Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Mondial de l'Auto 2016 - La question qui fâche à Mathias Müller, PDG du groupe Volkswagen :"Pourquoi ne remboursez-vous pas ma Golf, comme vous l'avez fait aux Etats-Unis?"

Dans Economie / Politique / Industrie

Pendant ce Mondial 2016, Caradisiac va interpeller les décideurs de l'automobile et les hommes politiques qui ne vont pas manquer de visiter le salon. Nous allons leur poser les questions simples et directes que vous vous posez, loin des conférences de presse formelles. A eux d'y répondre. Ou d'esquiver ces questions qui fâchent. 1er de la liste apostrophé par Caradisiac, Mathias Müller, PDG du groupe Volkswagen.

Lors de la soirée d'avant-première de Volkswagen le mercredi 28 septembre, le journaliste de Caradisiac Michel Holtz pose la question qui fâche à Mathias Müller, PDG de Volkswagen.
Lors de la soirée d'avant-première de Volkswagen le mercredi 28 septembre, le journaliste de Caradisiac Michel Holtz pose la question qui fâche à Mathias Müller, PDG de Volkswagen.

 Vous connaissez Stéphanie Fontaine et Michel Holtz, deux journalistes qui signent régulièrement sur Caradisiac des articles qui font débat. Leur passion commune ? L'automobile. Ce qu'ils ne supportent pas : les non-dits, l'injustice. A l'occasion de ce Mondial de l'Auto, ils vont déambuler dans les allées pour poser les questions qui fâchent aux décideurs de l'Automobile. Des questions que les journalistes n'osent pas leur poser en général, des questions auxquelles ils n'ont pas envie de répondre. Cette fois, nos deux journalistes vont, sans que nos interlocuteurs s'y attendent, tenter d'obtenir enfin des réponses.  

 

 

 Première personnalité interpellée : Mathias Müller, PDG du groupe Volkswagen. Nous lui avons demandé si à la suite du scandale concernant les tricheries sur le diesel qui ont entaché les marques de son groupe, il comptait rembourser ses clients français. Difficile en effet d'accepter ce que Volkswagen a dit jusqu'alors, à savoir que les clients Volkswagen d'outre-Atlantique seront indemnisés - jusqu'à 10 000 dollars - quel que soit le modèle diesel y compris les Golf, tandis que les clients français ne recevront pas un centime. Sa réponse en vidéo.

Un brin laconique, M. Mathias Müller justifie par le droit la différence de traitement entre les automobilistes américains et européens.
Un brin laconique, M. Mathias Müller justifie par le droit la différence de traitement entre les automobilistes américains et européens.
Volkswagen

Poursuivez votre lecture :

Vidéos populaires

Commentaires (96)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Je me demande bien si les dirigeants des autres marques avec leur moteurs pourris qui polluent 10 a 20 X plus que la norme vont indemnisé leur heureux piegeons, oups pardon, propriétaries ? :lol:

Mascarade a faire du fric et hypocrisie général.

Par

Les règles ne sont pas les mêmes...

La bas le gouvernement met la pression et ici on laisse passer quoi

Par

En réponse à docbrown06

Les règles ne sont pas les mêmes...

La bas le gouvernement met la pression et ici on laisse passer quoi

on laisse passer car l'on sait que les constructeurs francais ont fait pareil (c'est secret) et que s'il fallait rembourser ils n'ont pas les reins assez solide alors que Volkswagen peut tres bien surmonté cette crise. Heureusement qu'on exporte pas aux usa les francais

Par

En réponse à docbrown06

Les règles ne sont pas les mêmes...

La bas le gouvernement met la pression et ici on laisse passer quoi

Bien d'accord avec vous

Entre un gouvernement français mou comme un flan

Ce ne sont pas les gesticulations dans le vent de S. Royal qui vont faire trembler Volkswagen

Et l'union européenne qui ne veut surtout pas agir sur ce dossier pour ne pas froisser l'Allemagne....

Les propriétaires européens des véhicules concernés peuvent s'assoir gentiment sur une quelconque indemnisation...

Par

La réponse qui tue....Lorsque un avocat aura trouver la faille, ce qui va arriver, il va y avoir de la jurisprudence dans l'air pour vévépipé....Le pire de tout cela c'est que les provévépipo iront courir pour se faire indemnisés.mdr

Par

A l'inverse de VW les autres constructeur n'ont pas de logiciel truqueur de données. Les chiffres donnée sont faux ( comme VW ) mais pas de logiciel tricheur.

Ne défendez pas corp et âme VW contre les autres constructeur ( notamment français ) tel un Français moyen cher amis

Par

Mais indemiser de quoi ? Les gens s'en cognent royalement que le véhicule pollue plus...

Si c'était le cas, on roulerait tous en électrique et encore....:bah:

Faut arrêter de vivre dans le monde des bisounours :roll:

Je me demande bien lors de l'achat d'un véhicule neuf dans quelle position vient ce critère "pollution/rejets" (sans considérer le calcul du malus eco)

Par

Ouin ouin, le gouvernement français il est mou :areuh:

Vous vous rendez compte que ça concerne toute l'Europe (et même plus), les normes de pollution "Euro X" ?

Par

ha, ha, ha, ha, :lol: :lol: :lol::lol:

la banane :ptdr:

Ce commentaire a été signalé aux modérateurs.

Par

S'il avait voulu développer un peu plus il aurait pu ajouter que VW c'est presque la moitié de tout l'argent du secteur automobile en lobbying à Bruxelles et que le constructeur a déjà grassement payé les décideurs européens pour s'assurer de son immunité.

Pour les acheteurs de VW Audi Skod et Seat, j'espère qu'ils apprécient ces sensations nouvelles dans le bassin... C'est quand même le seul constructeur qui offre une prestation sexuelle avec l'achat d'une de ses voitures!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire