Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 
S'inscrire

L'Etat investit dans la route solaire à hauteur de 5 millions d'euros

L'Etat investit dans la route solaire à hauteur de 5 millions d'euros

La route solaire est encore bien lointaine mais des projets de plus en plus gros voient le jour afin de tester la viabilité du projet à une échelle plus industrielle. Le gouvernement vient d'ailleurs de débloquer 5 millions d'euros en faveur de routes ou de parkings solaires. Le premier prototype se trouve à Marseille, sur la rocade.

La route solaire fait l'actualité du monde automobile depuis de nombreuses années mais nous n'avons jusqu'alors jamais vu de telles choses en France dans un projet réel. C'est désormais chose faite puisque Ségolène Royal était à Marseille il y a quelques jours pour l'inauguration de la première route solaire de France, dans une ville évidemment choisie pour son ensoleillement annuel.

 

C'est sur la future rocade L2 qu'a été posée la première plaque solaire de 10m². Une goutte d'eau (que dis-je, une poussière !), me direz-vous, mais il faut bien un début à tout et si le coût d'un surfaçage total du réseau français paraît monumental, la route solaire trouvera malgré tout sa raison dans les parkings ou bien sur certaines portions de route.

 

Le gouvernement espère voir ce projet devenir industriel dès 2017. En attendant, l'Etat annonce un investissement de 5 millions d'euros pour ces dalles un peu spéciales qui supporteraient tout (changements climatiques, humidité, passages à répétition de poids-lourds...).

 

"20 m² de dalles alimenteront un foyer avec 1 000 heures de soleil par an et 1 kilomètre de route équipée pourra alimenter une commune de 5 000 habitants", a-t-on expliqué à Marseille. Il ne reste maintenant plus qu'à réduire les coûts de telles installations et... à trouver les financements.

Mots clés :

Poursuivez votre lecture :

Vidéos populaires

Commentaires (49)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

On en a déjà causé, mais si " 20 m² de dalles alimenteront un foyer avec 1 000 heures de soleil par an "

pourquoi ne pas en premier lieu proposer cet aménagement aux particuliers disposant d'une entrée de garage bétonnée de 5m x 4m, comme il doit en exister des centaines de milliers ( millions ? ) devant tous ces lotissements gracieux si chers à mon cœur.....

Quel est le prix de ces 20m² si vertueux ?

Par

On ne peut que se ravir de ce genre d'initiative.

Ca permettra de baisser considérablement le prix des panneaux solaires pour les particuliers. (Espérons, qu'il n'y ai pas deux poids, deux mesures) :bah:

De plus la résistance de ces panneaux devraient être importante, ce qui est un point non négligeable lorsque l'on en installent sur les toits. :smile:

Par

Je ne sais que dire... Tous les spécialistes se rejoignent pour dire que c'est une hérésie, mais bon... Faut croire que Miss Royale a des spécialistes meilleures que tous les autres (ou plutôt l'inverse...)

Vu les conditions que doivent supporter de tels panneaux (camion, intempérie, pas orienté directement vers le soleil, ...) on se demande bien quel idiot a pu dire que c'était intéressant de les mettre sur des routes... Car resister à tout ça implique forcément des coûts supérieurs de fabrication, de maintenance, et j'en passe.

Bon, on parle de 10m2, c'est bien qu'ils y vont avec des pincettes et étudient le rendement d'une tellement installation, mais qu'ils s'arrêtent à ces 10m2 pour stopper le gaspillage de l'argent du contribuable. Il faut mieux mettre des panneaux standard bien moins coûteux sur les toits orientés sud des bâtiments, ce sera déjà mieux investi!

https://www.youtube.com/watch?v=RjbKYNcmFUw

Par

" On ne peut que se ravir de ce genre d'initiative."

Un peu comme pour les portiques écotaxe....ou le réseau des antennes Bi-Bop en son temps....

Pour les d'jeunes, souvenez vous...

https://www.youtube.com/watch?v=7xNwYuHJIQ8

Par

la durée de vie des plaques solaire avoisine les 20 ans , aprés il faut les remplacer... j'imagine le casse têtre financier pour refaire les routes solaires arrivée aux terme de leur vie....

Par

Avec 5 M€, on fait 200 mètres de route. On va pas aller bien loin avec ça...

Par

Excellent lien Petchoc.....

En y pensant.... on a vraiment un don tout particulier dans ce pays pour se lancer dans des trucs les plus absurdes.

En l'espèce, un enfant de 5 ans pigerait direct que si l'on doit absolument s'astreindre à poser des panneaux solaires sur une route ( demande pas pourquoi ), le plus logique consisterait sans doute à poser les panneaux sur les bandes d'arrêt d'urgence des autoroutes ou des nationales à quatre voies, tout de même bien moins soumises à la dégradation par roulage ( et ombre portée s'ensuivant ).

Ben non.... c'est sur des routes qu'il faut tester ça... :non:

Par

C'est le genre de projet qui pourrait être intéressant dans un pays où l'ensoleillement est omniprésent (peu de pluie, pas de neige, pas ou très peu de sable), bref pas chez nous.

Par

Quoique...sur des tronçons de routes et d'autoroutes abandonnés, pourquoi pas (pour tester) ? :wink:

Par

Après les avions renifleurs de pétrole, les routes solaires... Qu'ils se contentent de subventionner lesdits panneaux solaires afin de permettre aux petits budgets d'en mettre sur leur toit et on aura déjà fait un grand pas. La L2 a suffisamment coûté aux marseillais...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire