Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Le gouvernement a tranché sur les voitures à faibles et très faibles émissions

Le gouvernement a tranché sur les voitures à faibles et très faibles émissions

Le gouvernement a finalement tranché sur les notions de véhicules propres. Ce terme n'existe d'ailleurs plus et il faudra désormais parler de voitures à faibles et très faibles émissions polluantes. Un terme surprenant alors que le décret ne parle que du dioxyde de carbone, qui n'est pas un polluant, et fait totalement abstraction des dioxydes d'azote.

Il ne faudra désormais plus parler de voitures "propres", mais plutôt de voitures à faibles ou très faibles émissions. Ce sont les termes qui ont été retenus par le gouvernement qui a enfin publié le décret qui fixe un cadre légal sur ce que sont ces voitures à faibles émissions. 

 

  • Les véhicules sont dits de faibles émissions "si les émissions de gaz à effet de serre et de polluants atmosphériques, mesurées dans le cadre du règlement (CE) n° 715/2007 du Parlement européen et du Conseil du 20 juin 2007, sont inférieures ou égales à 60 grammes par kilomètre pour les émissions de dioxyde carbone".
  • Les véhicules sont dits de "très faibles émissions" s'ils sont électriques, à hydrogène ou... à air comprimé (une technologie totalement inexistante et qui n'est pas près d'arriver, si elle arrive un jour) !

 

Vous aurez noté ici que le gouvernement ne tient nullement compte des vrais polluants : particules fines et oxydes d'azote. Une décision un peu incompréhensible en pleine période de chasse aux sorcières chez les constructeurs.

 

Que cela va-t-il bien pouvoir changer pour les particuliers ? A vrai dire, pas grand-chose. Ce décret va surtout servir aux municipalités et collectivités territoriales qui devront posséder 20 % de leur flotte en véhicules à faibles émissions (ce chiffre est même porté à 50 % pour les flottes de l'Etat).

Malheureusement, la limite de 60 g/km exclut d'emblée tous les véhicules à moteur thermique, et même les hybrides simples comme la Toyota Prius ne peuvent entrer dans ce renouvellement (elle est à 70 g/km). Les communes et agglomérations n'auront donc guère le choix : il faudra se tourner vers les rares hybrides rechargeables du marché pour renouveler une partie de la flotte. Autant dire que la facture risque de s'alourdir sérieusement, d'autant plus que les utilitaires légers sont concernés.

Mots clés :

Commentaires (34)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ne pas confondre :

Polluant pour la santé.

et

Gaz à effet de serre

Les polluants tuent des dizaines de milliers de personne.

Les gaz a effet de serre tue des centaines de milliers de personne à cause de la perte des récoltes et des guerres qui s'en suivent.

Par

C'est une sorte de protectionnisme : les constructeurs Français sont mauvais en hybride et Renault-Nissan est leader en électrique en Europe. Du coup, cela oblige les collectivités etc. à acheter chez eux (Kangoo EV, Partner EV, e-NV200, Zoé, etc.)

Par

Quel gag !

Et ainsi....valeurs toujours mesurée suivant les principes loin... très loin des réalités;

Genre Porsche Panamera Hybride, éligible avec ses 56g CO²/km......

Quel running gag que ces âneries...

Par

Le CO2 est un polluant de la même façon que l'eau de mer peut en être un.

Mettez de l'eau de mer dans la Méditerranée, ce n'est pas polluant. Mettez en dans le lac Léman et c'est un polluant.

Augmenter la concentration en CO2 dans l'atmosphère de façon artificiel, c'est polluer l'atmosphère.

Par

C'est horrible, la vie tue !

Je préconise de condamner la vie à payer des compensations pour toute les victimes qu'elle fait.

La voiture moderne est plus "écolo" qu'il y a 30 ans en terme de co2 (impasse faite des autres émissions) mais coûte bien plus en énergie et matières premières à construire, au passage l'extraction du pétrole est aussi plus énergivore.

Simplement, je tend à penser que le bilan n'a pas progressé en bien et de surcroît il y a énormément plus de véhicule maintenant.

Il n'y a aucune solution écologique au modèle économique mondial.

Par

Polémiquons, polémiquons, polémiquons...

Je ne pense pas que les gens qui conseillent le gouvernement soient stupide ou ignare... mais.. mais...

une voiture électrique produit bien sur du co2.... bin oui !

Cela sans parler de l' energie grise ( une Toyota Prius est à plus de 70g/km ):

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89nergie_grise#.C3.A9nergie_grise_d.27une_auto

Revenons y: ceci vient de Bernard Multon ENS Cachan

http://www.ens-rennes.fr/servlet/com.univ.collaboratif.utils.LectureFichiergw?ID_FICHIER=1359036596708&ID_FICHE=28945&INLINE=FALSE

Alors selon le pays ou l' endroit, selon si l' electricité est nucléaire la toute petite voiturette électrique produit 140 g de co2 au km.. si l' électricité provient du charbon alors c' est 200 g co2/km..

la renault utilitaire kangoo électrique en France ( nucléaire ) c' est 180 g de co2 eu km..

Pour obtenir 1 kWh de chaleur à partir de gaz naturel rejette environ ( juste à la combustion ) 200 g CO 2

Pour produire 1 kWh d’électricité avec un rendement de 60% ( le plus élevé ( le moins élevé c' est 8 % voir moins encore, le nuk français c' est selon si l'on est pro ou contre de 33 à pas 20 % ( l' epr va parvenir à faire moins encore visiblement )), il faut 1,7 kWh de chaleur: rejet 340 g CO 2

Avec le charbon, on peut dépasser : 1 kg CO 2 /kWh

Par

En réponse à Allavandrell

C'est horrible, la vie tue !

Je préconise de condamner la vie à payer des compensations pour toute les victimes qu'elle fait.

La voiture moderne est plus "écolo" qu'il y a 30 ans en terme de co2 (impasse faite des autres émissions) mais coûte bien plus en énergie et matières premières à construire, au passage l'extraction du pétrole est aussi plus énergivore.

Simplement, je tend à penser que le bilan n'a pas progressé en bien et de surcroît il y a énormément plus de véhicule maintenant.

Il n'y a aucune solution écologique au modèle économique mondial.

bin c' est çà en fait.

C' est notre mode de vie qui n' est pas tenable.

Par

Tous à pinces les gars, les "pinceux" sont l'avenir... Puis se pavaner en futal jaune Le Crabe Sportif, ça n'a pas de prix...Ou si peu, celui d'une ration de mogette bio (pour la route...) !

Par

Une réglementation qui est tayé pour laissé les hybrides Toy à la porte...

Mais qui ne fera que convaincre les constructeurs francais de rester au 100% thermique

avec un soupoudrage de voitures électriques.

En fait il est meme possible que cela incite Toy à optimiser ces hybrides à 60 g de Co²....

et lui garantir ainsi 20% du marché publique.

Par

En réponse à étudiant-passionné

C'est une sorte de protectionnisme : les constructeurs Français sont mauvais en hybride et Renault-Nissan est leader en électrique en Europe. Du coup, cela oblige les collectivités etc. à acheter chez eux (Kangoo EV, Partner EV, e-NV200, Zoé, etc.)

Possible, et encore heureux. On ne va quand meme pas subventionner des Prius et des Niro qui n'ont aucun avantage tangible sur l'electrique du point de vu environnement. Les allemands, champions de l'écologie comme chacun le sait, commencent tout juste à promouvoir l'eletrique. Ils ont soigneusement attendu que les leurs constructeurs aient une offre potable. Aide-toi, et le ciel...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire