Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Le projet de taxis volants sur la Seine tombe à l'eau

Le projet de taxis volants sur la Seine tombe à l'eau

Faute d'un accord avec le port autonome de Paris, les créateurs des Sea Bubbles ont décidé de stopper le projet dans la capitale. Ils vont aller mettre en place ces bateaux volants à Genève.

Petit coup dur pour Anne Hidalgo, qui ne pourra pas mettre en avant ce mode de transport écologique dans sa ville lorsqu'on l'interrogera sur sa politique anti-voitures. Les "Sea Bubbles", que l'on surnomme "taxis volants", ne seront pas proposés sur la Seine. Les deux créateurs de ces drôles de bateaux, Alain Thébault et Anders Bringdal, ont annoncé qu'ils n'avaient pu trouver un accord avec le port autonome de Paris, qui fixe les règles d'utilisation des pontons et des zones portuaires. La vitesse des engins (30 km/h) a aussi posé problème.

Alain Thébault a ainsi déclaré : "Ce qui coince, ce sont des règles qui ont été mises en place il y a 140 ans, pour les péniches Freycinet. Il y a des règles de vitesse. Malheureusement, aujourd'hui, on fait des bateaux qui volent. Et la vitesse pour voler, elle est un peu plus élevée que la vitesse actuelle de 12 km/h". Le port s'est défendu en indiquant que les règles étaient les mêmes pour tous, notamment en matière de tarifs.

L'histoire n'est pas totalement classée mais c'est mal embarqué puisqu'Alain Thébault a déclaré "on ne va pas continuer à pédaler dans le vide en passant des mois à discuter avec les administrations". Surtout, alors qu'il a toujours été question de Paris, avec notamment un premier essai concluant au printemps, les Sea Bubbles vont finalement être lancées en Suisse. Une ligne sera mise en place en avril 2018, entre Genève et cinq communes voisines. Cinq bulles serviront de taxis à la demande.

Mots clés :

Commentaires (60)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

tous ces projets sur la Seine sont voués à l'échec ? :oui:

pourquoi ? :voyons:

parce qu'on veut interdire les thermiques sur les quais tout simplement donc c'est ridicule d'avoir des bateaux qui pour la plupart fonctionnent au fuel :bah:

on va me dire "heu les électriques qui seront rechargés gratuitement par des mecs en manque de salle sport qui pédaleront sur des vélos stationnaires a chaque arrêt" :areuh: ben non le parigo c'est à dire l'administré d'Anne est du genre bathé et voudra des thunes et cela va coûter trop cher :oui:

L'avenir est en AirPho car le "à pinces" sera le seul acceptable dans le futur :hello: :coucou:

Airpho Power :fleur:

Par

C'est lamentable. Heureusement qu'il y a des pays comme la Suisse, pour que certains d'ici puissent réussir, et voirent leurs projets prendrent vie... "Ce qui coince, ce sont des règles qui ont été mises en place il y a 140 ans, pour les péniches Freycinet." Quelle farce ! Et quelle symbiose avec les objectifs de la mairie... Ouarf !

Par

Vivons dans le passé

A mort le progrès ...

Par Profil supprimé

Encore une belle démonstration de toute l'absurdité des propos et actions d'Hidalgo à Paris.

On vire les voitures, mais on ne propose RIEN de concret pour remplacer ces dernières.

Pas le moindre effort, malgré l'innovation et la vitrine que pourrait devenir ce nouveau mode de transport..

Vivement qu'elle dégage et vite cette idiote finie...

Par

En réponse à LittlePaulie

C'est lamentable. Heureusement qu'il y a des pays comme la Suisse, pour que certains d'ici puissent réussir, et voirent leurs projets prendrent vie... "Ce qui coince, ce sont des règles qui ont été mises en place il y a 140 ans, pour les péniches Freycinet." Quelle farce ! Et quelle symbiose avec les objectifs de la mairie... Ouarf !

Oui, chez nous les automobilistes sont moins des vaches à lait. Dans le canton de Berne, carte grise au poids, tu payes moins pour une 911 qu'une Passat...

Par

En réponse à Profil supprimé

Encore une belle démonstration de toute l'absurdité des propos et actions d'Hidalgo à Paris.

On vire les voitures, mais on ne propose RIEN de concret pour remplacer ces dernières.

Pas le moindre effort, malgré l'innovation et la vitrine que pourrait devenir ce nouveau mode de transport..

Vivement qu'elle dégage et vite cette idiote finie...

Hidalgo propose les AirPho dirait Anne :buzz:

mon chiffre d'affaires augmente :coucou:

Par

de ce que j'ai vu dans un article en Suisse, il s'agit aussi d'essais car tout n'est de loin pas réglé. et le créateur pestait aussi sur les 1000EUR par jour pour avoir une place sur la Seine non équipée pour recharger ses véhicules, alors qu'en Suisse certaines communes auraient annoncé investir dans les infrastructures pour accuillir ces taxis volants. Bref ce n'est pas qu'une question de règles mais aussi de rechercher le meilleur développement et la meilleure visibilité à moindre coût.

Par

On en reparlera dans 9 mois de ces navettes fluviales. Ca va faire psscchhiitttt, juste bon à faire du buzz. Quant à la Suisse, que ces Francais s'y installent, ils verront si l'herbe est vraiment plus verte de l'autre coté.

Par

De toute façon, ce projet menaçait grandement le bien être des poissons locaux !

Il faut essayer avec des pédalos !

Par

En réponse à dahudesmonts

On en reparlera dans 9 mois de ces navettes fluviales. Ca va faire psscchhiitttt, juste bon à faire du buzz. Quant à la Suisse, que ces Francais s'y installent, ils verront si l'herbe est vraiment plus verte de l'autre coté.

C'est le principe de l'innovation et des start-up. Il faut beaucoup d'essais et de projets foireux pour qu'un aboutisse.

Mais généralement celui qui aboutit apporte beaucoup. Et le problème c'est que là on a encore une preuve magistrale de notre cher pays.... Il n'est pas contre l’entreprenariat, mais la paperasse et les démarches sont mortelles malgré tout.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire