Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 
S'inscrire

La Location avec Option d'Achat (LOA) plébiscitée au 1er semestre 2016

Dans Economie / Politique / Budget

La Location avec Option d'Achat (LOA) plébiscitée au 1er semestre 2016

Les ventes de voitures neuves sont au beau fixe en France. Et pour acquérir une nouvelle auto, les Français se laissent de plus en plus séduire par la LOA. Les opérations de location avec option d'achat ont bondi de 40 % au premier semestre par rapport à la même période de 2015.

Les immatriculations de voitures neuves ont progressé de 8,3 % en France au premier semestre. Une belle santé confirmée par les chiffres des crédits à la consommation publiés par l'ASF, l'Association Française des Sociétés Financières. De janvier à juin 2016, la production de crédits par les établissements spécialisés est en hausse de 6,7 % (les comparaisons sont réalisées avec la période équivalente de 2015).

Le secteur le plus en forme est celui du financement des automobiles neuves, avec une progression de 21,1 % sur l'ensemble du semestre. Preuve que les Français se rendent de plus en plus dans les concessions : la hausse au second trimestre est supérieure à celle au premier, avec respectivement + 21,8 et + 20,4 %.

La LOA représente deux tiers des financements

Comme nous l'avions vu au printemps, cette belle hausse trouve son origine dans l'engouement de la clientèle pour la LOA, la Location avec Option d'Achat. Sur l'ensemble du semestre, les opérations de LOA sont en progression de 40 %. Cela représente un total de 2 530 millions d'euros de financements, alors que les crédits classiques affectés pour l'achat des automobiles neuves se chiffrent à 1 424 millions d'euros. La LOA compte pour près de deux tiers des financements au premier semestre.

Elle séduit les clients français, attirés par des sommes mensuelles parfois alléchantes et la liberté de choix à l'échéance de la location : soit on rachète le véhicule en payant une somme connue dès l'achat soit on repart sur une autre location avec du neuf. Une manière de changer régulièrement de modèle et de profiter ainsi des évolutions, restylages ou changements de génération.

Le marché du véhicule d'occasion est aussi concerné par l'embellie. Les crédits accordés pour l'achat d'un modèle de ce type progressent de 8,3 % au premier semestre 2016.

Mots clés :

Poursuivez votre lecture :

Vidéos populaires

Commentaires (66)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Un bel exemple de la neuneuisation de la société. Comment faire prendre les vessies pour des lanternes a tous ceux qui ont préféré les cours de récréation aux cours de maths.

Il est simple de voir qu'un crédit classique est beaucoup moins cher pour le même achat, sans compter que, quand la voiture n'est pas un outil de travail, la raison devrait amener les acheteurs a préférer l'achat d'occasion payé comptant face a un achat neuf a crédit. Ensuite, vivre sans se plier aux codes les plus cons de la société est aussi une manifestation de sa liberté même si nous n'avons que le choix de choisir nos chaînes. Pour moi, hors le logement, les chaînes de la dette sont trop lourdes a porter.

Par

Un truc pas clair: La LOA c'est 2/3 des achats à crédit, et le tiers restant c'est les crédits classiques?

Ou bien la LOA c'est 2/3 des achats? (auquel cas presque personne ne paie plus sa bagnole comptant).

Dans le 1er cas (qui semble le plus logique), l'achat à crédit c'est quel pourcentage des achats de bagnoles?

Par

En réponse à GY201

Un bel exemple de la neuneuisation de la société. Comment faire prendre les vessies pour des lanternes a tous ceux qui ont préféré les cours de récréation aux cours de maths.

Il est simple de voir qu'un crédit classique est beaucoup moins cher pour le même achat, sans compter que, quand la voiture n'est pas un outil de travail, la raison devrait amener les acheteurs a préférer l'achat d'occasion payé comptant face a un achat neuf a crédit. Ensuite, vivre sans se plier aux codes les plus cons de la société est aussi une manifestation de sa liberté même si nous n'avons que le choix de choisir nos chaînes. Pour moi, hors le logement, les chaînes de la dette sont trop lourdes a porter.

Le plus économique c'est même de se forcer à mettre une somme de côté chaque mois.

Tant qu'on l'utilise pas ça rapporte (bon OK pas grand chose), et le jour où on l'utilise ça ne coûte rien et on est pas obligé de changer ses habitudes de vie...

Par

le truc le plus bete c'est de prendre une Loa ou une Lld sur des bagnoles generalistes! la mensualité vous arrache le uc des que vous mettez quelques options!!!

autant prendre un credit classique parfois.

mais des qu'on veut plus gros genre premium plus on met d'options plus la mensualité baisse!

a voir selon les capacités de chacun. mais en cas de coup dur financier, faut continuer a payer le loyer! faut donc prendre la bonne boite a chaussure selon ses moyens.

Par

Tout à fait d'accord avec les premiers commentaires, c'est un truc de neuneu habilement emballé par le markéting. Quand on sort sa calculatrice, on se rend bien compte que le principal bénéficiaire est le vendeur du produit !

Pour ma part je me suis toujours tout payé comptant (jamais de crédit, hors immobilier), non parce que je suis riche, mais parce que je vis en fonction de mes moyens, tout simplement.

Par

en plus c'est terminé le temps ou quand on demandait poir une loa ou lld les commerciaux disparaissaient tous par magie en vous prenant pour un clodo! maintenant, comme chez mb ou bmw par ex, il suffit de leur en parler et la hop! magie! venez suivez moi quel modele voulez vous essayer?

Par

LOA ou comment prendre les clients pour des pigeons .. rien de vaut un achat normal bien négocié et revendre son véhicule avant qu'il ne perde trop de valeur ou bien le conserver longtemps ( 10-15 ans )

Par

En réponse à GY201

Un bel exemple de la neuneuisation de la société. Comment faire prendre les vessies pour des lanternes a tous ceux qui ont préféré les cours de récréation aux cours de maths.

Il est simple de voir qu'un crédit classique est beaucoup moins cher pour le même achat, sans compter que, quand la voiture n'est pas un outil de travail, la raison devrait amener les acheteurs a préférer l'achat d'occasion payé comptant face a un achat neuf a crédit. Ensuite, vivre sans se plier aux codes les plus cons de la société est aussi une manifestation de sa liberté même si nous n'avons que le choix de choisir nos chaînes. Pour moi, hors le logement, les chaînes de la dette sont trop lourdes a porter.

Exactement, bravo!

Par

C'est surtout un changement de vue vis à vis du véhicule : on passe d'un véhicule qu'on garde 5/10/15ans à un consommable sur 2/3ans.

C'est bien plus simple comme concept : vous allez chez Peugeot, vous prenez votre LOA avec pack entretien, on vous sort un beau devis avec une mensualité bien ronde.

Avantages : budget maitrisé, on sait exactement ce qui sort. Avec le pack entretien, pas de soucis, Peugeot gère tous les soucis*. Dans 3ans vous changez pour un nouveau véhicule neuf, profitant des dernières nouveautés.

C'est franchement intéressant sur le papier. Rien d'étonnant que les gens se laissent séduire. C'est pas forcément mieux mais c'est plus simple.... Combien sont prêts à payer 5000€ de plus pour une solution plus simple.... Et combien ne réaliseront même pas la différence.

Par

C'est LA solution pour celui qui veut se pavaner en Allemande sous-motorisée en ayant des revenus modestes, et tant pis si au final...c'est plus coûteux.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire