Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Jaguar I-Pace : nouvelle race de félin électrique

Dans Futurs modèles / Concept-cars

Pour Jaguar "les véhicules électriques sont inévitables". Le britannique souhaite les rendre "désirables". Pour lui, un modèle branché qui fait envie prend la forme d'un SUV à la silhouette atypique, à l'image de ce concept I-Pace. La version de série sera dévoilée dans un an.

Jaguar I-Pace : nouvelle race de félin électrique

À la vue des sommes investies, les engagements sportifs ne sont jamais anodins. Si Jaguar vient de rejoindre le championnat du monde des monoplaces électriques Formule E (avec pour l'instant des résultats décevants), c'est pour en tirer un bénéfice sur le plan commercial.

Le britannique prépare en effet l'arrivée de son premier modèle 100 % électrique. Les choses deviennent un peu plus concrètes avec la présentation de ce concept I-Pace. Jaguar évite la langue de bois : ce véhicule donne un bel avant-goût d'un modèle de série qui sera dévoilé fin 2017.

Design extérieur : des proportions inédites

La marque décrit cette étude de style comme « l'un des concepts les plus saisissants jamais produits par Jaguar ». L'exagération est toujours de mise dans les communiqués de presse, mais il faut avouer que la silhouette de l'engin déroute. Sur les photos officielles, l'I-Pace ressemble à une grosse compacte mais il est classé comme un SUV. Il mesure 4,68 mètres de longueur, soit seulement 5 centimètres de moins que le F-Pace. Mais le concept est 10 centimètres moins haut, avec 1,56 mètre.

Les épaules marquées se prolongent par une partie plate en dessous de la lunette.
Les épaules marquées se prolongent par une partie plate en dessous de la lunette.

L'I-Pace étonne au niveau de ses proportions, une volonté clairement assumée par le constructeur. L'auto est bâtie sur une nouvelle base, avec deux moteurs électriques de taille réduite et aucun arbre de transmission. Les designers ont donc profité de l'espace gagné au niveau de la partie technique pour accorder plus de place à l'habitacle. Celui-ci est visuellement étiré, comme le montrent la très grande porte arrière et le pare-brise avancé. La proue semble compactée, avec un capot court et abaissé. La marque fait un parallèle avec le concept C-X75.

Une fois les proportions mises de côté, l'I-Pace ne révolutionne pas le design Jaguar, avec la même calandre verticale aux coins arrondis ou des feux semblables à ceux du F-Pace. Voilà qui est peut-être dommage pour une auto qui « ouvre un nouveau chapitre » dans l'histoire de la firme.

À bord : de la place et de la lumière

Il en est de même dans l'habitacle. Les grandes lignes de la planche de bord de série sont déjà là et aucune rupture n'est à attendre. La console centrale est coupée en deux parties. La première fait corps avec l'instrumentation (évidemment composée d'un seul grand écran), la seconde flotte au-dessus du tunnel central. Sa structure intègre les boutons pour les changements de vitesses.

Selon la marque, la position de conduite est "sportive mais dominante". À mi-chemin entre celle d'une berline et celle d'un SUV.
Selon la marque, la position de conduite est "sportive mais dominante". À mi-chemin entre celle d'une berline et celle d'un SUV.

L'habitabilité est la première bénéficiaire des choix architecturaux. Le conducteur et le passager sont assis plus en avant, ce qui dégage de l'aisance au niveau des places arrière. Pour Jaguar, l'espace est similaire à celui d'une voiture de catégorie supérieure. Le coffre annonce un volume de 530 litres. Un rangement de 28 litres est caché sous le capot avant.

L'habitacle est baigné de lumière par un grand toit en verre qui intègre des LED. Concept oblige, le soin apporté à la présentation et à la finition est poussé. L'I-Pace se distingue par des petits détails qui font tout le charme des prototypes. On trouve par exemple sur un insert décoratif les coordonnées GPS du studio de design de la marque ou encore des étiquettes avec des empreintes de jaguars piquées dans les coutures des sièges.

Technique : électrique ET sportif 

L'auto est équipée de deux blocs électriques, un sur chaque essieu, pour une puissance cumulée de 400 ch et un couple maxi de 700 Nm. Les quatre roues sont ainsi motrices. Jaguar annonce un 0 à 100 km/h réalisé en 4 secondes environ et met en avant les avantages de l'électrique : une réponse instantanée, sans décalage, changement de vitesse ou interruption. La marque souligne aussi que l'I-Pace séduira les amateurs de conduite à la recherche de dynamisme. Il reprendra notamment la suspension Integral Link des berlines XE et XF.

Cette console met fin à la molette rotative qui apparaît au démarrage.
Cette console met fin à la molette rotative qui apparaît au démarrage.
L'espace aux jambes est similaire à celui de la catégorie supérieure.
L'espace aux jambes est similaire à celui de la catégorie supérieure.


 

L'autonomie en cycle européen NEDC sera supérieure à 500 km. Pour la recharge, le véhicule de série pourra être branché sur les bornes publiques, une borne spéciale à la maison ou encore les prises de courant domestiques. La batterie lithium-ion se trouve sous le plancher, entre les essieux, ce qui abaisse le centre de gravité et réduit l'inertie dans les virages. 

L'I-Pace Concept fait ses débuts au Salon de Los Angeles. La version de série devrait être présentée au Salon de Francfort en septembre 2017. Mais Jaguar précise déjà qu'elle ne sera pas vendue avant 2018. Audi lancera en même temps son SUV branché e-tron.

Portfolio (22 photos)

Commentaires (27)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

On a quelque peu l'impression de revoir là la Toy hybride essayée hier.... avec un style un peu plus policé cependant.

De chouettes idées inside....mais ces sièges avant ! Si vous cherchez une astuce pour perdre un espace considérable aux places arrière, appliquez la recette vue ici.

Par

A part ça, si Jag' ne se limite pas à une propulsion électrique unique, ils tiennent juste là les grandes lignes d'une auto qui leur permettrait aisément de doubler leur volume mondial de vente....

Par

Tout simplement magnifique :love:

les E-Tron d'Audi et Autres i3 (haille dry) peuvent déjà mettre le clignotant et se ranger sur la bande d'arrêt d'urgence et laisser passer le gros matou :coucou:

Par

Bien évidemment c'est un SUV :love:

SUV Everywhere :lover:

Par

Tous ces constructeurs qui se lancent dans l'électrique avec des routières et qui ne disposent ni d'un réseau de charge rapide ni d'accord avec LE réseau existant (Tesla), c'est ridicule. Une autonomie de 500 km NEDC c'est 200 km d'autonomie à 130 km/h gros maximum, et après en l'absence d'un réseau de charge rapide c'est 48 heures de charge sur une prise 16A !! Enfin attendre 48 heures c'est toujours mieux qu'attendre 10 ans les réseaux hors Tesla annoncés régulièrement (si ce n'est la première borne à 150 kW pour faire jolie).

L'électrique c'est PARFAIT si on fait moins de km dans la journée que le permet l'autonomie, dès lors on charge la nuit au domicile, surtout si on roule en ville où les véhicules thermiques devraient être (seront bientôt ?) interdits pour préserver la santé de tous. Mais pour des grands trajets sur l'autoroute, sans un réseau de charge rapide paneuropéen, c'est inutilisable. Et ce n'est pas une question de kWh mais de réseau de charge.

Par

En réponse à Didier-971

Tous ces constructeurs qui se lancent dans l'électrique avec des routières et qui ne disposent ni d'un réseau de charge rapide ni d'accord avec LE réseau existant (Tesla), c'est ridicule. Une autonomie de 500 km NEDC c'est 200 km d'autonomie à 130 km/h gros maximum, et après en l'absence d'un réseau de charge rapide c'est 48 heures de charge sur une prise 16A !! Enfin attendre 48 heures c'est toujours mieux qu'attendre 10 ans les réseaux hors Tesla annoncés régulièrement (si ce n'est la première borne à 150 kW pour faire jolie).

L'électrique c'est PARFAIT si on fait moins de km dans la journée que le permet l'autonomie, dès lors on charge la nuit au domicile, surtout si on roule en ville où les véhicules thermiques devraient être (seront bientôt ?) interdits pour préserver la santé de tous. Mais pour des grands trajets sur l'autoroute, sans un réseau de charge rapide paneuropéen, c'est inutilisable. Et ce n'est pas une question de kWh mais de réseau de charge.

Encore un fâné de Tousla :areuh:

faut arrêter mon gars avec ton délire c'est ou que tu habites que je viennes déposer quelques particules d'uranium venu tout droit en direct de la Hague (hé oui mon gars ton électro c'est comme ça) :oui: donc pour la santé et les générations futures le discours il est drôle :areuh:

quand a tes superchargeurs tu rigoles ou quoi,qui en a besoin ? Tousla et qui se fait péter sur le trajet Paris_Nice par une pauvre 108 (3heures dans les dents tranquille), ben non l'électrique c'est pas fait pour rouler vite sur l'autoroute, recharge ou pas, là oui il est efficace c'est sur des petits trajets à moins de 70 à l'heure et en zone 30 voire mieux l'endroit du coté de Grenoble ou il y a tellement de feu rouges que c'est la galère là oui c'est super efficace pour le reste :coucou:

Par

Petit pincement au coeur... où restent les courbes sensuelles et so british?

Roues aux arêtes vives, idem pour les bas de caisses, angles marqués béhèmevéhisant... le style devient une pâle copie des canons BMW - Audi... franchement dommage!

Par

un très beau design! au détriment du volume intérieur.

foskifo

Par

En réponse à le corbu

Petit pincement au coeur... où restent les courbes sensuelles et so british?

Roues aux arêtes vives, idem pour les bas de caisses, angles marqués béhèmevéhisant... le style devient une pâle copie des canons BMW - Audi... franchement dommage!

On pourrait même, en cherchant bien, y trouver des proportions et "gimmicks" de style de Clio, en plus gros. Ce n'est pas moche mais ce n'est pas Jaguar. Ou plutôt si, le nouveau style Jaguar, qui fait regretter l'ancien.

Et pourquoi, comme chez BMW, affubler les voitures électriques de ce préfixe "i" ? Des voitures ilectriques ? Ou alors le "i" est une lettre qui fait technologique, comme chez Apple ? (léger sarcasme)

Par

Cet habitacle est splendide. Le reste, non merci.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire