Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Le rapport à l'automobile va évoluer avec la nouvelle génération

Le rapport à l'automobile va évoluer avec la nouvelle génération

Une étude réalisée pour Ford montre que la manière d'utiliser l'automobile va changer dans les années à venir sous l'impulsion de la nouvelle génération, connectée et prête à partager pour faire des économies.

Les constructeurs vont devoir relever plusieurs gros défis dans les années à venir, qui ne concerneront pas uniquement les aspects techniques, avec par exemple la conduite autonome. Ils devront faire face aux nouvelles solutions de mobilité, qui font évoluer les manières d'acheter et d'utiliser une voiture. Selon Ford, la jeune génération va "bouleverser le rapport des Français à la mobilité". Une étude réalisée à sa demande par Kantar TNS le prouve.

Premier enseignement, les jeunes sont prêts à partager leur véhicule. Si dans l'ensemble, 63 % des sondés songent à faire appel à un service de covoiturage dans un avenir proche, la proportion grimpe à 75 % chez les 18/24 ans. Les solutions de transport à la demande, comme la location entre particuliers, intéressent 53 % des personnes interrogées et 62 % des jeunes.

Sans surprise, les 18/24 ans sont connectés. 55 % des sondés seraient intéressés par une application sur smartphone qui indique en temps réel le meilleur moyen de transport pour atteindre sa destination. Chez les jeunes, c'est carrément 70 % ! Ils sont 81 % à vouloir une application signalant les places de parking disponibles, contre 61 % pour l'ensemble des sondés.

Enfin, le sondage montre que les Français souhaitent rentabiliser leur trajet. Et si les pourcentages chez les 18/24 ans restent plus élevés que ceux de la moyenne, la tendance est similaire. Ainsi, parmi ceux qui ont déjà effectué du covoiturage, plus de 60 % le font pour les économies que cela représente. Par ailleurs, 65 % des interrogés se disent prêts à livrer un colis au cours d'un trajet si cela le permet de gagner quelques euros.

Ford avait annoncé en début d'année que son prochain SUV électrique sera taillé sur mesure pour la nouvelle génération.

Mots clés :

Commentaires (19)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Bah faut voir aussi la situation économique : A 18/24ans même t'acheter une occaz pas trop vieille c'est pas évident financièrement...Entre l'assurance jeune, les frais de la caisse (qui dit occaz dit plus d'entretien, voir de réparations), ou alors crédit parce que t'as pris autre chose qu'une Clio 20ans d'age... Le tout en étant encore en études ou sur des jobs pas encore trop stables/bien payés.

En prime, le covoit' pour le boulot, c'est pratique car les passagers peuvent finir leur nuit sur le trajet.

Par

Vous avez une génération de retard. Le rapport a l'automobile A DEJA évolué. Les jeunes s'en tapent de la voiture, entre un iphone et une voiture leur choix est fait

Par

Assez d'accord, le rapport à la voiture a déjà pas mal changé et cela va encore s'accentuer.

Pour ma génération la voiture était synonyme de liberté. Une voiture permettait de quitter sa ville et de partir à la découverte du monde, ou au moins de l'Europe.

Aujourd'hui, et je le vois bien quand je roule sur une mission VTC avec des nouveaux ou encore quand je prends des stagiaires pour mon job, la voiture c'est d'abord un coût. Le prix de la voiture n'est pas en cause, en heure de SMIC l'achat d'une voiture me semble même plus abordable sans même parler des perf' ou du confort et sécurité des caisses de l'époque. Mais l'entretien est nettement + cher et moins faisable avec quelques outils de base, l'assurance est nettement + chère également et surtout le stationnement payant s'est trop largement répandu et devient de + en + compliqué, conséquence de mode de vie où le travail s'est concentré dans des zones spécifiques. Si on ajoute qu'on peut prendre cher dès qu'on roule à 51 km/h, si on boit 2 verres de vin même si on se traine à longueur de journée dans des embouteillages sans fin. Bref pas de quoi faire rêver. La liberté en ville elle se trouve avec un VTT à la rigueur mais en bagnole...

Par

En réponse à Franck-L

Assez d'accord, le rapport à la voiture a déjà pas mal changé et cela va encore s'accentuer.

Pour ma génération la voiture était synonyme de liberté. Une voiture permettait de quitter sa ville et de partir à la découverte du monde, ou au moins de l'Europe.

Aujourd'hui, et je le vois bien quand je roule sur une mission VTC avec des nouveaux ou encore quand je prends des stagiaires pour mon job, la voiture c'est d'abord un coût. Le prix de la voiture n'est pas en cause, en heure de SMIC l'achat d'une voiture me semble même plus abordable sans même parler des perf' ou du confort et sécurité des caisses de l'époque. Mais l'entretien est nettement + cher et moins faisable avec quelques outils de base, l'assurance est nettement + chère également et surtout le stationnement payant s'est trop largement répandu et devient de + en + compliqué, conséquence de mode de vie où le travail s'est concentré dans des zones spécifiques. Si on ajoute qu'on peut prendre cher dès qu'on roule à 51 km/h, si on boit 2 verres de vin même si on se traine à longueur de journée dans des embouteillages sans fin. Bref pas de quoi faire rêver. La liberté en ville elle se trouve avec un VTT à la rigueur mais en bagnole...

Cette liberté que tu évoques, tu l'as par exemple avec le covoiturage, internet et surtout les applications qu'il contient. :tourne:

La liberté tu l'as donc toujours mais différemment et en faisant quelques concessions. (On ne peut pas tout avoir) :bah:

Car si il est vrai qu'un jeune peut aller ou il veut, quasiment quand il veut, c'est surtout en journée que c'est le cas.

Faire un tour a la plage sur un coup de tête et rentrer a 3 heures du matin, ca n'est possible qu'avec son propre moyen de transport personnel. :ml:

Pour moi, la liberté elle est surtout la, dans l'instant, dans l'urgence, avoir la sensation de pouvoir tout plaquer d'un coup et de changer complétement d'atmosphère après un périple de quelques dizaines de minutes voir d'une heure ou deux...

Pas dans la distance parcourue. :wink:

Ca dépend aussi de l'endroit, aller a la montagne ou dans une forêt c'est bien plus compliqué a pied équipé de son smartphone qu'avec son moyen de transport personnel qui peut nous emmener absolument partout. :buzz:

En revanche se déplacer de ville en ville en partant et arrivant en journée de 6 heures a tard le soir, c'est devenue trés facile et plus la ville est importante mieux c'est. :oui:

Par

En réponse à springo

Vous avez une génération de retard. Le rapport a l'automobile A DEJA évolué. Les jeunes s'en tapent de la voiture, entre un iphone et une voiture leur choix est fait

Et en plus même l'iPhone c'est souvent de la location. Nos grands parents ont eu accès à la propriété "facilement" , nos parents ont pour la plupart eu accès à 2 ou 3 véhicule par foyer. Ces nouveaux modèles en disent long sur le pouvoir d'achat actuelle...

Par

J'aimerai connaitre la proportion de propriétaires qui sont intéressés par l'autopartage. Parce que louer celle d'un autre, oui pourquoi pas, mais louer la mienne à n'importe qui, c'est un non absolu.

Le covoiturage est un tout autre sujet et je suis tout à fait pour, aucun inconnu ne part avec mon véhicule sans moi...

Par

En réponse à mekinsy

Cette liberté que tu évoques, tu l'as par exemple avec le covoiturage, internet et surtout les applications qu'il contient. :tourne:

La liberté tu l'as donc toujours mais différemment et en faisant quelques concessions. (On ne peut pas tout avoir) :bah:

Car si il est vrai qu'un jeune peut aller ou il veut, quasiment quand il veut, c'est surtout en journée que c'est le cas.

Faire un tour a la plage sur un coup de tête et rentrer a 3 heures du matin, ca n'est possible qu'avec son propre moyen de transport personnel. :ml:

Pour moi, la liberté elle est surtout la, dans l'instant, dans l'urgence, avoir la sensation de pouvoir tout plaquer d'un coup et de changer complétement d'atmosphère après un périple de quelques dizaines de minutes voir d'une heure ou deux...

Pas dans la distance parcourue. :wink:

Ca dépend aussi de l'endroit, aller a la montagne ou dans une forêt c'est bien plus compliqué a pied équipé de son smartphone qu'avec son moyen de transport personnel qui peut nous emmener absolument partout. :buzz:

En revanche se déplacer de ville en ville en partant et arrivant en journée de 6 heures a tard le soir, c'est devenue trés facile et plus la ville est importante mieux c'est. :oui:

Je pense que la liberté que permet la voiture c'est celle de pouvoir partir et revenir qd on veut sans avoir besoin de personne, sans faire la queue a un guichet, s'arrêter en chemin pour visiter le village qu'on traverse, changer de plan a la dernière minute a cause de la météo...partir sur un coup de tête...

Par

En réponse à springo

Vous avez une génération de retard. Le rapport a l'automobile A DEJA évolué. Les jeunes s'en tapent de la voiture, entre un iphone et une voiture leur choix est fait

ils veulent surtout pas casquer...

plus pratique de prendre la caisse de papa maman.. le we.. ou le soir...

pour les sorties..

autrefois ces gars la faisait du stop..

aujourd'hui ils co voiturent... avec les bonnes applis..

mais bien sur jamais avec leur caisses...

ils préférent l'assitanat...

encourager ce comportement... c'est pas bon pour les constructeurs de bagnoles...

Par

En fait le coût réel d'une voiture actuellement fait que les 18-25 ans n'en font pas une priorité, surtout pour ceux qui habitent dans de grandes agglomérations. La liberté et l'indépendance ne sont plus une volonté automatique.

Du coup le covoiturage ou la partage prend beaucoup de sens car la besoin de voiture ne disparaît pas pour autant. Dés qu'il faut partir en week end ou en vacances avec quelques bagages à plusieurs, il n'y a pas vraiment le choix, le coût du voyage et le confort sont trop importants

Mais pour les constructeurs il va sans doute falloir anticiper, car il est certain que les Français achèterons de moins en moins de voitures particulières.

Par

Moi je constate surtout que les jeunes comme moi, sont plus enclin à ne plus être propriétaire de leurs véhicules mais opte plutôt pour la loa ou lld.

Un budget fixe sans surprise, un véhicule récent et sécuritaire, pas de temps perdu à l'achat et à la vente et pas d'escroquerie possible.

La plupart de mes collègues (entre 25 et 35 ans ) ont des leasing

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire