Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Dieselgate - Volkswagen risque une amende de près de 20 milliards d'euros en France

Dieselgate - Volkswagen risque une amende de près de 20 milliards d'euros en France

Nos confrères du Monde ont pu consulter le rapport de la répression des fraudes sur l'affaire Volkswagen en France. Le groupe encourt chez nous une amende qui pourrait aller jusqu'à 19,7 milliards d'euros, mais qui devrait plutôt avoisiner les 2,5 milliards si on ne prend en compte que le chiffre d'affaires et les avantages liés à la fraude.

Une bombe est-elle sur le point d'exploser au sein de la division française du groupe Volkswagen ? Alors que les conséquences juridiques et financières du Dieselgate concernent avant tout les États-Unis, le journal Le Monde révèle que VW risque en France une amende de 19,73 milliards d'euros. Cette somme correspond à 10 % du chiffre d'affaires moyen de Volkswagen sur les exercices 2012, 2013 et 2014.

Chez nous, le constructeur allemand fait l'objet d'une enquête judiciaire depuis octobre 2015, soit quelques semaines après la découverte du scandale avec la découverte sur des moteurs TDI de l'installation d'un logiciel qui fausse les valeurs de rejets polluants pendant les tests d'homologation.

Dans l'Hexagone, une information judiciaire pour "tromperie aggravée" a été ouverte en février 2016. Elle fait suite aux investigations menées par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), qui a dressé un procès-verbal que nos confrères du Monde ont pu consulter.

Une amende proportionnelle à la fraude

C'est donc dans ce rapport que les risques pénaux encourus par Volkswagen sont mentionnés, avec la somme de près de 20 milliards d'euros pour l'amende. Mais les enquêteurs indiquent que le montant sera fixé "de manière proportionnée aux avantages tirés de la fraude".

La DGCCRF précise qu'en France, l'affaire concerne très exactement 946 087 véhicules diesels équipés du bloc de type EA 189. Selon les enquêteurs, il y a ainsi un "chiffre d’affaires frauduleux réalisé par la vente sur le territoire français" de ces modèles évalué à 22,78 milliards d'euros.

Mais la DGCCRF ne s'arrête pas là. Elle prend également en compte les économies que le groupe a pu réaliser avec ce logiciel et estime que ce système a permis de réussir les tests d'homologation à moindre coût, parlant d'une "économie frauduleuse". La DGCCRF l'estime à "35 % du montant des sommes affectées à la recherche et développement" par Volkswagen entre 2012 et 2014, soit 1,52 milliard d'euros. Si on fait l'addition et que l'on suit la logique d'une amende selon un taux de 10 %, la somme à payer serait alors de 2,4 milliards d'euros.

Conclusion sans appel

Reste que nos confrères rappellent que les enquêteurs doivent prouver la fraude. Si celle-ci n'est pas niée par Volkswagen, le constructeur n'a pas voulu donner le code source des calculateurs concernant le dispositif litigieux.

Les enquêteurs se sont donc reportés sur les tests de la commission Royal. Cette dernière avait mesuré un Touran et un Q3. La vanne EGR, l'organe de dépollution de ces modèles, ne fonctionnait qu’à 50 % ou 60 % lorsqu’on modifiait légèrement le test d’homologation au lieu de 100 % au cours du test complet. Le rapport indique : "sans ce dispositif qui détecte une phase de test antipollution et qui modifie le fonctionnement de la vanne EGR spécifiquement pendant ce test, les véhicules concernés n’auraient pas pu être homologués en l’état".

Le bilan de la DGCCRF est donc sans appel : les consommateurs ont été trompés. Un "responsable présumé" est désigné : il s'agit de "Volkswagen AG, prise en la personne de son représentant légal : Matthias Müller, directeur général".

Pour rappel, en France, d'autres constructeurs font l'objet d'une enquête similaire, dont Renault et PSA.

Mots clés :

Commentaires (52)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

par contre plus de nouvelle des fraudes de Peugeot étonnant ce protectionnisme français comme dans auto plus me direz vous

Par

"Pour rappel, en France, d'autres constructeurs font l'objet d'une enquête similaire, dont Renault et PSA."

et FCA

Par

Ils vont rien avoir du tout, ce pays de merde à toujours lécher les bottes de son voisin

Par

En réponse à nicotdi

"Pour rappel, en France, d'autres constructeurs font l'objet d'une enquête similaire, dont Renault et PSA."

et FCA

certes mais pas 55 000 articles dédiés comme vw et non pas juste une phrase

Par

"Cette somme correspond à 10 % du chiffre d'affaires moyen de Volkswagen sur les exercices 2012, 2013 et 2014."

Pkoi seulement à partir de 2012 et pas 2009 ?

"Mais la DGCCRF ne s'arrête pas là. Elle prend également en compte les économies que le groupe a pu réaliser avec ce logiciel et estime que ce système a permis de réussir les tests d'homologation à moindre coût, parlant d'une "économie frauduleuse".

Ok sauf que les vw n'ont pas été homologuées en France mais en Allemagne ....

Par

Pour ceux qui ne liront jamais l'article jusqu'au bout, la dernière phrase est la suivante :

" Pour rappel, en France, d'autres constructeurs font l'objet d'une enquête similaire, dont Renault et PSA."

Combien de centaines de milliards à verser si la somme ici mentionnée était confirmée.

Pour une marque comme Rn'ô qui dans les tests non terminés de la Royal pollue de manière effective beaucoup...mais alors beaucoup plus que les VW testées selon ce process proche des réalités....

Par

En réponse à Anticara

par contre plus de nouvelle des fraudes de Peugeot étonnant ce protectionnisme français comme dans auto plus me direz vous

Demande toi aussi pourquoi le test qui initialement devait porter sur 100 bagnoles n'a jamais été mené à son terme.

Ou encore, quel était l'employeur précédent du directeur de l'UTAC....

Par

En réponse à Zoulman

Ils vont rien avoir du tout, ce pays de merde à toujours lécher les bottes de son voisin

Ces amendes ne concernent pas que vw mais psa , renault et fca ....enfin bref là n'est pas le sujet car au final vw devrait payer que 2.4 milliards d'euros et ils ont les sous c'est pas un problème , la question est que si la France inflige de telles amendes à ces 4 constructeurs que vont faire les autres pays d'Europe ?

Par

En réponse à roc et gravillon

Pour ceux qui ne liront jamais l'article jusqu'au bout, la dernière phrase est la suivante :

" Pour rappel, en France, d'autres constructeurs font l'objet d'une enquête similaire, dont Renault et PSA."

Combien de centaines de milliards à verser si la somme ici mentionnée était confirmée.

Pour une marque comme Rn'ô qui dans les tests non terminés de la Royal pollue de manière effective beaucoup...mais alors beaucoup plus que les VW testées selon ce process proche des réalités....

Et FCA ...ptit oubli de Florent

Par

Bientôt la faillite pour VW Gang !

J'espère qu'ils payeront aussi des milliards d'amendes pour concurrence déloyale :bien: :biggrin::biggrin::biggrin:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire