Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Rappel : fuites de monoxyde de carbone dans l'habitacle des Explorer

Dans Guide fiabilité / Autres actu fiabilité

Rappel : fuites de monoxyde de carbone dans l'habitacle des Explorer

Cela se passe aux États-Unis où Ford se refuse de parler sur le sujet d’une campagne de rappel. Le constructeur préfère qualifier l’opération de simple réparation pour n’affoler personne. Et surtout pas ses clients qui ont choisi un modèle Explorer ici sur la sellette. La cause ? D'éventuelles fuites de monoxyde de carbone dans l'habitacle. 1,4 million de ces véhicules sont tout de même concernés tandis que l’administration américaine prend la chose très au sérieux.

Celle-ci agit sous le couvert de la redoutable National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA). Cette dernière dit avoir été non seulement informée de plus de 2 700 plaintes relatives à des odeurs de gaz dans l'habitacle, mais recense aussi trois accidents et de 41 blessés qui pourraient être liés à une exposition au monoxyde de carbone dans des Explorer entre 2011 et 2017.

C’est donc pour le moins préoccupant, mais Ford assure que ses véhicules sont sûrs. La marque a mené son enquête, portant sur 1,4 million de véhicules civils, et elle n'a pas révélé des "niveaux de monoxyde de carbone supérieurs à ceux auxquels on est exposé tous les jours". Au passage, il n'existe pas de norme pour les niveaux de monoxyde de carbone à l'intérieur des véhicules.

Ce qui est donc identifié comme des réparations débutera à partir du 1er novembre, et elles concernent 1,3 million de véhicules aux États-Unis et environ 100 000 au Canada et au Mexique. Ford a refusé de chiffrer l'impact financier de ces réparations, qui se poursuivront jusqu'à la fin 2018.

Mots clés :

Commentaires (11)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Comment c'est possible?

À quel moment le gaz d'échappement peut se retrouver dans l'a habitacle?

Par

Le constructeur n'a pas relevé de taux anormalement élevé de CO, mais va quand même procéder à la réparation de plus de 1,4 millions de véhicules. :confused:

Par

En réponse à geodemonia

Le constructeur n'a pas relevé de taux anormalement élevé de CO, mais va quand même procéder à la réparation de plus de 1,4 millions de véhicules. :confused:

Il y a quand même des policiers qui ont été intoxiqués et ont causé un accident.D'ailleurs c'est eux les premiers qui ont porté le pet.La fuite se situerait au niveau du hayon.

Par

En réponse à p.martin.pm

Il y a quand même des policiers qui ont été intoxiqués et ont causé un accident.D'ailleurs c'est eux les premiers qui ont porté le pet.La fuite se situerait au niveau du hayon.

Oui sur la ligne d'échappement et ça remonte par le coffre. Ça pourrai s'expliquer.

Par

le système du filtre habitacle qui passe par l'échappement si j'en crois les ecolo

Par

Ford au USA c'est du caca....

Par

En réponse à matrix71

Ford au USA c'est du caca....

Tu ferais mieux de changer ton pseudo !!!

Par

Fuites...

Monoxyde de carbone.

Titre raccoleur, oui, juste pour faire du tord à Ford., fallait écrire quelque chose sans analyser l'information source.

Ou est la capacité de CO ? (fuite)

le CO serait la cause d'accident... Le CO est "juste" un poison. Si impact sur la conduite,, cela signifie que tu vas y passer.

Par

En réponse à p.martin.pm

Il y a quand même des policiers qui ont été intoxiqués et ont causé un accident.D'ailleurs c'est eux les premiers qui ont porté le pet.La fuite se situerait au niveau du hayon.

Je faisais le lien entre la réponse du constructeur sur la présence de CO, "rien d'anormal détecté" et sa décision de rappeler plus 1,4 millions de voitures. Ce n'est pas très logique s'il n' y a rien.

Par

En réponse à geodemonia

Je faisais le lien entre la réponse du constructeur sur la présence de CO, "rien d'anormal détecté" et sa décision de rappeler plus 1,4 millions de voitures. Ce n'est pas très logique s'il n' y a rien.

C’est vrai mais il faut qu’il fasse quelque chose sinon aux state il aura tout faux :bah:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire