Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Montpellier : il est condamné six ans plus tard pour conduite en état d'ivresse après avoir été dénoncé

Montpellier : il est condamné six ans plus tard pour conduite en état d'ivresse après avoir été dénoncé

C'est une première en France : un automobiliste de la région montpelliéraine a été condamné pour conduite en état d'ivresse à 500 € d'amende et six mois de retrait de permis... six ans après les faits, sur simple dénonciation. Le jugement a été confirmé en appel.

Voilà une histoire inédite qui risque de faire beaucoup de bruit. Le début remonte à 2009, lorsque Jérémy, un automobiliste de la région de Montpellier rentre chez lui après une soirée et accroche une auto qui est garée. L'homme se rend à son domicile et contacte ensuite l'assurance qui règle le problème avec la voiture abîmée, en stationnement. Tout rentre donc dans l'ordre, sauf que six ans plus tard, il est convoqué par le tribunal pour conduite en état d'ivresse.

 

Un témoin avait en effet contacté la police pour signaler que l'homme était rentré chez lui en "titubant" et qu'il sentait l'alcool. Jérémy s'explique : "Le témoin a écrit qu'il m'avait vu tituber en sortant du véhicule… Je venais d'avoir un accident ! Alors oui, je n'étais pas en grande forme. De plus, j'étais effondré moralement car je venais tout juste d'acheter cette voiture. J'ai contacté ensuite mon assurance et il n'y a eu aucun problème avec le propriétaire du véhicule abîmé" (Figaro).

 

Le 31 janvier 2013, Jérémy est condamné à 300 € d'amende et cinq mois de suspension de permis après avoir été entendu par la police. Il avait reconnu avoir bu deux verres mais avait réfuté l'état d'ivresse. Il décide donc de faire appel, mais c'est la double sentence : 500 € d'amende, et six mois de suspension de permis.

 

Le plus grave, dans cette histoire, n'est pas le fait que cet homme ait possiblement roulé en état d'ivresse (on ne pourra jamais le prouver, aucun contrôle ni prise de sang n'ayant été effectué), mais plutôt que la justice ait rendu un jugement aussi lourd sur une simple déclaration, sans preuve. En espérant que cela ne fasse pas jurisprudence...

 

 

Mots clés :

Commentaires (28)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Si un individu est capable de voir dans la nuit une autre personne qui titube et dépose une déclaration à la police, c'est que le gars était sacrement pilo.

Deux verres MDR. Le juge a eu raison, le gars était bourré et il croyait que ca allait passé.

On titube pas avec deux verres ou meme apres un choc avec un véhicule sauf si on est blessé. S'il avait été blessé ou pas bien suite au choc il serait allé aux urgences pour voir s'il n'a pas eu un traumatisme cérébral.

Bref absolument pas d'accord avec le journaliste sur sa phrase de conclusion.

Par

sans preuves et sans avoir été contrôlé positif :bah:

tout simplement horrible :bah:

les petites balances ont de l'avenir dans ce pays de m.r.e :peur:

moi je vais faire très attention désormais :buzz:

Par

En réponse à n1cool

Si un individu est capable de voir dans la nuit une autre personne qui titube et dépose une déclaration à la police, c'est que le gars était sacrement pilo.

Deux verres MDR. Le juge a eu raison, le gars était bourré et il croyait que ca allait passé.

On titube pas avec deux verres ou meme apres un choc avec un véhicule sauf si on est blessé. S'il avait été blessé ou pas bien suite au choc il serait allé aux urgences pour voir s'il n'a pas eu un traumatisme cérébral.

Bref absolument pas d'accord avec le journaliste sur sa phrase de conclusion.

Tu crois que le juge à raison ? :buzz: :buzz: :buzz:

pas si sur :buzz:

pour moi il faut un contrôle positif sinon c'est nul et non avenu :oui:

Par

Moi je trouve que pour une fois qu'une personne honnête contacte son assurance après avoir bugné une autre voiture dans la rue au lieu de juste se barrer, c'est très mal récompensé.

Ca va pas encourager les enf***** qui font comme si de rien était à être honnêtes.

Par

il s'est fait balancé!!

mais le con a avoué etre bourré ce soir là...

là y avait pas de preuves... pas d'allcotest...

hé oui justice à 2 vitesse en france...

les naifs ...les gentils se font défoncer...

Par

quand on creuse un peu, ce que ne font pas les "journalistes" de cara

- il sentait l'alcool

- il a uriné sur place

- il a quitté la scène de l'accident sans attendre de secours ou de dépanneuse

qui croirait que ce gentil étudiant était à jeun ??

m'enfin, ça fait des clics, ça génère des revenus publicitaires, c'est bien l'essentiel non ?

Par

bienfait bravo a ce citoyen responsable

Par

Peut-être que six ans plus tard il n'avait toujours pas dé-saoulé

Par

En réponse à springo

quand on creuse un peu, ce que ne font pas les "journalistes" de cara

- il sentait l'alcool

- il a uriné sur place

- il a quitté la scène de l'accident sans attendre de secours ou de dépanneuse

qui croirait que ce gentil étudiant était à jeun ??

m'enfin, ça fait des clics, ça génère des revenus publicitaires, c'est bien l'essentiel non ?

On restitue de façon partielle les faits pour le présenter en pauvre victime. Quelle honte!

Plus jamais, Caradisiac ne propose d'essais, de comparatifs de voiture?

Par

En réponse à springo

quand on creuse un peu, ce que ne font pas les "journalistes" de cara

- il sentait l'alcool

- il a uriné sur place

- il a quitté la scène de l'accident sans attendre de secours ou de dépanneuse

qui croirait que ce gentil étudiant était à jeun ??

m'enfin, ça fait des clics, ça génère des revenus publicitaires, c'est bien l'essentiel non ?

Bah voyons, et qui prouve tout ça ?

La seule femme qui a fait le témoin, et son unique parole ?

L'urine, le fait qu'il titube ou qu'il sente l'alcool, qui nous dit que cette femme était une voisine qui ne pouvait pas se voir ce monsieur ? C'est tout simplement incroyable qu'un juge rende un tel verdict sans aucune preuve ni contrôle de police. Le fait qu'il ait accroché un véhicule et qu'il ait contacté son assurance ne prouve sûrement pas l'ivresse au volant que je sache.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire