Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

État des routes et vignette sur les automobilistes : l'État dément, mais…

Dans Pratique / Budget

État des routes et vignette sur les automobilistes : l'État dément, mais…

La perspective d’une vignette automobile dont la recette irait tout droit alimenter les caisses nécessaires à payer la facture de l’entretien d’un réseau routier dégradé en aura scotché plus d’un, en ce début de semaine. De quoi gâcher les fêtes de Noël qui auront lieu ce week-end. Mais le gouvernement n’a pas voulu passer pour le père fouettard et a répondu par un démenti aux renseignements recueillis par le quotidien Le Parisien. Ceci étant dit, ne vous réjouissez pas trop vite. Car il faudra donner tout de même son obole pour la cause, d’une façon ou d’une autre…

Résumons : un malus écologique inditmidant lors de l'achat d'une voiture, une hausse des prix des carburants, la vignette Crit’air pour limiter les déplacements, les 80 km/h sur routes comme étrennes aux lobbies de la répression routière et, maintenant, la dîme à mettre en place pour entretenir des axes aux airs de chez d’œuvre en péril. Aimer encore l’automobile après ça relève de la profession de foi, d’autant plus que l’on peut parier que cette liste ne sera jamais exhaustive.

Ceci dit, le coup de la vignette pour financer l’état du réseau routier a fait long feu. Le gouvernement a dû sortir du bois après les révélations du Parisien : « il n'a jamais été envisagé d'instaurer une vignette sur les automobilistes », a indiqué un porte-parole du ministère des Transports, contacté par l'AFP. Maintenant, en ajoutant que « le gouvernement présenterait sa nouvelle politique de mobilité en février », on comprend bien que le quotidien n’a pas trouvé un pétard mouillé…

Le comité d’experts missionné par Élisabeth Borne plancherait ainsi sur d’autres sources de financement comme l’augmentation de la taxe sur l’essence ou encore une facturation au kilomètre de la circulation des camions et des voitures. Car il faudra rénover les deux tiers du réseau routier national qui représente environ 10 000 kilomètres de routes non concédées. Joyeuses fêtes quand même…

Mots clés :

Commentaires (30)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Déjà qu'on paye un bras les autoroutes.

Par

Démenti donc on est bel et bien foutu....on aura cette nouvelle taxe de plus dans un pays champion du monde dans ce domaine.

Faudrait penser à se réveiller moutons de français.....les dividendes reversés aux actionnaires ont atteint des sommets....comme ceux des autoroutes payés par les impôts des français.

Par

Les automobilistes français sont déjà les meilleures vaches à lait d'Europe, pourquoi se priver de taxer encore davantage alors qu'il y a si peu de contestation.

Nous, les automobilistes sommes vraiment des imbéciles dociles...

Par

J'ai déjà donné 2 bras et un jambes (TVA, malus, supermalus, mégamalus, taxes sur carburant, TIPP, carte grise...), merci d'attendre un peu pour la deuxième jambe...

Par

Et après, on s'étonnera que tout le monde picole pour oublier...même les vaches s'y mettent :

http://club.caradisiac.com/whealer/espace-detente-75428/photo/kronenbourg-6933944.html

Par

arrêter de pleurnicher, vengez vous

Boycotter tout ce qui de près ou de loin est "made in France"

vous verrez l'efficacité de ce système de Boycot, largement expérimenté en son temps par Gandhi

Par

et pendant ce temps là les élus vivent confortablement sur le dos des français et de la république..

finalement "en marche", ce n'était pas si anodin que ça : c'était une info subliminale.

ceci dit, merci à ces(ses) électeurs, je veux bien leur filer un RIB dès que la nouvelle taxe sera instaurer, histoire de me faire rembourser.

Par

En réponse à ceyal

arrêter de pleurnicher, vengez vous

Boycotter tout ce qui de près ou de loin est "made in France"

vous verrez l'efficacité de ce système de Boycot, largement expérimenté en son temps par Gandhi

Le meilleur moyen de révolte: arrêter de payer ses impôts, une révolution sans violence qui en ferait trembler plus d'un...

Par

En réponse à templeton579

et pendant ce temps là les élus vivent confortablement sur le dos des français et de la république..

finalement "en marche", ce n'était pas si anodin que ça : c'était une info subliminale.

ceci dit, merci à ces(ses) électeurs, je veux bien leur filer un RIB dès que la nouvelle taxe sera instaurer, histoire de me faire rembourser.

Nos élus ne vivent pas confortablement...

Anciennement chef d’entreprise, une députée La République en marche (LREM) a vu son salaire baisser lorsqu’elle est entrée dans l’hémicycle. Ses revenus sont passés de 8.000 euros à 5.000 euros, ce qu’elle déplore.

Au quotidien L'Opinion, elle a regretté de devoir bousculer son train de vie et plus particulièrement son alimentation. « Je vais moins souvent au restaurant, je mange pas mal de pâtes, j’ai ressorti des vêtements de la cave et je vais devoir déménager », a-t-elle déclaré.

Pas facile cette vie de misère...

Par

En réponse à carrera13

Le meilleur moyen de révolte: arrêter de payer ses impôts, une révolution sans violence qui en ferait trembler plus d'un...

Tu te souviens des paroles du général De Gaulle....et les ânes bâtés?

C'est toujours d'actu:biggrin: ça chouine,ça rouspète mais ça fini toujours par payer:wink:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire