Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Essai vidéo - Porsche Panamera 2 : métamorphosée

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

La Panamera 1 est morte, vive la Panamera 2. Dans son physique comme ses prestations routières, l’allemande s’est métamorphosée. Notre essai au volant d’une 4S de 440 ch.

Essai vidéo - Porsche Panamera 2 : métamorphosée

En bref

A partir de 440 ch

4 roues motrices 

Pour la seconde génération de sa grande routière Panamera, Porsche est reparti d’une feuille blanche. Plateforme, design et intérieur : tout est entièrement nouveau, du sol au plafond. L’objectif est de redresser la barre sur le marché européen (à titre d’exemple, moins de 500 écoulées par an en moyenne depuis 2009 en France) sans entacher sa belle carrière sur les marchés comme l’Asie et les Etats-Unis.

Désormais produite dans l'usine de Leipzig (Allemagne), la nouvelle Panamera inaugure une plateforme inédite, issue du groupe Volkswagen qui servira aussi de base à la prochaine Audi A8. Une architecture qui a permis aux designers de s’exprimer très tôt dans le projet pour redonner au modèle l’élégance qui lui faisait défaut. Train avant avancé, porte-à-faux réduit, silhouette allongée : les retouches apportées sont d’une efficacité redoutable et rééquilibrent les proportions de la Panamera. La partie arrière est sans aucun doute la plus réussie, avec une ligne de toit plongeante et des feux type 911.

 


Particulièrement sophistiquée, la nouvelle production de Porsche s'éloigne de son vieux précepte "un bouton-une fonction". Si le compte-tours central à aiguille et le contact à gauche du volant sont préservés, l'interface devient entièrement numérique.

  

Essai vidéo - Porsche Panamera 2 : métamorphosée

 

Le conducteur a sous les yeux deux écrans de 7 pouces qui délivrent toutes les informations relatives à son déplacement (température moteur, pression de turbo ou G latéraux pour les sportifs) tandis que la partie supérieure de la console centrale s'orne d'un autre écran, multimédia et tactile, et large de 12,3 pouces. Autour du levier de vitesses sont disposées les commandes de confort qui mêlent boutons classiques et commandes tactiles. Une réussite totale qui mixe judicieusement classicisme et modernité.

 

Essai vidéo - Porsche Panamera 2 : métamorphosée
Essai vidéo - Porsche Panamera 2 : métamorphosée

 

Cette routière pur jus n’en oublie pas ses préceptes puisqu’elle soigne tout aussi bien les passagers arrière. Les deux occupants des sièges individuels ont de l’espace et profitent de sièges massants, ventilés, chauffants, etc. Et d’un écran de commande tactile dernier cri, évidemment en option. La soute qui revendique un volume de 495 litres autorise sans problème les longs week-ends en famille alors que les sièges arrière rabattables permettront de charger les clubs de golf.

Côté techno, la Panamera comble son retard sur la concurrence et s’arme d’une panoplie de systèmes d'assistance. Le régulateur de vitesse adaptatif peut ainsi s'accompagner d'un système de conduite prédictive (Porsche InnoDrive) combinant les informations du GPS, les limitations de vitesse et les données géographiques telles que la courbure des virages ou la déclivité pour optimiser soit la consommation soit le plaisir de conduite dans le cadre d'une planification constante sur les trois kilomètres à venir. S'ajoute à cela un système de conduite semi-autonome dans les embouteillages (jusqu'à 60 km/h), une caméra thermique pour améliorer la vision nocturne, et bien sûr les assistances à la conduite telles que la surveillance des angles morts, l'alerte de franchissement de ligne ou bien encore l'assistance au parking.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus
de la version la plus écologique de : Porsche Panamera

56 g/km - Bonus : 1 000 €*

* Véhicules hybrides rechargeables émettant entre 21 et 60 grammes de co2 : bonus de 1 000 €.

Début de commercialisation du modèle :
Porsche Panamera 2

Juillet 2016

A titre d'exemple pour la version II 4S.

1,42 m1,93 m
5,04 m
  • 4 places
  • 495 l / 1304 l

  • Auto. à 8 rapports
  • Essence

Portfolio (19 photos)

Porsche Panamera 2

En savoir plus sur :
Porsche Panamera 2

Vidéos populaires

Commentaires (65)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

"Ce V6 ultra-généreux ne devrait pas représenter la majeure partie des ventes" la panamera 4S est de loin le modèle le plus vendu...

Par

C'est quand on voit ça que le commun des mortels rêve d'une Ferrari plutôt qu'une Porsche...

Par

En réponse à miniachris

C'est quand on voit ça que le commun des mortels rêve d'une Ferrari plutôt qu'une Porsche...

La Panamera est comparable à aucun modele de Ferrari, sauf peut etre la Gt4 lusso s'en rapproche mais n'est qu'une 3 portes.

Et dans le genre limousine, cette Panamera excelle absolument partout.

Porsche au dessus comme d'hab :bien:

Et en tant que commun des mortels, sache qu'une 911 turbo S me fait clairement plus rêver qu'une 488 gtb.

Pour avoir pu tester il y a quelques années la 458 de toute façon ce sont deux voitures casi incomparable.

Par

ils ont réussi a augmenter le poids malgré tout :blague: vivement la futur série 6 gran coupé :rs:

Par

En réponse à miniachris

C'est quand on voit ça que le commun des mortels rêve d'une Ferrari plutôt qu'une Porsche...

a part faire du bruit et attirer le regard, niveau confort c'est inférieur, la fiabilité n'en parlons pas ...

Par

Très réussi

Par contre ce bleu et ces jantes c est pas possible

Par

En réponse à docbrown06

La Panamera est comparable à aucun modele de Ferrari, sauf peut etre la Gt4 lusso s'en rapproche mais n'est qu'une 3 portes.

Et dans le genre limousine, cette Panamera excelle absolument partout.

Porsche au dessus comme d'hab :bien:

Et en tant que commun des mortels, sache qu'une 911 turbo S me fait clairement plus rêver qu'une 488 gtb.

Pour avoir pu tester il y a quelques années la 458 de toute façon ce sont deux voitures casi incomparable.

Je parle de la marque en général...

Par

En réponse à axoxyxous

a part faire du bruit et attirer le regard, niveau confort c'est inférieur, la fiabilité n'en parlons pas ...

J'ai parlé de rêve et de rien d'autre.

Il suffit de passer dans la section ou je squatte le plus, les maquettes les plus montées sont des Ferrari.

Et pas spécialement par des tifosis.

Le confort et la fiabilité, c'est autre chose (et je suis d'accord avec toi).

Par

En réponse à miniachris

C'est quand on voit ça que le commun des mortels rêve d'une Ferrari plutôt qu'une Porsche...

Ferrari vroum vroum !! pour faire le beau sur les champs Elysées comme un nouveau riche

Par

A 3'58"00, 123km/h sur une départementale en effleurant la pédale...Tout le problème de ce genre de voiture: Impossible de rouler sur route ouverte sans perdre son papier rose au premier radar. :buzz:

Sincèrement, c'est une voiture très sympathique mais terriblement frustrante a utiliser au quotidien.

On doit avoir l'impression de n'utiliser que le quart de ses capacités. :blague:

Certains rétorquerons qu'il y a le circuit...Personnellement, je me vois mal faire du circuit avec une voiture de prés de 2 tonnes. (Porsche ou pas, c'est pareil)

Et puis une GT3 offre beaucoup plus de sensation. :tourne:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire