Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Mitsubishi : Nissan bientôt actionnaire majoritaire

Dans Economie / Politique / Marché

Mitsubishi : Nissan bientôt actionnaire majoritaire

Cela s’est fait quasi en catimini et entre Japonais. Alors que l’avenir de Mitsubishi était sur la sellette depuis la révélation d’une manipulation des tests portant sur la consommation de certains de ses véhicules, le constructeur nippon était dans la tourmente. Jusqu’à apparaître comme une proie pour ses concurrents prêts à mettre la main sur un blason aux perspectives intéressantes. Mais c’est Nissan qui a raflé la mise.

Les constructeurs Nissan et Mitsubishi Motors ont donc décidé de se rapprocher. Un partenariat qui va prendre de l’ampleur, puisque déjà existant sur certaines petites voitures vendues dans l’Archipel, mais aussi une participation. Mitsubishi ouvre ainsi 34 % de son capital à son compatriote Nissan. Mitsubishi Motors explique qu'il va émettre à l'intention de Nissan 506,6 millions d'actions ordinaires ce qui correspond à 1,9 milliard d'euros. L'accord scellant la prise de participation par Nissan devrait être signé d'ici au 25 mai, pour une transaction qui doit être rendue effective en octobre.

Pour le reste, le groupe Mitsubishi Heavy Industries détiendra 20 % des actions. Mitsubishi possédera 10 % du groupe quand Bank of Tokyo-Mitsubishi UFJ en contrôlera 4 %. La prise de participation du groupe dirigé par Carlos Ghosn a été favorablement saluée par les marchés. Dès l’annonce le titre Mitsubishi progressait de 2,35 % à la bourse de Tokyo.

Les experts estiment que Nissan a saisi l’opportunité de s’offrir Mitsubishi Motors à un très bon prix puisque la valeur de l’action du constructeur a perdu plus de 40 % depuis la mi-avril. À terme, Nissan profitera du savoir-faire Mitsubishi dans le secteur des “kei cars” ou mini-voitures en vogue sur le marché nippon ainsi que de ses bonnes parts de marché en Asie du Sud-Est.

Pour autant, le redressement de Mitsubishi Motors s’annonce long et ardu pour le partenaire de Renault. Le scandale au sujet de la manipulation des données sur les valeurs des consommations concerne environ 625 000 mini-voitures assemblées, de marque à la fois Mitsubishi et Nissan, lié par contrat pour ce genre de véhicule. Une faute qui aurait cours depuis 1991 si bien qu’il ne faut pas exclure une vague d’actions légales contre le groupe. Des procédures susceptibles de menacer sa santé financière.

Commentaires (121)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Nissan donc little Carlos aux commandes :oui:

Allez je résume le mec boss de Renault, Dacia, Avtovaz Nissan, Infiniti, Datsun, et bientôt de MItsubishi :jap:

Nouveau titre pour l'an prochain: little Carlos l'homme qui valait 20 millions (par an) :bien:

Par

J'AVAIS RAISON.

NISSAN PREND LE CONTRÔLE DE MITSU.

ENCORE UNE PREUVE QUE JE SUIS DEVIN !

Par

Peut-etre un moyen pour Renault de revenir aux US en rebadgeant certains de ses modèles (Talisman, Koleos) avec les 3 diamants, ce qui permettrait à Mitsu de disposer de modèles basés sur des plateformes modernes. C'est aussi un bon moyen pour l'Alliance de disposer rapidement d'une technologie hybride rechargeable bien maîtrisée...

Par

Il faut lui reconnaître un sacré pif dans les affaires...

Par

En réponse à zemik

Nissan donc little Carlos aux commandes :oui:

Allez je résume le mec boss de Renault, Dacia, Avtovaz Nissan, Infiniti, Datsun, et bientôt de MItsubishi :jap:

Nouveau titre pour l'an prochain: little Carlos l'homme qui valait 20 millions (par an) :bien:

tu oublies RSM Renault Samsung Motors :)

par contre ça ne va pas arranger le déséquilibre dans l'alliance ou le propriétaire (Renault) devient un nain par rapport à la filiale (Nissan) qui du coup commence à se demander ce qu'elle fout en dessous...

Par

Bravo Carlos :jap:

Par

En réponse à Tranchk

J'AVAIS RAISON.

NISSAN PREND LE CONTRÔLE DE MITSU.

ENCORE UNE PREUVE QUE JE SUIS DEVIN !

oui moulache :wink:

Par

En réponse à Tranchk

J'AVAIS RAISON.

NISSAN PREND LE CONTRÔLE DE MITSU.

ENCORE UNE PREUVE QUE JE SUIS DEVIN !

JE ME CITE DANS MA GRANDEUR INTERSTELLAIRE :

"Dernière hypothèse, c'est un rachat par Nissan (ou finalement une autre entreprise japonaise), à l'image de Renault avec Dacia par exemple.

Nissan partage beaucoup avec Mitsu au Japon, un rachat n'est donc pas à exclure, surtout dans l'optique d'en faire une marque low-cost en Europe et de grappiller encore les marches qui les sépare de la place de numéro 1 au Japon."

Par

En réponse à parlons-en

oui moulache :wink:

MERCI POUTACHE DE RECONNAITRE MA GRANDEUR GALACTIQUE :roi:

TU AS ENCORE DU BOULOT TOI !

Par

En réponse à Tranchk

MERCI POUTACHE DE RECONNAITRE MA GRANDEUR GALACTIQUE :roi:

TU AS ENCORE DU BOULOT TOI !

On t'a cramé + d'une fois moulache avec tes multiples comptes dont celui-ci et vioc&pocht

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire