Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Pas de diesel dans les rues d'Oslo en cas de pollution

Publié dans Ecologie / Electrique > Politiques environnementales

par

Pas de diesel dans les rues d'Oslo en cas de pollution

Pour promouvoir ce que l’on appelle la mobilité douce, il faut parfois des politiques dures. Surtout vis-à-vis d’un diesel voué aux gémonies après nous avoir encouragé à en profiter. Mais ça, c’était avant et  surtout en France. Depuis, on parle de pic de pollution, de qualité de l’air et de transport alternatif. Paris s’y met mais la Norvège connaît ça depuis un moment. Une culture qui s’est un peu plus étoffée avec cette dernière décision du conseil municipal de la capitale Oslo.

Une décision qui se fait l’écho d’une démarche identique en vigueur du côté de Bergen dans le sud-ouest norvégien. De quoi s’agit-il ? De bannir les motorisations diesels des rues dès que deux jours consécutifs de pollution seront reconnus et constatés. Un message fort dans un pays qui favorise les véhicules électriques.  Il s’agira ainsi d’améliorer la qualité de l’air, mais aussi de promouvoir la mobilité douce  comme la marche à pied ou le vélo sans oublier les transports en commun.

On rappellera que la nouvelle administration de centre-gauche d’Oslo veut réduire drastiquement l’empreinte carbone de la collectivité d’ici 2030. A cette date, plus aucun véhicule ne pourra accéder au centre-ville. La Norvège ambitionne de voir les modèles à motorisations alternatives représenter une grande majorité des ventes automobiles en 2025. Ceci alors que le même pays est le premier exportateur européen de pétrole.

Reste que tout commence à sentir mauvais pour un diesel de moins en moins en odeur de sainteté sous toutes les latitudes de la planète. Même la ville de New-Dehli en Inde s’y est mise en décembre dernier au travers d’une interdiction de la vente des gros moteurs diesels  pour les mêmes raisons environnementales.

Inscription à la newsletter

Poursuivez votre lecture :

Commentaires (26)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Tiens, juste pour se rendre compte du niveau insupportable de pollution à Oslo en ce moment ( 4 fois moins de population qu'à Paris et au bord de mer ) :

http://aqicn.org/map/norway/#@g/58.0611/10.6514/5z

On devrait souvent vraiment trouver bien pire ailleurs non.....et si ça se trouve, les transport maritime, avec son fuel toujours bourré de souffre en sera bien plus responsable que les bagnoles de là bas...

Par

Et quand vous serez sur cet intéressant lien....élargissez la carte....allez sur d'autres continents.....on est bien chez nous finalement non ?

Par

En réponse à roc et gravillon

Et quand vous serez sur cet intéressant lien....élargissez la carte....allez sur d'autres continents.....on est bien chez nous finalement non ?

tu voulais pas partir bosser pour un sous smic en Allemagne ?

cela te fera un boulot au moins !

Par

Décision débile s'il en est

Par

Faut faire pareil dans toutes les villes du monde! Virez moi cette m****

Par

En réponse à zemik

tu voulais pas partir bosser pour un sous smic en Allemagne ?

cela te fera un boulot au moins !

Allez...raconte nous le pot de départ de la Clara au lieu de dire encore et toujours des âneries Mykeule....

Comment ça t'étais pas invité ! :ouin:

Par

En réponse à zemik

tu voulais pas partir bosser pour un sous smic en Allemagne ?

cela te fera un boulot au moins !

" tu voulais pas partir bosser pour un sous smic en Allemagne ? "

Tu veux dire le pays avec un taux de chômage de 4,5%....et ce, malgré un afflux massif d'immigrés.

Tu crois qu'ils roulent beaucoup en Dacia comme toi là bas ?

Par

d'un autre côté, on vit dans des pays à la con qui font en sorte et continuent de faire en sorte que toute l'activité soit concentrée dans quelques régions/métropoles, générant par ricochet des prix de l'immobilier élevés et donc des travailleurs qui s'éloignent de plus en plus de leur lieu de travail, et s'y rendent alors en voiture.

il n'est pourtant pas difficile pour les gouvernements d'inciter les entreprises à foutre le camp des zones trop denses... encore faut-il en avoir la volonté..

Par

Bannir arbitrairement "le diesel" sans distinction n'est pas très intelligent. Encore une mesure prise à la sauvette sans aucune considération technique.

Autrement dit ces jours de "grande pollution" (bon tout est relatif, Oslo n'est pas Pékin...) pas le droit de promener son diesel Euro 6 de dernière génération, parce que c'est du diesel, mais aucun problème pour sortir son essence sans catalyseur d'avant 1993, parce que c'est de l'essence ?

Par

En réponse à roc et gravillon

Tiens, juste pour se rendre compte du niveau insupportable de pollution à Oslo en ce moment ( 4 fois moins de population qu'à Paris et au bord de mer ) :

http://aqicn.org/map/norway/#@g/58.0611/10.6514/5z

On devrait souvent vraiment trouver bien pire ailleurs non.....et si ça se trouve, les transport maritime, avec son fuel toujours bourré de souffre en sera bien plus responsable que les bagnoles de là bas...

Merci pour le lien roc ! très alarmant pour la planéte et en même temps rassurant pour notre pays !! Mais parait-il la terre est ronde !!! Et ta reflexion sur la trafic maritime est pertinente !! on sous-estime grandement la pollution maritime , Et parait-il qu-elle serait supérieur à toute la pollution Auto ! bien que difficilement quantifiable , Ca ne reste que des statistiques ! Mais chut !! Ca pourrait décomplexer certains a polluer encore plus !! bien que ces derniers temps beaucoup de gros porteurs reste a quai !!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire