Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Mitsubishi dans le rouge racheté par Renault-Nissan

Dans Economie / Politique / Industrie

Mitsubishi dans le rouge racheté par Renault-Nissan

Le scandale du trucage des émissions n’en finit pas de faire parler. Si les conséquences de celui-ci chez Volkswagen ont été relativement réduites, il n’en est pas de même chez Mitusbishi avec une perte annoncée de 220 milliards de yens (1,94 milliard d’euros). Conséquence directe:  le rachat de la marque par l'alliance Renault-Nissan

Comme nous avons pu le voir à plusieurs reprises, l’affaire des diesels truqués qui a touché de plein fouet Volkswagen n’a eu finalement que très peu d’impacts sur la santé du groupe et ce malgré de nombreuses rumeurs. Si la firme allemande a été particulièrement mise en avant dans cette affaire, d'autres constructeurs l’ont aussi été à l’image de Mitsubishi. Avec un regard très européen, on pourrait penser que l’impact est faible, mais en réalité, c’est tout le contraire.

L’affaire du trucage des mesures de consommation sur plusieurs mini-voitures Mitsubishi au Japon (dont 2 fabriquées pour le compte de Nissan) plonge la marque japonaise dans une véritable crise. Ainsi, les dirigeants ont annoncé une perte nette de 220 milliards de yens sur le premier semestre de son exercice fiscal 2017, soit 1,94 milliard d’euros, selon un chiffre encore provisoire.  Dans le détail de ces pertes exceptionnelles, il y a l'indemnisation des clients (56 milliards de yens, soit 494 millions d’euros), les coûts liés aux mesures de traitement des clients (16 milliards de yens, soit 141 millions d’euros), l’indemnisation de Nissan et des concessionnaires Nissan et Mitsubishi (42 milliards de yens, soit 370 millions d’euros) et l’augmentation des coûts de production (40 milliards de yens, soit 353 millions d’euros). A cela s’ajoute également une baisse des ventes importantes sur la plupart des marchés sur la même période : - 16 % au global mais surtout -37 % au Japon, -13,5 % en Europe et -28 % en Amérique Latine et Moyen Orient. Mitsubishi espère redresser la barre mais s’attend tout de même à une diminution des ventes de 11 %.

Au final, sur 2017, Mitsubishi prévoit une perte de 2,11 milliards d’euros. Une première depuis 8 ans. Une vraie catastrophe. C’est donc dans ce contexte très tendu que le constructeur nippon a été obligé de conclure un accord stratégique d’Alliance avec Nissan Motor Co qui prendra 34 % de son capital. En clair, Nissan devient l'actionnaire majoritaire et par effet de bord, Renault également. Les négociations n'ont duré que 15 jours, un délai jamais vu dans l'auto.

Le nouveau patron de Mitsubsihi sera donc Carlos Ghosn, qui renforcera sa puissance dans l'univers automobile avec les directions de Nissan, Renault, le russe Avtovaz et bientôt Mitsubishi. A eux quatre, les nouveaux  associés assemblent 10 millions de véhicules, soit des chiffres très proches de ceux de Volkswagen et Toyota. Même s'il s'en défend, Carlos Ghosn se rapproche de son objectif : faire de l'Alliance le premier constructeur mondial.

En sauvant Mitsubishi, il faiut donc une double bonne affaire. Reste à savoir maintenant quelles seront les conséquences pour chaque marque?

Mots clés :

Commentaires (63)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ghosn est-il aussi le dirigeant de Infiniti ?

Par

Une alliance, pas un groupe.

"Alors que, au début des années 2000, Carlos Ghosn avait emmené avec lui une équipe de « Frenchies " pour redresser le japonais, l'état-major de Nissan s'est aujourd'hui vidé des dirigeants issus de Renault. Enfin, la gouvernance pose question : Renault a beau détenir 43,4 % de Nissan, il ne compte qu'un siège au conseil d'administration du japonais et pèse peu dans les choix stratégiques de son allié. "

En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/15/01/2014/LesEchos/21605-035-ECH_ghosn-face-au-casse-tete-de-l-alliance-renault-nissan.htm#MG83eLCRFxMb96Fw.99

Par

ce n'est pas une bonne nouvelle !

Par

Tout ces efforts pour être premier constructeur mondial, alors que ça fait un moment qu'ils le sont niveau émission NOx en conduite réelle. Ahlalalaaaaa, Carlos, tout était pourtant sous tes yeux et tu investis inutilement dans une marque à l'abandon.

Par

En réponse à gxahafair

Ghosn est-il aussi le dirigeant de Infiniti ?

la marque Infiniti est epsilon dans l'alliance Renault-Nissan.

Infiniti est 100% Nissan, comme RSM est 100% Renault.

L'alliance compte aujourd'hui, en grandes marques:

Renault, Nissan, Samsung, Avtovaz, infiniti, Alpine, Datsun, Mitsubishi, Dacia, et des %age dans PSA, Daimler, Fiat, ........

Par

En réponse à pechtoc

Tout ces efforts pour être premier constructeur mondial, alors que ça fait un moment qu'ils le sont niveau émission NOx en conduite réelle. Ahlalalaaaaa, Carlos, tout était pourtant sous tes yeux et tu investis inutilement dans une marque à l'abandon.

Tu me sembles trop jeune (14 ou 15 ans c'est ça?) pour avoir une bonne vision de l'industrie automobile.

Lire les news sur le net , ce n'est pas suffisant tu sais !

Un bonhomme de la carrure de CG n'a pas besoin de toi pour savoir quoi faire dans de telles situations.

quand tu auras passé ton CAP, tu pourras postuler pour un poste au sein du groupe Renault. Il pourra te faire vivre toi et les tiens !

Salutations gamin.

Par

pour être tout a fait exact Ghosn sera le président du conseil d'administration de Mitsubishi.

Ensuite chez Nissan il va avoir un bras droit au japon, (en france tous les bras droit on étaient virés Tavares et Pelata) se sera une première.

la ou ça fait le plus mal c'est pour Renault, c'est nissan qui a racheter mitsubishi sans renault (meme si il est detenut a 43% par renault) l'alliance Mitsubishi-Nissan va peser super lourd dans l'alliance du groupe complet, et le plus gros des perdant c'est...... l'état français , car ça voix ne va plus beaucoup être audible sous le poids des autres.

bien joué Ghosn. Chapeau l'artiste.

Par

En réponse à Facelvega62

Tu me sembles trop jeune (14 ou 15 ans c'est ça?) pour avoir une bonne vision de l'industrie automobile.

Lire les news sur le net , ce n'est pas suffisant tu sais !

Un bonhomme de la carrure de CG n'a pas besoin de toi pour savoir quoi faire dans de telles situations.

quand tu auras passé ton CAP, tu pourras postuler pour un poste au sein du groupe Renault. Il pourra te faire vivre toi et les tiens !

Salutations gamin.

pour ta gouverne il vont utiliser la technologie hybride électrique et rechargeable de mitsubishi pour les véhicule renault et nissan (miraculeusement il vont gagner vachement en coup de développement)

et pour la marque a l'abandon.... check les ventes de voiture sur une année complète dans le monde 1M je croi est c'est déjà pas mal.

Par

c'était pour celui du dessus désolé:fresh:

Par

En réponse à fifty999

c'était pour celui du dessus désolé:fresh:

j'ai bien vu !

Mais tu as raison, c'est un gros plus pour l'alliance :)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire