinq millions d'euros par l'autorité de la concurrence italienne. L'allemand est notamment sanctionné pour "pratiques commerciales incorrectes".

Volkswagen n'est pas près de tourner la page du Dieselgate. Quasiment un an après l'éclatement de l'affaire des moteurs diesels truqués, les ennuis continuent de s'accumuler sur le bureau du géant allemand. Quelques jours après la plainte de la Bavière et la suspension des ventes en Corée du Sud, voici une amende en provenance d'Italie.

Le constructeur a été condamné à payer cinq millions d'euros par l'autorité de la concurrence transalpine. Il s'agit de l'amende maximale que peut infliger cette dernière. L'autorité explique que le germanique est sanctionné pour des « pratiques commerciales incorrectes » et pour avoir « manipulé le système de contrôle des émissions polluantes » sur le bloc diesel de type EA189 EU.

Dans un communiqué publié le lundi 8 août, l'autorité indique que « depuis 2009, l'entreprise a vendu sur le marché italien des voitures diesels dotées d'un logiciel capable de modifier les émissions polluantes lors des tests de contrôle, avec pour conséquence des niveaux d'émissions d'oxyde d'azote inférieurs à ceux des conditions réelles d'utilisation. »

L'autorité de la concurrence met en avant le fait que ces résultats ont pu influer sur le comportement des clients, ces derniers pouvant être amenés à choisir des véhicules qu'ils n'auraient peut-être pas achetés avec les vrais chiffres d'émissions polluantes. L'antitrust italien a également souligné que l'allemand vantait l'attention qu'il portait aux émissions de ses voitures dans de nombreuses brochures et publicités.

Cette condamnation alourdit encore un peu plus la facture du Dieselgate, même si ces cinq millions d'euros sont une broutille à côté de la somme que Volkswagen va payer aux États-Unis, supérieure à 15 milliards de dollars.

Commentaires (48)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Le géant finira par ..finir tout p' tit à Koups de ..broutilles ..!!

Par

Bon ça va, avec une amende aussi "faible" ça valait le coup de le faire sur ce marché. Aux US ils sont pas près de retrouver des chiffres vert avec une amende aussi stratosphérique (et totalement risible, mais c'est un autre débat).

Par

En même temps cette grol parait tout à fait démodée, qui illustre bien la produKtion aKtuelle du groupe, Konvenez que ça .. n' aide pas, non ..??!!

Par

C'est peanuts pour le géant vw :biggrin::biggrin::biggrin::bien::bien::bien::bien:

Par

Première condamnation en Europe...

Par

Ségo! y'a du pognon à récupérer !

Par

Par

5 millions? Ils vont donner 10 millions en disant "gardez la monnaie" :fresh:

Par

Puisque l'Italie a obtenu gain de cause, aucune raison que le reste de l'Europe laisse passer ça, la santé financière du groupe va malheureusement en prendre un coup, je me fiche des dirigeants en revanche je suis salarié moi aussi, et je pense à ceux de VW qui par la faute de gens sans scrupules pourraient se retrouver sans emploi... :colere:

Par

En réponse à Jujules47

Puisque l'Italie a obtenu gain de cause, aucune raison que le reste de l'Europe laisse passer ça, la santé financière du groupe va malheureusement en prendre un coup, je me fiche des dirigeants en revanche je suis salarié moi aussi, et je pense à ceux de VW qui par la faute de gens sans scrupules pourraient se retrouver sans emploi... :colere:

Prôner d'ub coté la pénalisation dans toute l'europe puis s'inquiéter du sort des ouvrier qui peuvent en subir les conséquence, c'est un poil schyzophrène comme discours non ? :beuh:

Je salue la décision de la justice Italienne : tout le monde sait que lorsqu'un acheteur va choisir son mazoile, il est evidemment préoccupé par les émission de NOx qui sont LE critère déterminant dans son choix ... :redface:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire