Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Interview vidéo - Guillaume Devauchelle (Valeo) "la voiture autonome est une révolution"

Dans Futurs modèles / Technologie

L'émergence des motorisations électriques et des technologies de conduite autonome sont les prémices d'un bouleversement du monde automobile tel que nous le connaissons. C'est ce qu'explique Guillaume Devauchelle, Directeur de l'innovation du groupe Valeo, dans la grande interview qu'il a accordée à Caradisiac.

Interview vidéo - Guillaume Devauchelle (Valeo) "la voiture autonome est une révolution"Guillaume Devauchelle, Directeur de l'innovation Valeo, a reçu Caradisiac  le 26 juillet dernier: « Les tâches de conduite telles que nous les connaissons apparaîtront dans 15 à 20 ans aussi incongrues que l’utilisation d’un starter aujourd’hui. »

Valeo, vous connaissez ? L’équipementier automobile français que dirige Jacques Aschenbroich fournit des constructeurs partout à travers le monde, et est aussi l’une des sociétés les plus innovantes du secteur automobile. Ainsi, 50% des commandes enregistrées en 2016 ont été réalisées avec des produits qui n’existaient pas trois ans plus tôt!

Poursuivant sur les excellents résultats de 2016, l’entreprise a continué d’accélérer au premier semestre 2017, avec une augmentation de 20% de son bénéfice net, pour atteindre 506 millions d’euros. Valeo vise en 2017 une croissance de 5 points supérieure à celle du marché, et tout semble indiquer que l'objectif sera largement tenu. Notre propos n’est pas ici de vous abreuver de chiffres, mais simplement d’illustrer à quel point l’industriel doit être pris au sérieux quand il nous parle du futur de l’automobile tel qu’il se dessine sous nos yeux.

C’est dans ce contexte que Caradisiac a eu l’opportunité d’interroger Guillaume Devauchelle (Centrale 1981), Directeur de l'innovation et de la recherche scientifique du groupe. Son leitmotiv ? « Nous n’attendons pas le futur mais nous le créons. ». Entré chez Valeo en 2000, il y a gravi de nombreux échelons pour accéder au titre de Vice-Président. L’homme a une vision à long terme de l’automobile – « on sait où on veut être dans dix ans, et on séquence le tout pas à pas » - et l’accomplissement de celle-ci suppose un emploi du temps que vous devinez chargé. L’entretien vidéo qu’il nous a accordé n’en a que plus de valeur (le format long et subdivisé en deux parties est inhabituel chez Caradisiac, aussi pouvez-vous  l’écouter comme vous le feriez d’une interview à la radio).

Vous trouverez ci-dessous quelques citations extraites de notre interview qui permettront de vous en donner un avant-goût. Pour qui s’intéresse un tant soit peu à l’automobile, ce qui est forcément votre cas si vous êtes connecté à Caradisiac, ces propos valent de l’or. Car qu’on le veuille ou non, entre le développement des motorisations électriques et l'avènement de la voiture autonome, ce sont bel et bien les bases d’une révolution des transports qui sont en train d’être posées. Mieux vaut donc écouter ceux qui en seront les principaux acteurs.

« L’objectif de la voiture autonome, c’est moins d’un incident grave par milliard de kilomètre parcouru. L’an dernier en France, on a eu plus de 3000 morts pour 56 milliards de kilomètres parcourus. »

« Notre prévision, c’est que les tâches de conduite telles que nous les connaissons nous apparaîtront dans 15 à 20 ans aussi incongrues que l’utilisation d’un starter aujourd’hui. »

« Les fonctions de conduite autonome n’ont de sens que si chacun y a accès. »

« La voiture autonome permet d’offrir de la valeur aux millions d’heures passées dans les embouteillages. »

« Nous préparons le tour de la place de l’Etoile en voiture autonome, situation particulièrement compliquée. »

« Il ne faut pas penser la voiture autonome avec les usages d’aujourd’hui. »

« La chaîne de valeur automobile va changer avec de nouveaux acteurs : les grands de l’électronique, des nouveaux services, et les start-ups… Et l’automobile va servir à plein d’autres usages que de véhiculer une seule personne à bord. »

« Prenez l’exemple de l’assurance : il va être plus difficile d’assurer un logiciel qu’une personne physique. Chacun va devoir se redéfinir par rapport à ces nouvelles fonctions. »

« La voiture autonome, c’est une révolution. »

Guillaume Devauchelle, Directeur de l'innovation Valeo

 

 

Guillaume Devauchelle et votre serviteur devant un prototype de voiture autonome à bord de laquelle Caradisiac a roulé sur le périphérique parisien.
Guillaume Devauchelle et votre serviteur devant un prototype de voiture autonome à bord de laquelle Caradisiac a roulé sur le périphérique parisien.

 

 

 

Portfolio (5 photos)

Commentaires (12)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

La voiture autonome est financée par La Défense nationale. Les hybrides et rechargeables par les clients. On comprend mieux quelle recherche avance en France.

Par

reportages intéressants.

et un monsieur Valéo lucide et tout en retenu, mais avec une vision de l'avenir crédible et raisonnable.

Par

Que des évidences pour qui suis le sujet,

mais une vue d'ensemble réaliste de ce qui s'annonce.

Autre chose, plus que jamais, une voiture autonome reduit l’intérêt de la possession classique

du véhicule pour passer à des formes de location...

Par

Adieu les métiers autour de la conduite:

Les taxis

Les livreurs

Les routiers

Et que dire des assurances qui n'auront plus de sens s'il n'y a plus d'accident.

Par

En réponse à JPSAN

Adieu les métiers autour de la conduite:

Les taxis

Les livreurs

Les routiers

Et que dire des assurances qui n'auront plus de sens s'il n'y a plus d'accident.

Les taxis ?

Les touristes ne viendront pas tous avec leur voitures autonomes , voitures que pas tous les français n'auront .

Les livreurs ?

La voiture va donc sonner et porter les colis chez les clients ?

Les routiers ?

un camion qui traverse 2,3 pays sans un humain dedans ?

Et les assureurs tant mieux si on a plus a payé et si y'a plus d'accident .

Par

une révolution au même titre que l'iphone un gadget inutile

mais qui n'est pas encore prêt d’être commercialisé et qui fera le bonheur des hackers :ptdr:

Par

En réponse à warlord66

une révolution au même titre que l'iphone un gadget inutile

mais qui n'est pas encore prêt d’être commercialisé et qui fera le bonheur des hackers :ptdr:

... et des terroristes.

Par

Il faut espérer une fiabilité supérieure aux fonctions de la voiture autonome, à celle du volant bi-masse du même fabricant.

Dans ce cas les assurances seront nécessaires.

Quand on connait le milieu automobile, on sait qu'une grande majorité de pannes et dysfonctionnements des véhicules neufs viennent de l'électronique et des bugs. Ce n'est pas totalement rassurant de mettre notre vie dans les mains de l'électronique bas coût.

Par

Le plus grand nombre de panne concerne les systèmes de radar et détections !

Valeo n'arrive pas à répondre à un mail en 3 semaines, alors pour piloter une voiture autonome, bon chance.

Je suis septique pour le moment.

Par

En réponse à JPSAN

Adieu les métiers autour de la conduite:

Les taxis

Les livreurs

Les routiers

Et que dire des assurances qui n'auront plus de sens s'il n'y a plus d'accident.

Il y auras toujours des accidents, faut pas rêver.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire