Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Le gouvernement anglais veut pouvoir poursuivre les constructeurs qui trichent

Le gouvernement anglais veut pouvoir poursuivre les constructeurs qui trichent

Nouvelle sortie médiatique du gouvernement anglais en matière de gestion du parc de véhicules : certains parlementaires proposent de poursuivre en justice les constructeurs qui modifieraient les systèmes de dépollution de leur véhicule pour mieux passer les tests. Et cela concernerait tout aussi bien les voitures britanniques que les étrangères.

Le Royaume-Uni, et plus particulièrement l'Angleterre, ne sont jamais à court d'idées pour lutter contre la pollution. Après avoir voté un durcissement des taxes d'entrée dans Londres, qui devrait presque évincer la voiture thermique (toute motorisation confondue) dans certaines zones de la capitale, voilà que le gouvernement est sur un autre dossier : celui des modifications sur les véhicules.

Nombreux sont ceux qui ont supprimé, par exemple, le filtre à particules sur un diesel pour gagner en fiabilité. Le problème, évidemment, avec cette pratique est que l'on en vient à pourrir les poumons des autres, déjà franchement encombrés par les nano particules dans les grandes villes.

Un fléau mis à la lumière du jour après le scandale du dieselgate. Et c'est justement ce que veut éviter l'Angleterre qui veut avoir les pleins pouvoirs pour poursuivre en justice un constructeur qui aurait modifié ses véhicules. Rien de nouveau, jusqu'ici, sauf que le projet de loi prévoit d'engager des poursuites dans le cadre de véhicules modifiés qui auraient quand même été homologués dans un autre pays.

Un exemple : la France (par son organisme officiel) passe une berline compacte d'une marque quelconque au test d'homologation et la certifie. Elle est donc éligible à la commercialisation et à l'immatriculation. Mais si cette auto dispose d'un quelconque logiciel ou matériel de contournement, l'Angleterre pourra poursuivre le constructeur, même si l'auto a déjà été homologuée.

C'est justement ce point qui a posé problème à ceux qui voulaient engager des poursuites dans le cadre du dieselgate où Volkswagen s'est défendu en expliquant que les autos incriminées avaient été homologuées et que le géant allemand n'avait donc, au regard de la loi, pas enfreint les règles. Heureusement pour Volkswagen et les autres déjà pris, ce projet de loi n'a pas pour vocation à être rétroactif.

Mots clés :

Commentaires (28)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Riche idée, mieux vaut taxer les constructeurs qu'attaquer systématiquement les particuliers

Par

un petit coucou à Merkel qui veut faire du 'hard Brexit" :oui:

hé oui je tiens ton grand constructeur entre mes mains et cela va être costaud à la table des négociations :areuh:

finalement un accord et un "soft Brexit" pour les constructeurs autos et la Grand Bretagne sauve son industrie automobile :coucou:

Par

Une tentative d'intimidation pour négocier certains aspect du Brexit en gros

Ca ne donnera rien comme dans tous les pays d'Europe, on le sait déja depuis longtemps et aucun des 28 états ne nous a donné tort. L'Europe protège les multinationales, elle a été créé pour ça

Apres avec les Anglais... si ils ne sont aps cpntent du Brexit... nan je déconne ils feront rien:brosse:

Par

d'accord les europeolâtres veulent pourrir le Brexit des anglais, alors les anglais vont se defendre...

Par

En réponse à MotherKaiser

Une tentative d'intimidation pour négocier certains aspect du Brexit en gros

Ca ne donnera rien comme dans tous les pays d'Europe, on le sait déja depuis longtemps et aucun des 28 états ne nous a donné tort. L'Europe protège les multinationales, elle a été créé pour ça

Apres avec les Anglais... si ils ne sont aps cpntent du Brexit... nan je déconne ils feront rien:brosse:

ils peuvent faire casquer du lourd et carrément couleur un grand constructeur européen s'ils le veulent donc Merkel sera à la table des négociations dans ses petits souliers. :coolfuck:

si c'est comme cela qu'on sauve son industrie et on sauvegarde ses emplois il n'y a rien à dire selon moi :roi:

Par

En réponse à zemik

ils peuvent faire casquer du lourd et carrément couleur un grand constructeur européen s'ils le veulent donc Merkel sera à la table des négociations dans ses petits souliers. :coolfuck:

si c'est comme cela qu'on sauve son industrie et on sauvegarde ses emplois il n'y a rien à dire selon moi :roi:

C'est une blague ? Le marché britannique qui par ailleurs ne cesse de régresser ne représente qu'une infime part de marché des constructeurs allemand. May peut s'agiter autant qu'elle le veut, elle ne sauvera pas ses emplois dans l'industrie, surtout quand on sait qu'en ce moment elle essaye d'obtenir un accord de libre échange en Chine :ptdr:

Par

Micro particules et non nano particules (inférieur à 100 nm)

Par

au moins les responsables britanniques respectent le peuple,, nous on a voté non en 2006... il y aurait dû y avoir le Frexit mais les élites et l'immense majorité des medias ont craché à la gueule des français....

Par

En réponse à zemik

ils peuvent faire casquer du lourd et carrément couleur un grand constructeur européen s'ils le veulent donc Merkel sera à la table des négociations dans ses petits souliers. :coolfuck:

si c'est comme cela qu'on sauve son industrie et on sauvegarde ses emplois il n'y a rien à dire selon moi :roi:

absolument pas.

les anglais sont désormais en position de faiblesse. s'ils font chier un des constructeurs européens, ils se prendront vite le retour de baton avec une exclusion du marché européen, ce qu'ils ne veulent surtout pas.

Par

En réponse à GrosMytho

au moins les responsables britanniques respectent le peuple,, nous on a voté non en 2006... il y aurait dû y avoir le Frexit mais les élites et l'immense majorité des medias ont craché à la gueule des français....

C'est pour cela qui tous les politiciens anglais ayant mené au brexit on démissionné quelques temps après...

Histoire de ne pas avoir à assumer quoi que ce soit. Attendons d'en voir le résultat avant de fanfaronner !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire