Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Ferrari GTC4 Lusso : la nouvelle familiale de Maranello - Vidéo en direct du salon de Genève

Dans Salons / Salon de Genève

, mis à jour

Début février, Ferrari avait partiellement levé le voile sur la GTC4 Lusso, sa nouvelle 4 places quatre roues motrices et directrices de 690 ch qui prend la succession de la FF. Sa première apparition publique lors du Salon de Genève nous a permis d’en savoir un peu plus.

Ferrari GTC4 Lusso : la nouvelle familiale de Maranello - Vidéo en direct du salon de Genève

Le patronyme GTC4 Lusso fait référence au passé, GTC pour la 330 GTC de 1966 (ou à la 330 GT 2+2), et Lusso rappelle la 250 GT Berlinetta Lusso, une des perles du Grand Tourisme du début des années 1960. La belle conserve l'allure d’un break de chasse, mais elle se démarque de la FF par des formes plus anguleuses et des lignes plus tendues. La silhouette paraît plus agressive, avec un pavillon qui semble abaissé même si la hauteur reste aux environs de 1,38 m.

 Le gabarit de la GTC4 Lusso change peu par ailleurs : elle gagne 10 mm en longueur, 30 mm en largeur. L’aérodynamique améliorée de 6 % pour le Cx (de nouvelles solutions, notamment un diffuseur à fentes et un aileron arrière intégré au hayon, ont toutes été conçues pour réduire la trainée et améliorer l’efficacité, mais peu d’ indications sur les valeurs de portance sont communiquées, si ce n’est qu’il y a plus d’appui sur l’arrière).

 

Ferrari GTC4 Lusso : la nouvelle familiale de Maranello - Vidéo en direct du salon de Genève

 

Un brin plus agressive, la nouvelle grande Ferrari est aussi plus technologique, et en conséquense plus performante que sa remplaçante, alliant comme jamais les performances et la polyvalence d’usage attendue d’une GT.

Le V12 6,3 central avant évolue par rapport à la FF, en reprenant les formes des chambres de combustion de la F12. Cela permet de porter le rapport volumétrique à 13,5:1 (12,3:1 à la FF). Le rendement s’améliore légèrement (15 l/100 et 350 g/km de CO2). Les 30 chevaux supplémentaires proviennent en partie de cette modification. Le couple progresse de 14 Nm à 697 Nm atteint à près de 6000 tr/mn, mais 80 % du couple sont disponibles dès 1 750 tr/min et la souplesse à bas régime a été travaillé afin de rendre le fauve encore plus civilisé. Le V12 reste accouplé à une boîte double embrayage à sept rapports, alors qu’il se murmurait qu’elle serait remplacée par une à huit rapports.

Avec 690 ch à 8 000 tours, le rapport poids/puissance de la GTC4 descend à 2,6 kg/ch. Elle devrait se montrer un peu plus véloce que la FF avec 3 dixièmes de moins sur le 0 à 100 km/h, abattu selon le constructeur en 3,4 secondes. La vitesse de pointe atteint 335 km/h.

 

Pour exploiter cette cavalerie, la GTC4 Lusso conserve les quatre roues motrices de la FF, et grande nouveauté, y rajoute le système à roues arrière directrices de la rare la F12 «Tour de France » de 780 chevaux. Cela devrait exacerber son agilité sur route sinueuse, et améliorer sa maniabilité en ville, ce grand coupé de 4,92 mètres de long… Ces qualités dynamiques rehaussées sont présentés par Ferrari en ces termes : « le système amélioré 4RM EVO a été intégré avec la direction des roues arrière

afin de donner naissance au nouveau 4RMS (quatre roues motrices et directrices) et développé sur la base de la quatrième génération du Système de contrôle de l’angle de dérapage (SSC4) qui comprend

le différentiel électronique E-Diff et le système de contrôle de suspension magnéto-rhéologique (SCM-E) », autrement dit les amortisseurs adaptatifs…

 

La qualité de présentation et les matériaux ont légèrement progressé. Le nouveau double cockpit abrite côté conducteur des commandes plus ergonomiques et un volant plus compact grâce à l'adoption d'un airbag bonzai, qui on l'espère n'est plus un Takata défectueux. Le confort acoustique à bord est promis « bien meilleur que celui de la FF », grâce à une isolation renforcée contre les bruits exterieurs, et à une soufflante moins bruyante. Cette dernière, ainsi que la climatisation sont également plus efficaces. Ce nouveau système de contrôle de ventilation se double d’une navigation/multimédia plus performant. La planche de bord a été et redessinée pour accueillir au centre de la console un écran tactile de 10,25 pouces.

 

Ferrari GTC4 Lusso : la nouvelle familiale de Maranello - Vidéo en direct du salon de Genève

 

Commercialisée en France au courant de l’automne prochain, elle sera vendues au même prix que la FF, ou à un tarif très proche, aux environs de 265 000 €.

 

En option, la 4 places Ferrari peut désormais recevoir un toit panoramique en verre. Ce toit Low-E régule la température à bord même lors des journées les plus ensoleillées et limite ainsi l’utilisation du système de climatisation. Comme sa devancière, la GTC4Lusso peut être équipée d’un écran tactile passager placé au-dessus de la boîte à gants. Il s’agrandit ( 8,8 pouces) et affiche, comme cela était le cas de son prédécesseur, les statistiques en matière de performances (régime moteur, rapport engagé, vitesse, nombre de G), des informations sur l’état du véhicule, et peut également être utilisé pour piloter le système multimédia embarqué. Le passager peut par exemple sélectionner les plages musicales, même lorsque les informations de navigation satellitaire sont affichées sur l’écran central principal. Il est également possible de sélectionner un nouveau point d’intérêt (POI), tel qu’un restaurant, et de le transmettre directement vers le système de navigation satellitaire, même lorsque ce dernier avait déjà été réglé.

 

L’instant Caradisiac

Les deux versions « Bianco Italia » et « Grigio Ferro Met » de la remplaçante de la FF installées sur le stand Ferrari à Genève attire un peu plus les visiteurs que la California T équipée de la nouvelle option « Handling Speciale ». Pourtant, avec son amortissement piloté 16 % et 19 % plus ferme à l'avant et à l'arrière, un échappement qui chante plus fort et sa présentation modifiée, elle devient une des Ferrari 8 cylindres les plus désirables.

Ferrari GTC4 Lusso : la nouvelle familiale de Maranello - Vidéo en direct du salon de Genève

Portfolio (12 photos)

Vidéos populaires

Commentaires (48)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Quasiment 700 N.m pour 6.3L c'est tout bonnement pharaonique pour un moteur de série à aspiration naturelle.

Bravo

Par

En réponse à Frenchguy

Commentaire supprimé.

la pagani fait 100 cv de plus.

Par

En réponse à oncl bob

la pagani fait 100 cv de plus.

Ben 100 bidets avec deux turbals...

Par

Ok l'intérêt c'est le couple mais quand même...

Par

En réponse à Maître_Yoda

Ok l'intérêt c'est le couple mais quand même...

L'intérêt, c'est la courbe puissance

La valeur du couple seul ne vaut rien

Par

En réponse à Frenchguy

Commentaire supprimé.

800++ hp pour la Huayra, avec un couple maxi de 108 m/kg...

Donc excuse-moi, mais le V12 rouge fait franchement petits bras là...:bah:

Par

Cette caisse :lover:

Par

c'est bien clair et bien détaillé ! merci.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire