Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 
S'inscrire

Dieselgate: la Fiat 500X dans le collimateur

Publié dans Ecologie / Electrique > Autre actu écologie

par

Fin novembre dernier, la DUH, association allemande de protection de l'environnement, pointait du doigt la Renault Espace 1.6 dCi pour des émission d'oxydes d'azote (NOx) dépassant jusqu'à 25 fois le niveau autorisé. Ce mardi, elle annonce des résultats comparables pour la Fiat 500 X 2.0 diesel.

D'après la DUH, les émissions de NOx de la Fiat 500X 2.0 diesel dépassent de 11 à 22 fois les niveaux autorisés.
D'après la DUH, les émissions de NOx de la Fiat 500X 2.0 diesel dépassent de 11 à 22 fois les niveaux autorisés.

La Deutsche Umwelthilfe (DUH), association allemande de protection de l'environnement, semble décidée à devenir le cauchemar des constructeurs. En quelques mois, l'organisme a en effet pointé du doigt les émissions polluantes excessives de modèles signés Mercedes, Opel et Renault, ceci au travers de tests effectués en partenariat avec par l'Université des sciences appliquées de Berne (Suisse).

Cette fois, ce sont les émissions de dioxydes d'azote (NOx) de la Fiat 500X à motorisation 2.0 diesel qui sont pointées du doigt. Lors d'une conférence donnée ce mardi, Juergen Resch, directeur de l'organisation, a déclaré que les émissions de NOx de l'italienne, laquelle répond aux normes Euro 6, dépassaient de 11 à 22 fois les niveaux autorisés par la législation européenne durant les tests réalisés moteur chaud, résultats qui auraient été mesurés à 8 reprises.

Une constatation du même type avait été faite en novembre 2015 sur l'Espace 1.6 dCi (dépassement allant jusqu'à 25 fois les seuils autorisés, lors de tests effectués à 5 reprises).

Dès le mois de septembre 2015, juste après qu'ait éclaté aux Etats-Unis le scandale Volkswagen (mise en évidence de la présence de logiciels permettant de truquer les contrôles antipollution), la DUH avait affirmé avoir « des indices détaillés sur des manipulations des émissions » chez plusieurs constructeurs autres que VW et Audi. Ce mardi, Axel Friedrich, ingénieur allemand cofondateur de l’ONG américaine ICCT qui a révélé le scandale Volkswagen, a enfoncé le clou en déclarant que "les dépassements extrêmes d'émissions de NOx qui ont déjà été détectés sur des Opel Zafira, Renault Espace, Mercedes Classe C et maintenant un SUV Fiat ne sont pas plausibles et semblent indiquer la présence de systèmes truqueurs."

Fiat se refuse pour le moment à commenter les assertions de la DUH. L'agence Reuters rappelle que le 2 février, Fiat Chrysler Automobiles avait assuré que ses véhicules n'étaient pas équipés de logiciels truqueurs et que si les émissions polluantes pouvaient varier en fonction des conditions de circulation, les systèmes de contrôle des voitures fonctionnaient de la même façon lors de tests en laboratoire ou sur la route.

Renault, de son côté, avait admis en janvier - après la publication des résultats de la DUH, donc -  que ses systèmes de dépollution, tout en se conformant à la législation européenne en vigueur, devaient être améliorés. Il avait annoncé dans la foulée un investissement de 50 millions d'euros pour optimiser lesdits systèmes.

Portfolio (2 photos)

Inscription à la newsletter

Poursuivez votre lecture :

Vidéos populaires

Commentaires (134)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Étonnant que ce soit un organisme indépendant et non les autorités publiques qui mesurent les émissions polluantes des véhicules... inquiétant même.

Les normes mises en place ne sont donc jamais contrôlées et vérifiées ?

C'est pareil pour l'alimentation ?

Par

En réponse à Zoulman

Commentaire supprimé.

ok on achete les autres marques qui polluent encore plus c'est ça ?

Par

En réponse à Zoulman

Commentaire supprimé.

Opel et Mercedes sont eux aussi épinglés...

Par

Ils sont fort en propagande ces allemands......

Par

zoulman, je t'invite a relire l'article, puis relire ton post, et tu verra que tes dires sont completement a la rue

Par

En réponse à Zoulman

Commentaire supprimé.

Il faudrait accepter d'ouvrir les yeux, évident que tous les constructeurs vont avoir du souci, vitupérer sur le groupe VW ne fait rien avancer et on en est plus là , d'ailleurs rien ne dit qu'ils ne seront pas les premiers à avoir les capacités de montrer patte blanche.

Par

on a tous compris que tous les véhicules à moteur thermique polluent plus que ce qui a été relevé pendant les test d'homologation...tous sauf vw qui a utilisé le logiciel pour passer le test d'homologation... maintenant ça ne fait plus ni chaud ni froid que ces valeurs soient altérés.

Le problème est dans le système de test et dans l'évaluation des émissions dans tous les régimes du moteur

Par

En réponse à Andrea33

on a tous compris que tous les véhicules à moteur thermique polluent plus que ce qui a été relevé pendant les test d'homologation...tous sauf vw qui a utilisé le logiciel pour passer le test d'homologation... maintenant ça ne fait plus ni chaud ni froid que ces valeurs soient altérés.

Le problème est dans le système de test et dans l'évaluation des émissions dans tous les régimes du moteur

et, ou mettre comme limites des valeurs plus réalistes ou obliger les constructeurs à vendre des voitures hybrides ou électriques...

Par

Donc la Jeep Renegade doit avoir le même souci... vu que c'est le même moteur !

Par

C'est la procédure d'homologation qui est un non sens, pas les voitures testées.

Il est impossible de reproduire en condition réelle le protocole de mesure, cela est vrai pour tous les constructeurs.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire