Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Hybride ou diesel, de Paris à Monaco, le match en vidéo et en direct !

Dans Nouveautés / Autos écolo

, mis à jour

Les motorisations hybrides rencontrent un succès croissant, au point de supplanter le diesel chez certaines marques. A l’occasion du Salon de Monaco, qui consacre les nouvelles technologies et dont Caradisiac est le partenaire, nous nous livrons à un comparatif inédit et réalisé en direct via Facebook: traverser la France en opposant des modèles identiques, l’un carburant au gazole et l’autre doté d’un bloc hybride. Tout au long du voyage entre Paris et la Principauté, nos journalistes vont ainsi multiplier les interventions pour vous donner leurs impressions de conduite et, bien sûr, dresser des bilans de consommation.

GLC contre GLC, Auris contre Auris, hybride essence contre diesel, et 953 km entre Paris et Monaco pour départager ce petit monde
GLC contre GLC, Auris contre Auris, hybride essence contre diesel, et 953 km entre Paris et Monaco pour départager ce petit monde

  Au pied de la Tour Eiffel, le départ

Allez hop, cap au sud! Caradisiac est en effet partenaire du premier Salon international de l’automobile de Monaco, qui se tient du 16 au 19 février, et nous allons vous proposer plusieurs reportages tournés sur place. Restait une question à régler: comment s’y rendre depuis Paris? La solution la plus évidente consistait à choisir la voie des airs. Mais pour un site web d'information automobile, cela faisait un peu désordre. Du coup, un choix s’est imposé pour ce trajet long de quelques 953 kilomètres: l’autoroute (et ses camions, ses péages, ses radars...).

Hybride ou diesel, de Paris à Monaco, le match en vidéo et en direct !

Pour éviter de voyager idiot, et parce que le SIAM s’intéresse aux nouvelles formes de mobilité propre, nous en profitons pour organiser un match d’un type un peu particulier : il s’agit de comparer des voitures équivalentes, mais dotées de motorisations hybrides essence et diesel. Place, donc, à un double duel aujourd’hui sur Caradisiac, avec pour commencer une berline compacte, la Toyota Auris, qu’anime d’un côté un moteur hybride essence 136 ch (à partir de 25 900 €) et de l’autre un diesel 112 ch (à partir de 26 750 €). Notons qu’en France, les motorisations hybrides représentent aujourd’hui 60% des ventes de Toyota, chiffre qui grimpe à 85% pour la gamme Auris. De plus, Toyota vient tout juste d’annoncer avoir franchi le cap des 10 millions de voitures hybrides vendues dans le monde depuis 1997.

L’autre duo testé est signé Mercedes, il s’agit en l’occurrence du GLC, SUV familial concurrent des Audi Q5 et BMW X3, leader sur son segment de marché en France avec 5 914 immatriculations l’an dernier. En diesel, nous avons jeté notre dévolu sur un Coupé 250d (204 ch, à partir de 56 500 €), et en hybride essence sur la seule version disponible, à savoir la 350e (motorisation hybride rechargeable, 320 ch de puissance cumulée, à partir de 55 950 €).

Le but : déterminer si sur un long trajet un bloc hybride parvient à se monter aussi intéressant financièrement qu’un diesel, et quelle motorisation offre le meilleur agrément de conduite. Ceci alors que les Français (et pas seulement eux) se détournent de plus en plus des motorisations diesel , lesquelles n’ont plus représenté 52% des ventes de voitures neuves aux particuliers l’an dernier, contre 73% cinq ans plus tôt.

Nous alimenterons cette page au fil de notre parcours avec des directs qui seront également retransmis sur notre page Facebook, afin de vous donner nos impressions à chaud. Et maintenant, en route !

 

1er point "live" après 300 km de route...

 

2e point "live" après 600 km de route, du côté d'Avignon...

 

L'arrivée dans la Principauté et le bilan des 950 km

 

Vidéos tournées en live entre Paris et Monaco le 15 février 2017.

 

Le Salon de Monaco en bref

- Du jeudi 16 au dimanche 19 février 2017, de 10h à 19h.

- Journée dédiée aux conférences le 17 février.

- Prix de l'entrée : 15 €. Gratuit pour les moins de 10 ans.

- 11 lieux d'exposition dans la Principauté (voir la carte sur le site officiel).

 

 

 

Portfolio (4 photos)

En savoir plus sur : Mercedes Glc

Mercedes Glc
Commentaires (114)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Voila une excellente idée :bien:

J'ai toujours été convaincu qu'il était plus rentable sur long trajet de rouler avec un bon turbo Diesel plutot qu'un Hybride/essence mais je me trompe peut-être. Se sera l'occasion d'en a voir le Coeur net.

Ce GLC blanc est juste sublime :love:

Par

comparatif à la con ... évidemment que le diesel va beaucoup moins consommé, la batterie des hybrides sera vide apres 40 bornes d'autoroute (au grand max) et ils se retrouveront avec une essence trop lourde.

Les hybrides c'est bien pour l'usage qui représente 95% de ce qu'on fait à l'année: faire 20 bornes pour aller au taf ... combien de fois on fait 800 bornes d'une traite ?

Allez, faites nous un comparatif Les Ulis-Boulogne-billancourt aller-retour, ca aurait plus de sens !

Par

En réponse à GlobalGuillaume

comparatif à la con ... évidemment que le diesel va beaucoup moins consommé, la batterie des hybrides sera vide apres 40 bornes d'autoroute (au grand max) et ils se retrouveront avec une essence trop lourde.

Les hybrides c'est bien pour l'usage qui représente 95% de ce qu'on fait à l'année: faire 20 bornes pour aller au taf ... combien de fois on fait 800 bornes d'une traite ?

Allez, faites nous un comparatif Les Ulis-Boulogne-billancourt aller-retour, ca aurait plus de sens !

Non, car si on n'est pas bête, une fois sur l'autoroute, on laisse le GLC en mode gestion auto, en mode "Prius" et il roulera en hybridation, la batterie ne sera pas vide... le mode EV sera privilégié pour les relances en sortie de péage etc... faut juste sortir du sophisme calibre PMU :)

Autant l'Auris en HSD et mazout a des perfs similaires, autant le GLC mazout vs le 350e... Y a plus de 100cv d'écart, et 1 000 € en faveur de l'hybride !!! Rien que sur le papier, je dégage le 4 pattes mazout...

Par

ça peut être intéressant comme comparatif si ils ne font pas simplement qu'un Raod Trip de 500 km, mais bel et bien des mises en situation au quotidien.

Pour les trajets de tous les jours, pour les vacances, etc etc

Par

En réponse à Laulau2097

Voila une excellente idée :bien:

J'ai toujours été convaincu qu'il était plus rentable sur long trajet de rouler avec un bon turbo Diesel plutot qu'un Hybride/essence mais je me trompe peut-être. Se sera l'occasion d'en a voir le Coeur net.

Ce GLC blanc est juste sublime :love:

Si tu fais que de l'autoroute à 130 sans entraves les 3/4 du trajet, oui le mazout est sur son terrain de jeu. Est-ce le cas de la majorité des conducteurs de Diesel ? Là c'est différent. Le Diesel n'est plus l'unique alternative, c'est comme ça qu'il faut voir les choses.

Il faut voir l'hybride comme une bonne essence sur l'autoroute côté conso. Donc faut bien choisir son mazout aussi car tous ne sont pas des chameaux. Pour l'hybride rechargeable, ça réclame une certaine réflexion au début pour bien exploiter le potentiel de stockage d'électricité, sinon on peut se taper des consos pourries en jouant les groupes électrogènes ambulants... L'hybride essence non rechargeable m'a permis pour le PRK général d'un mazout équivalent de rouler à l'essence, avec des consos autoroutières d'essence, et des consos imbattables ni par le mazout ni par l'essence en circulation dense, et des consos de petit mazout sur RN/RD... et de rouler en BVA sans le risque d'y laisser un rein en cas de casse ou de vidange. Et puis c'est fun, sinon j'aurais pris une bête Dacia lambda pour vraiment rouler pas cher au kilomètre. Mais quelque soit l'énergie qui la met en branle, je ne veux pas du low cost...

Par

En réponse à Nicaurists15

Non, car si on n'est pas bête, une fois sur l'autoroute, on laisse le GLC en mode gestion auto, en mode "Prius" et il roulera en hybridation, la batterie ne sera pas vide... le mode EV sera privilégié pour les relances en sortie de péage etc... faut juste sortir du sophisme calibre PMU :)

Autant l'Auris en HSD et mazout a des perfs similaires, autant le GLC mazout vs le 350e... Y a plus de 100cv d'écart, et 1 000 € en faveur de l'hybride !!! Rien que sur le papier, je dégage le 4 pattes mazout...

c'est sûr qu'avec 4 péages sur tout le trajet et zéro bouchons car hors saison et en semaine, la batterie va vachement faire baisser la conso d'essence ...

un peu comme les tests de Tesla sur 800 bornes qui prennent 13h alors que ceux qui ont de quoi mettre 80 k€ dans une voiture électrique auront une voiture essence/diesel pour ce genre de trajet ou alors prendront l'avion ...

Par

En réponse à GlobalGuillaume

comparatif à la con ... évidemment que le diesel va beaucoup moins consommé, la batterie des hybrides sera vide apres 40 bornes d'autoroute (au grand max) et ils se retrouveront avec une essence trop lourde.

Les hybrides c'est bien pour l'usage qui représente 95% de ce qu'on fait à l'année: faire 20 bornes pour aller au taf ... combien de fois on fait 800 bornes d'une traite ?

Allez, faites nous un comparatif Les Ulis-Boulogne-billancourt aller-retour, ca aurait plus de sens !

J'approuve.

Cara veut faire le malin en passant un week-end sur la côte d'azur. On est loin de l'utilisation quotidienne de la voiture des Français, qui ne partent pas en vacances ou même en week-end toutes les semaines. Par contre, la majorité d'entre eux va bosser tous les jours de semaine.

A titre perso (c'est toujours l'exemple que je maîtrise le mieux, tout en étant conscient de ne pas être une statistique à moi tout seul), c'est 40000km par an dont 10 à 15% sur autoroute (et je rappelle que sur autoroute, on roule à 130 maxi là où c'est autorisé et lorsque les conditions le permettent. Par exemple, les jours de départ en vacances, euh, disons que on est content quand on arrive à rouler à 130). Ma vitesse moyenne sur les 10000 derniers km est de 53 km/h. j'habite en campagne mais j'ai habité en région parisienne, et je ne suis pas sûr que les habitants des grandes villes ou de leur agglomération aient une meilleure moyenne que la mienne.

Bref, un essai très loin des conditions d'utilisation quotidiennes des voitures de la majorité des Français.

Par

En réponse à GlobalGuillaume

c'est sûr qu'avec 4 péages sur tout le trajet et zéro bouchons car hors saison et en semaine, la batterie va vachement faire baisser la conso d'essence ...

un peu comme les tests de Tesla sur 800 bornes qui prennent 13h alors que ceux qui ont de quoi mettre 80 k€ dans une voiture électrique auront une voiture essence/diesel pour ce genre de trajet ou alors prendront l'avion ...

Tu dis encore du faux. J'ai l'impression de partir à la piscine de l'hybridation avec quelqu'un qui sait à peine nager...

Bref, la batterie n'est pas un boulet sur l'autoroute, elle est juste peu sollicitée. On a un potentiel d'économie de carburant qui tend vers 0, mais qui tombe pas dans le négatif...

Faut au moins employer les mots justes pour être crédible. T'as la conso d'un bon moteur essence c'est tout. Je vois pas le drame, car si la batterie était un boulet, t'aurais une mauvaise conso par rapport à un moteur essence !!! Tu saisis la différence ?!

Pour la teneur du test, je suis d'accord sur le principe général. On connaît le résultat d'avance. Les mazouts seront plus sobres, l'Auris HSD sera critiquée car son 1.8 sera plus présent à la relance que le D4D qui poussera en 6e en prise directe...

Encore d'accord avec toi, dans ces conditions idylliques, les mazout ont un boulevard sur 2, 3 voies et même plus par endroits... Un bon test longue durée mazout VS hybride en conditions exigeant 100% de polyvalence serait nettement plus intéressant.

Par

donc en gros tu es d'accord avec moi mais pas content parce que je critique un peu les hybrides ? :D

Par

de manière générale, quand on choisit l'option diésel, c'est qu'on a un budget mensuel limité. ce qui signifie qu'on va également s'orienter vers des véhicules pas trop cher, du genre 20-30k€ pour une routière du segment C voire une citadine de 100cv du segment B.

c'est avec ce type de caisse qu'il faudrait faire des tests comparatifs, et en tenant compte de trajets quotidiens de 2x50 bornes par exemple, en plus de longs trajets.

car quand on a les moyens de claquer plus de 50k€ pour une caisse (sans compter l'entretien et l'assurance), je pense tout de même qu'on n'est moins près de ses sous pour faire un plein d'essence. donc là, l'hybride - surtout si pas plus cher - remporte facilement l'intérêt. à part éventuellement sur le chapitre autonomie, où là, les versions diésel devraient s'imposer.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire