Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

La Chine va imposer un marché mondial de l’automobile électrifié

La Chine va imposer un marché mondial de l’automobile électrifié

La Chine a donc pris sa décision. Elle veut interdire à terme la production et la vente de voitures consommant du carburant fossile. Ce qui signifie l’arrêt de mort du moteur thermique. Une idée qui n’est pas nouvelle puisque la France et le Royaume-Uni ont déjà promis d'interdire les ventes de voitures thermiques à horizon 2040. Mais les conséquences de la détermination chinoise sont tout autres. Elles vont impacter fortement un marché mondial de l’automobile qui se voit cette fois bel et bien contraint de s’électrifier. Une aubaine pour l’industrie… Chinoise.

L’actuel Salon de Francfort serait-il un épilogue pour une industrie automobile à la croisée des chemins ? Les nouveaux modèles ont beau être de plus en plus autonomes, ils restent encore avec un moteur thermique tandis que les batteries demeurent confidentielles malgré un total succès d’estime. Mais avec cette annonce venue de Chine, il va falloir accélérer les choses et se mettre en ordre de bataille. Sous peine de laisser le champ libre à l’industrie de l’empire du milieu, centre de tous les intérêts.

Lorsque l’on représente 24,38 millions d'unités vendues par an, soit plus d'une automobile neuve sur quatre sur la planète., on est plus audible sur la question que les deux millions de voitures neuves franco-britanniques. Et d'ici 2024, les experts estiment que le marché chinois sera passé à 42 millions d'unités annuelles, soit 36 % du total. Il est clair que si la Chine dit que les moteurs à combustion interne, c'est fini, le reste du monde suivra parce que le reste du monde ne peut pas perdre le marché chinois.

Les constructeurs européens, américains et japonais sont présents en Chine par le biais de coentreprises qui leur sont imposées par la réglementation. Il leur faudra impérativement développer leurs gammes électriques. Or les constructeurs chinois ont déjà pris de l'avance, détenant 96 % de ce marché électrique, contre seulement 43,2 % du marché tous modes de propulsion compris. Mieux, la quasi-totalité de la capacité mondiale des moteurs et des batteries électriques est en Chine. Un problème, s’il en est, pour l'industrie européenne.

Mots clés :

Commentaires (47)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Bien vu de la part de nos amis chinois , en même temps peut etre cherchent ils à s'affranchir du pétrole payé en dollars , nos amis américains apprécieront

Par

sera il toujours autorisé d'utiliser un véhicule essence ( sp98) la sp98 restera bien en vente ?

ou faudra il , se rendre en vacance aux usa pour rouler en gros muscle car .

cette situation reste quand même très problématique pour ceux qui possède des véhicules de collection ou même une moto ...

Par

Analyse simpliste: si les chinois ont 96% du marché électrique local c'est parce que seules les marques locales ont droit aux subventions ... ils n'ont aucune avance particulière, seulement l'aide de leur gouvernement.

Par

c'est balot pour le pétrole de schiste ricain qui coute presque plus a produire qu'il ne rapporte , mdr.

Donald va faire la gueule

Par

On le savait déjà, les Chinois fabricants d’éléments électriques n'allaient pas concurrencer les autres sur le thermique, ils inversent les choses, c les autres qui devront concurrencer les Chinois...

Cette fois le clou est enfoncé définitivement, bye bye le thermique...

En plus ce qu’apporteront les autres sur l’électrique sera automatiquement transféré technologiquement sur les modèles Chinois...

Moi je dis bravo aux occidentaux qui se croient les plus malins, des vrais couillons pour rester polie, on leur a offert l'industrie automobile mondiale sur un plateau, et les emplois qui vont avec...

Par

Et bientôt ça sera au tour de l'aéronautique...

Par

En réponse à le jeune rat

sera il toujours autorisé d'utiliser un véhicule essence ( sp98) la sp98 restera bien en vente ?

ou faudra il , se rendre en vacance aux usa pour rouler en gros muscle car .

cette situation reste quand même très problématique pour ceux qui possède des véhicules de collection ou même une moto ...

Comme la Jaguar type E, les auto/moto de collection seront converties à l’électrique... ou un kit flex fuel???

Par

En réponse à GlobalGuillaume

Analyse simpliste: si les chinois ont 96% du marché électrique local c'est parce que seules les marques locales ont droit aux subventions ... ils n'ont aucune avance particulière, seulement l'aide de leur gouvernement.

Ils ont aussi un marché neuf devant eux, du futur qui n'est pas celui du thermique, ou si peu.

Il est sûrement plus simple et moins coûteux d'être dans cette configuration là que d'avoir à recycler toute une industrie du passé et de trouver des picaillons pour investir dans autre chose.

Par

tout a fait mdb 92 pour le 1er post , pour l'aero c'est encore trop tôt pour se prononcer , effectivement les chinois n'ont pas notre passé automobile (r8 gordini et autres ferrari ) du coup la bascule techno est plus simple .

De plus , les nouvelles technos de batterie sont à portée de main .

Par

En réponse à mdb92

Comme la Jaguar type E, les auto/moto de collection seront converties à l’électrique... ou un kit flex fuel???

Donc le gars qui se casse le cul à remettre à neuf une voiture de collection pour un coût exorbitant devra , déposer toute la mécanique , découper , modifier , dénaturé , soudé , pour mettre un vulgaire moteur électrique ?

La question restera y aura il toujours de la sp98 en vente libre ?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire