Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Mia Electric : le fiasco de Ségolène Royal bradé aux enchères

Mia Electric : le fiasco de Ségolène Royal bradé aux enchères

Pour retrouver les premières traces du projet Mia Electric, il faut remonter à l'été 2011. En presque six années de vie, la petite électrique si chère à notre ministre de l'Ecologie a connu pas mal de déboires. Aujourd'hui, les quelques exemplaires qui roulent encore sont vendus aux enchères. 

En 2011, nous prenions le volant de la Mia Electric pour découvrir cet engin un peu spécial lors d'un essai spécial d'une semaine. L'enthousiasme des débuts au sujet de cette auto au design franchement simpliste (pour ne pas dire autre chose) a toutefois dû bien s'estomper avec le temps et la sortie de voitures électriques de plus en plus convaincantes par les grands constructeurs. Une chose est sûre, en tout cas, la vie de Mia Electric, une auto voulue et soutenue par Ségolène Royal à l'époque de sa commercialisation, est tout sauf un long fleuve tranquille.


Un groupe chinois avait en effet racheté Mia en 2013, mais plusieurs années après la reprise, il estimait fin 2016 avoir été roulé dans la farine par la région Poitou-Charente, qui aurait encouragé ce dernier à reprendre Mia Electric en lui certifiant qu'il aurait droit à des aides de la région. Sauf qu'elle aurait en fait aidé la concurrence, selon l'avocate de l'investisseur, qui réclame plus de 20 millions d'euros à la région pour combler les trous dans les comptes de Mia Electric.

 

Mia Electric : comptes dans le rouge et autos bradées

Aujourd'hui, nouveau rebondissement dans la vie pas très tranquille des Mia Electric : la vente aux enchères de plusieurs exemplaires de l'auto électrique. La Nouvelle Aquitaine, qui a repris les quelques unités de l'ex flotte de Poitou-Charente se sépare des rares Mia Electric qui sont en panne. En effet, l'usine a cessé son activité en 2014, et les quelques professionnels qui roulent encore en Mia Electric (ou qui les réparent) sont à la recherche de pièces détachées.

 

Selon nos confrères de France Bleu Poitou, 25 des 100 Mia Electric de la flotte sont en panne. Sur ces 25 exemplaires, 7 ont déjà été vendues aux enchères avec des prix oscillant entre 2439 et 4600 €. Les 10 autres Mia Electric seront vendues d'ici peu sur le site Agorastore, avec à chaque fois des mises à prix à 800 €. Les quelques rares spécialistes (dont Goeletrix, à Cannes, qui a toujours mis en avant le modèle de la marque) de Mia Electric se sont empressés de participer aux enchères pour mettre des pièces détachées de côté. 

 

Rappelons qu'à l'époque (pas si lointaine), après déduction du bonus écologique, il fallait débourser plus de 21000 € pour s'offrir la Mia Electric (avec les batteries) ou 11000 € si la location de batteries était retenue. 

 

Mots clés :

Mia Electric

Poursuivez votre lecture :

Commentaires (43)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

andre leconde est malade? C'est lui le spécialiste de l'œuvre de Ségolène ROYAL.

Par

Sego Mia ah ah ah mama mia :peur::peur:

Par

Maître Jean qui voulait s'en offrir une l'autre jour.... l'occase rêvée de rouler en auto de scaphandrier...

Par

Un peu comme l'état qui a droit de faire valoir une préemption prioritaire quand des œuvres d'art sont mises sur le marché, le conseil général de cette région devrait exiger de racheter le lot : contribution majeure au patrimoine de l'humanité.

Par

Avec une tire aussi attractive qu'une auto sans permis, fallait pas s'attendre à un miracle... Entre ça et être un "pinceux" en futal jaune Le Crabe Sportif, le choix est vite fait.

Par

What ? J'ai rien compris :lol:

Par

En réponse à roc et gravillon

Maître Jean qui voulait s'en offrir une l'autre jour.... l'occase rêvée de rouler en auto de scaphandrier...

ça marche assez bien, il y a même une communauté assez active :oui:

parait que c'est un modèle record en matière d'efficience machin truc :wink:

le truc c'est que peu pourront le constater :buzz:

Par

fiasco, Ségolène: pléonasme

Par

à la radio, j'entendais ce matin que Ségolène Royal nous promettait, malgré le grand froid actuel, qu'il n'aurait pas de coupure d'électricité ! OUF, toutes ses MIA pourront donc être rechargées !

Merci Mama MIA !

Par

Et personne pour demander des comptes à la Ministre ?

Étonnant....

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire