Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Sondage - Les politiques doivent-ils montrer l'exemple en achetant des voitures françaises ?

Dans Economie / Politique / Politique

Avec la publication il y a quelques jours de leurs déclarations de patrimoine, nous avons découvert que six candidats à l'élection présidentielle sur onze ne possèdent pas personnellement de voiture. Est-ce une erreur de leur part ?

Sondage - Les politiques doivent-ils montrer l'exemple en achetant des voitures françaises ?

Les politiques peu passionnés

Parmi les candidats à la présidentielle, François Fillon fait un peu figure d'exception sur un point qui nous intéresse : il est le seul ouvertement passionné par l'automobile. On lui avait d'ailleurs consacré un sujet après sa victoire à la primaire des Républicains, où l'on apprenait par exemple qu'il avait été figurant dans le film « Le Mans » de Steve McQueen. Il est le seul homme politique ayant pour l'instant participé à Top Gear France.

Les autres qualifiés pour le 1er tour, et de manière plus générale nos représentants politiques nationaux, ne semblent pas très intéressés par les engins roulants. Faut-il les blâmer pour ça ? Non dans la mesure où chacun est libre d'aimer ce qu'il veut. Tous les Français ne sont pas passionnés par les voitures ! Mais nous avons parfois l'impression que nos élus ne retiennent que le côté polluant et dangereux de l'objet, ou ne le résument qu'à une source inépuisable et facile d'impôts.

Le made in France déjà plébiscité… pour les rares qui ont une auto

Sur les onze qualifiés au premier tour, seul cinq d'entre-eux ont mentionné une auto dans leur déclaration de patrimoine. Et la modestie domine, avec des véhicules plutôt âgés et pas très excitants. Nathalie Arthaud (Lutte Ouvrière) roule à bord d'une Citroën C3 achetée en 2006 et Benoît Hamon (Parti Socialiste) en Opel Corsa de 2006. François Fillon possède une Peugeot 308 S16 et un Toyota Land Cruiser. Le plus dépensier est Jean Lassale avec une Citroën C6, achetée 45 000 € en 2013.

On le voit, sauf pour Benoît Hamon, le made in France prédomine déjà. Le cas de Philippe Poutou, du Nouveau Parti Anticapitaliste, est d'ailleurs intéressant. Il est salarié de l'usine Ford de Blanquefort (Aquitaine) mais possède un Peugeot 3008 première génération, un véhicule assemblé à Sochaux. Il pourrait rouler avec un produit maison, mais aucun n'est construit en France.

Des politiques qui n'ont pas de voiture

Emmanuel Macron (En Marche), Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France), Jean-Luc Mélenchon (La France Insoumise), Marine Le Pen (Front National), Jacques Cheminade (Solidarité et progrès) et François Asselineau (Union Populaire Républicaine) ont inscrit "néant" dans la case automobile de leur déclaration. Alors oui, cette dernière ne prend pas en compte les biens possédés par un éventuel conjoint ou les locations. Mais que penser de ces hommes et femmes politiques qui font le tour des usines en vantant les produits locaux et ne semblent pas donner l'exemple en matière d'automobile ?

On constate d'ailleurs que l'on retrouve dans cette liste les candidats des extrêmes, les plus défenseurs du made in France ! L'industrie automobile, donc la production, emploie directement environ 200 000 personnes en métropole. Il est estimé qu'indirectement, elle fait vivre entre 750 000 et un million d'actifs. Connaissant les ressources financières de nos élus, faire apparaître une petite Clio dans son patrimoine ne semble pas insurmontable pour eux. On pointera également l'absence totale de voiture écologique.

Au-delà de faire tourner les usines, avoir une voiture permettrait aux candidats de se rendre compte des dépenses qui pèsent sur le porte-monnaie des Français n'ayant d'autre choix que de rouler avec une auto pour se rendre au travail ou déposer les enfants à l'école. Les candidats connaissent-ils les frais qu'engendre un véhicule, comme l'assurance, le carburant, l'entretien ? Selon l'Automobile Club Association, le budget moyen d'un automobiliste en France atteint quasiment 5 800 €.

Made by ou made in France ?

Une petite subtilité pour finir. Est-il plus important de favoriser les véhicules vendus par un constructeur français en général ou ceux fabriqués en France ? Concrètement, pour remplacer sa C3, Nathalie Arthaud doit-elle choisir une Nissan Micra ou une Toyota Yaris, deux japonaises qui sont produites dans l'Hexagone, ou prendre la nouvelle génération de la citadine Citroën, assemblée en Slovaquie ?

Maintenant c'est à vous de voter et de réagir !

Commentaires (44)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Rappelons qu'une caisse en location, de fonction, appartenant à un parti politique ou au nom d'un parent ou d'une épouse n'a pas à être déclaré dans le patrimoine d'un candidat.

Par

Arthaud pourrait aussi prendre une 208 fabriquée à Poissy, histoire d'essayer de faire bosser son copain cgtiste

Par

Tout dépend des idées que défend le politique en question: :bah:

Si l'objectif est de faire travailler Français et uniquement Français, oui.

Si l'objectif est de prendre une part de gâteau dans la mondialisation et ainsi de faire jouer la concurrence, non.

Pour moi, le plus important est de privilégier le "Made In France" bien évidemment. (Je suis prêt a payer un peu plus cher un produit si et seulement si la qualité est la.) :fier:

Si tel n'est pas le cas, c'est ensuite le produit qui me semble le mieux après test de magazine, d'avis d'utilisateurs et d'expérience personnel qui me fera ou non l'acheter. (Que la marque soit d'origine française m'importe peu.) :bah:

Par

Un homme ou une femme politique a le droit à sa vie privée. Et acheter une voiture, ça fait partie de la sphère privée.

Si en revanche, il s'agit d'une voiture de fonction, de représentation, il me parait au contraire indispensable qu'elle soit française.

Par

"François Fillon possède une Peugeot 308 S16"

Tu nous a inventé un nouveau modèle Florent... :blague:

Un mélange de 308 GTI et 306 S16 quoi ! :lol:

En fait, c'est une superbe 306 S16 dont dispose l'ami Fillon... :wink:

Il a du revendre un de ses costumes pour se la payer a l'époque. :roll:

Par

En réponse à beniot9888

Un homme ou une femme politique a le droit à sa vie privée. Et acheter une voiture, ça fait partie de la sphère privée.

Si en revanche, il s'agit d'une voiture de fonction, de représentation, il me parait au contraire indispensable qu'elle soit française.

Ca dépend, si Montebourg roule en BMW, ca dénote un peu au vue de ses convictions personnelles. :bah:

Il faut que ces gens la soient en adéquation avec leurs idées politiques. :oui:

Ca me parait être la base. :redface:

Par

qu ils montrent l exemple déjà, en bossant pour la france, et non pas wall street et la deutch bank, ces foutus traitres apatrides qui se foutent royalement de notre condition

Par

Heureusement que Lepen roule en C6 et à refourguer sa 605 blindé. Manque que la merco avec étoile comme viseur pour faire ratonnage. ....

Par

Les politiques doivent-ils montrer l'exemple en achetant des voitures françaises ?...

La réponse est bien évidemment non, être passionné de voitures Anglaises/Allemandes/Japonaises/Américaines n'impacte en rien les qualités intrinsèques d'un politique.

A moins de tomber dans la stupide politique politicienne ou chaque homme politique nous présentera sa Clio de 1996, à son nom bien sûr, qu'il ne sortira une fois par an le temps d'une séance photo avec la presse complaisante, comme dans l'article précédent (vous savez, celui ou l'on voit Fillon et sa femme en gros plan, au volant d'une improbable 306).

Tout cela est d'un ridicule affligeant.

Par

un homme politique paye pas ses cosumes ni ses montres.....

pourquoi se payerait t'il une voiture et les frais qui vont avec...

il a chauffeur et voiture;.. à sa disposition...

rappellez vous placé... l'écolo... qui ne payait pas ses prunes...

la voiture ne lui appartenait pas;..

un homme politique connu paye jamais rien...

ni resto ;ni déplacement...

ni son coiffeur... lol...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire