Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Le marché français a retrouvé son niveau d'avant la crise de 2009

Dans Economie / Politique / Marché

Le marché français a retrouvé son niveau d'avant la crise de 2009

L’année 2018 est lancée et c’est donc l’occasion de boucler la précédente pour solde de tout compte. Pour ce qui est du marché français de l’automobile, les chiffres présentent un paysage deux millions de voitures neuves par an, ce qui revient au niveau qui était celui d’avant la crise de 2009 (2,05 millions d'unités en 2008). Le marché tricolore a donc retrouvé son niveau naturel il devrait connaître une nouvelle année de croissance, mais à un rythme moins rapide.

Malgré un mois de décembre orienté à la baisse, le marché automobile français a atteint 2 110 751 unités sur l'ensemble de l'année écoulée et affiche une hausse de 4,74 % en données brutes sur l'ensemble de 2017. Le recul des immatriculations de voitures neuves en France de 0,51 % en décembre en données brutes par rapport au même mois de 2016 n’aura donc pas gâché la fête.

Il faut dire qu’en novembre, les immatriculations avaient bondi de 10,3 %, accumulant d'ores et déjà une progression de 5,3 % depuis le début de l'année. L'embellie des perspectives économiques et l'engouement pour les nouveaux SUV que proposent désormais presque toutes les marques avaient fait leur œuvre.

En décembre, les immatriculations de PSA ont bondi de 15,57 % (donnant +10,31 % sur l'ensemble de 2017) tandis que celles du groupe Renault ont enregistré une baisse de 4,05 % le mois dernier (+3,08 % sur l'année écoulée).

L'Observatoire Cetelem de l'automobile attend une hausse de 3,8 % à 2,2 millions des immatriculations de voitures neuves en France sur l'année qui commence.

Mots clés :

Commentaires (54)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Superbe photo d'illustration du marché Français.

Par

Volkswagen a fait + 4 % sur l'année. moins que la hausse nationale de 4.74 % . :biggrin: de rien .

Par

Le joli résultat des groupes Français sur l'année fait plaisir à lire !

Par

En réponse à yanou 05

Volkswagen a fait + 4 % sur l'année. moins que la hausse nationale de 4.74 % . :biggrin: de rien .

ah bah c'est tres bien, puis j'y ai un petit peu contribué :ange:

Ceux qui nous rabachent sans cesse que vag ne vends pas etc.... visiblement ce n'est pas le cas :biggrin:

Par

Une hausse qui ne durera pas vu la situation économique actuelle et à venir... Cette année fera mal au portefeuille des français.

Par

....et surtout ne pas se fendre d'un tableau complet de synthèse des résultats France 2017 hein Cara...... :pfff:

Par

Avec un malus dès 120g en 2018, je prédis le retour en force du diesel pour ceux qui n'ont pas les moyens d'acheter une hydride ou hybride rechargeable (bonus supprimé), pour ceux qui n'ont pas envie de rouler dans une citadine 1.0 3 cylindres (j'en fais partie). Bref je garde mon mazout (2014 euro 6 127g donc sale) le plus longtemps possible jusqu'à ce que le FAP lâche et je reprends un diesel car désormais quasiment tous les moteurs essence d'un agrément correct (donc hors 3cyl 1.0) sont taxés.

Par

En réponse à LittlePaulie

Une hausse qui ne durera pas vu la situation économique actuelle et à venir... Cette année fera mal au portefeuille des français.

Pas dit... Pour cacher la misère, les gens ne feront que s'endetter d'avantage, à un point dangereux...

Par

Bon donc pourquoi on est censés être contents ? Peugeot va donc annuler ses plans de licensiement ? Renault a décidé de rapatrier la construction de la Clio ? Il y des actionnaires d'une de ces deux marques parmi le lectorat Caradisiac ?

Par

Voilà. Bonne année entre 2 et 2,2 millions. Mauvaise année entre 1,8 et 2 millions. 400000 voitures d'écart, 20% au pire. Depuis au moins 10 ans. Avec une population qui augmente et la présence des voitures low cost. Est-ce qu'une tendance se dégage ? Non.

Vivement les chiffres des voitures d'occasion et l'âge moyen des véhicules en France.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire