Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Fiabilité de la Dacia Logan 2 : la maxi-fiche occasion de Caradisiac

Dans Guide fiabilité / Autres actu fiabilité

Fiabilité de la Dacia Logan 2 : la maxi-fiche occasion de Caradisiac

Dates clés

  • Novembre 2012 : commercialisation de la Logan 2 berline
  • Juillet 2013 : commercialisation du break Logan 2 MCV
  • Janvier/avril 2016 : apparition respectivement de la boîte robotisée Easy-R sur MCV 0.9 TCe 90 etdiesel 1.5 dCi 90
  • Novembre 2016 : restylage
Calculer la cote de ce véhicule

1. En bref

La Dacia Logan... C'est par elle qu'est arrivé le raz-de-marée du low cost. La première génération commercialisée en 2005, a en effet défriché ce nouveau domaine automobile. Et de belle façon, avec un succès qui n'a pas manqué d'étonner et de rendre envieux d'autres marques. Le Dacia "moderne" a depuis étoffé sa gamme et la deuxième génération de Logan a pris son départ fin 2012. Avec les mêmes recettes que sa devancière : prix plancher, prestations incroyables pour ledit prix, volume de coffre record, simplicité de gamme, fiabilité au top grâce à des organes déjà éprouvés. Mais cette deuxième génération ajoute un style plus valorisant et des équipements plus modernes. C'est encore plus le cas après le restylage de fin 2016. La fiabilité reste de très bon niveau, même si, la perfection n'étant pas de ce monde, quelques soucis sont quand même relevés. A noter que la très habitable version MCV se vend 4 fois plus que la berline. Elle perd ses portes battantes au profit d'un plus pratique hayon, mais abandonne aussi la possibilité d'avoir 7 places, puisque dans l'intervalle est apparu le monospace Lodgy. Certes éclipsée par la Sandero (sa version raccourcie), qui se vend bien mieux encore, elle représente une bonne occasion. A prix abordable aujourd'hui.

Caradisiac a aimé

  • Le volume de coffre
  • L'habitabilité
  • Les prix
  • Le style pas désagrable
  • Les prestations globales
  • La sobriété des moteurs
  • La fiabilité

Caradisiac n'a pas aimé

  • L'ergonomie de certaines commandes
  • La qualité de finition
  • Le système d'ouverture de la malle sur la berline
  • La sellerie
  • la boîte robotisée Easy-R

Nos versions préférées

  • II 0.9 TCE 90 LAUREATE EURO6
  • II MCV 1.5 DCI 90 ECO2 LAUREATE EURO6

2. Qualités et défauts

Ce qui peut vous tenter

  • Le volume de coffre : avec 510 litres en berline, et même 573 litres en break, il est géant par rapport au gabarit contenu. De quoi partir avec armes et bagages sans souci.
  • L'habitabilité : toujours par rapport au gabarit, elle est appréciable pour les passagers, qui ne manquent pas d'aisance aux jambes ou à la tête.
  • Les prix : imbattables en neuf, ils le sont tout autant en occasion, même si la décote est moins prononcée qu'attendue.
  • Le style : cette deuxième généraon a fait des efforts pour plaire et faire moins "cheap" que la précédente. De fait, c'est classique mais réussi.
  • Les prestations globales : si l'on a le prix en tête, elles apparaissent comme exceptionnelles. Pas loin de certaines autos généralistes.
  • La sobriété : les moteurs, essence comme diesel, sont tous sobres. Le dCi en tout temps, le TCe ne devient plus gourmand que si on "tire" dedans. Le 1.2 16v, remplacé par un 3 cylindres 1.0 SCe au restylage, est correct sur ce plan, le SCe plus encore. Merci au poids contenu !
  • La fiabilité : malgré quelques petits soucis, le bilan global est très favorable sur ce plan.

Ce qui peut faire hésiter

  • L'ergonomie de certaines commandes : avant restylage, le klaxon est à l'ancienne, c'est-à-dire au bout du commodo de gauche, et les commandes de vitres électriques sur la console centrale. L'écran du Media Nav est également un peu bas. Le restylage améliore ces points (sauf emplacement de l'écran).
  • La qualité de finition : dans l'absolu, elle est très médiocre. Moquettes fines, coffre mal protégé avec charnières apparentes, plastiques durs partout. Mais encore une fois, rapporté au prix...
  • Le système d'ouverture de malle : les charnières sont apparentes et tirées par un ressort à l'ouverture. Le couvercle peut rebondir en bout de course et taper la tête qui s'est entre-temps penchée. Il faut retenir l'ensemble pour éviter cela.
  • La sellerie : les sièges sont très plats et manquent de maintien en virage.
  • La boîte robotisée Easy-R : c'est une boîte manuelle pilotée à embrayage unique. Elle manque cruellement d'agrément, est lente et hésitante. Heureusement c'est une option peu chère (600 €). Mais les boîtes manuelles sont plus agréables.

3. Budget

Achat / Cote :

Les prix neufs de la Logan sont tout simplement imbattables. Le rapport prix/prestations est encore meilleur. En occasion, les décotes sont plus rapides que pour la Sandero ou le Duster. Ce qui fait que de bonnes affaires sont possibles. Le premier prix pour une version essence et de 4 500 €, avec un 1.2 16v, et 5 000 € pour un TCe 90. En diesel, il faut compter 6 500 €.

Consommation :

Les blocs équipant la Logan bénéficient du poids réduit de la caisse. Ils sont tous sobres, pour peu que l'on ne tire pas dedans. Et même dans ce cas, le dCi 90 reste raisonnable, le 1.2 16v et le 1.0 SCe aussi. Seul le TCe boit un peu lorsqu'il est sollicité plus que de raison. En tout cas, pas de mauvaise surprise.

Assurance :

La Logan est tout simplement une des autos les moins chère à assurer, tous profils d'assuré confondus. Ses prix neufs particulièrement bas et des coûts de réparation eux aussi réduits expliquent cette performance. Encore des économies sur ce plan.

Prix des pièces :

Les tarifs des pièces, qu'elles soient d'usure, de filtration, ou mécaniques, et même de carrosserie, sont parmi les plus bas du marché. Mais une Peugeot 208 ou une Clio 4 ne sont pas loin (preuve que les françaises sont bien loties sur ce point)... Dans tous les cas, pas de mauvaise surprise.

Entretien :

Les préconisations sont d'une révision tous les 20 000 km ou tous les 1 an, quelle que soit la motorisation. Pour les courroies de distribution, c'est 6 ans ou 160 000 km (sauf TCe et SCe, à chaînes). Les taux de main-d'oeuvre chez Renault étant raisonnables si l'on regarde la moyenne nationale, les coûts d'entretien sont donc... moyens. Mais pas non plus low cost.

4. Fiabilité

Description :

Comme toutes les Dacia, la Logan peut se targuer d'un bilan fiabilité assez flatteur. Bien sûr, quelques aléas sont de mise. Mais ils sont rares, et parfois peu graves et facilement réparables. Globalement, les propriétaires sont donc peu embêtés. Et ce n'est aucunement un argument pour déconseiller un achat de seconde main, au contraire.

Pannes lourdes ou immobilisantes :

  • Turbo. Très rares cas de casse prématurée du turbo sur le 1.5 dCi. A remplacer avec demande de participation si le kilométrage est faible.

Autres pannes ou faiblesses :

  • Rouille. Certains propriétaires décrivent l'apparition de rouille sur les soubassements, ou les transmissions. C'est sans gravité car c'est une corrosion de surface. Ce qui n'empêche pas de traiter les pièces si besoin ou envie.
  • Boîte à air. Le boîtier situé proche du tablier séparant la baie moteur de l'habitacle peut bouger dans sa fixation caoutchouc et occasionner des vibrations. Un repositionnement et une protection plus tard, le tour est joué.

Aspect extérieur :

  • Trappe à essence. Très rarement, le ressort peut sauter, il faut le remplacer. Graisser la partie sur laquelle il appuie sur la trappe peut aider à éviter cet inconvénient.
  • Essuie-glaces. Piètre qualité relevée pour les balais d'origine. Leur remplacement rapide est préconisé.

Finition intérieure :

  • Joints. Les joints de porte peuvent se révéler non étanches et provoquer des entrées d'eau. Ils peuvent aussi se décrocher intempestivement. Un remplacement ou un repositionnement/collage améliore les choses.

Dysfonctionnements électroniques/fonctions à bord :

  • Voyants. L'allumage des voyants ABS et antipatinage sur certains modèles, parfois  accompagné de dysfonctionnements de la climatisation ou du régulateur de vitesse, conduit au remplacement de l'unité centrale d'habitacle (UCH).
  • Media-Nav. Quelques cas de bugs ou dysfonctionnements sont rapportés, souvent en tout début de vie de la voiture. Le bloc est alors remplacé.

Rappel de rectification en concession :

  • Décembre 2015. Les modèles sortis d'usine entre le 17 septembre 2015 et le 4 décembre 2015 retournent au garage. Un défaut de fabrication des biellettes axiales de direction peut conduire à leur casse. Elles sont remplacées.

5. Meilleures versions

En Essence : II 0.9 TCE 90 LAUREATE EURO6

En essence, opter pour le plus moderne des blocs est le plus judicieux. En effet, sa fiabilité ne pose pas de gros soucis, et il présente un agrément et des consommations qui n'ont rien à voir avec les anciens moteur atmosphériques, certes fiables, mais aujourd'hui dépassés. Non, le petit 0.9 TCe de 90 ch est vif et sobre si il n'est pas cravaché (plus glouton dans le cas contraire), assez silencieux et offre une belle polyvalence au final à la Logan. La finition Laureate est la plus haut de gamme. Si vous trouvez un exemplaire doté du Media-Nav (donc de la navigation), il ne manquera rien d'essentiel.
Commercialisation : 2015
Puissance fiscale : 5
Puissance réelle : 90
Emission de CO2 : 109 g/km
note :
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10

En Diesel : II MCV 1.5 DCI 90 ECO2 LAUREATE EURO6

En diesel, la Logan fait confiance au 1.5 dCi, que l'on retrouve partout chez Renault, Dacia ou même Mercedes. C'est un moteur fiabilisé, sobre (très) et suffisamment performant, surtout dans sa déclinaison 90 ch, la plus puissante sous le capot de la Logan. Il possède un bel agrément, une bonne allonge, et se fait relativement discret. La finition Laureate agrémentée de l'option Media-Nav sera celle à choisir. Et pour profiter de sa polyvalence, pourquoi ne pas opter pour la version MCV, que l'on pourra charger sans arrière-pensée ?
Commercialisation : 2013
Puissance fiscale : 4
Puissance réelle : 90
Emission de CO2 : 99 g/km
note :
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10

Modèles concurrents

 
Commentaires (125)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Attention risque élevé de gros trolls frustrés.

Par

Je vais mettre un commentaire pertinent avant l'arrivée de masse de troll

En défaut vous mettez la boite robotisée ? je vois pas ce qui y'a de mal faut bien un offre en auto surtout de nos jours de plus cette boite a défaut d'être sportive est simple fiable fonctionne tres bien et est peu couteuse donc une très bonne auto pour qui ne veut pas se prendre la tête.

Ensuite pour la sellerie et la qualité de finition critiquer l'aspect c'est une chose mais la qualité c'est certes dur est pas des plus jolis mais bien solide et fonctionnel résistant au temps.

Par

Je préfère de loin acheter ça que la rino taliban...car après tout c'est le même type d'assemblage...low cost

Une insonorisation inexistante

Des moteurs poussifs...mais qui ont le mérite d'être fiable avec dacia:ptdr::ptdr::ptdr::ptdr::ptdr:

Par

Une rino taliban au juste prix :coolfuck::hello:

Par

The best premium ever :bien:

Par

Non sérieux...

Faut vraiment ne pas aimer les voitures ou encore n'avoir aucun respect pour soi en roulant dans ça:fresh::ptdr:

C'est déjà la honte de rouler en rino....mais alors en dacia:ptdr::ptdr::ptdr::ptdr::ptdr:

Par

En réponse à kereby

Je préfère de loin acheter ça que la rino taliban...car après tout c'est le même type d'assemblage...low cost

Une insonorisation inexistante

Des moteurs poussifs...mais qui ont le mérite d'être fiable avec dacia:ptdr::ptdr::ptdr::ptdr::ptdr:

Oh, un nouvel imitateur de Gignac...:biggrin:

En permanence ou de temps en temps ?

-----

Sinon, du Dacia fidèle à lui même, toujours très compétitif :bien:

Reste une question, où est la concurrence ?

Par

Fiabilité au top. Et de moins des tdi truqué qui pue.

Par

Analyse alambiquée influencée par le nivellement par le bas très tendance en France mais beaucoup moins ailleurs.

Votre bagnole prend l'eau, votre tableau de bord joue les sapins de Noël, votre pare-brise est rayé après 3 mois d'utilisation, votre consommation est affolante avec votre "técéheu"?

Réponse de Renault :" fermez-la, votre voiture est fiable au vu de ce que vous l'avez payée "

C'est la raison pour laquelle je n'achèterai jamais ce machin.

Votre "enquête" de fiabilité est influencée par le prix du véhicule neuf.

D'autres enquêtes à l'étranger font état d'un classement nettement moins flatteur que le vôtre.

Par

En réponse à kereby

Non sérieux...

Faut vraiment ne pas aimer les voitures ou encore n'avoir aucun respect pour soi en roulant dans ça:fresh::ptdr:

C'est déjà la honte de rouler en rino....mais alors en dacia:ptdr::ptdr::ptdr::ptdr::ptdr:

C'est vraiment une insulte à la France de rouler en Dacia.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire