Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

TrackMania Turbo : le test sur PC, Xbox One et PS4

Dans Loisirs / Jeux vidéo

Trackmania s'aventure pour la première fois sur les consoles de Microsoft et Sony dans un nouvel épisode toujours aussi rapide, nerveux et fou. Et bien entendu continue d'exister sur PC, là où la légende du jeu est née.

TrackMania Turbo : le test sur PC, Xbox One et PS4

Cocorico, Trackmania est un jeu français du studio de développement Nadeo qui se trouvait d'ailleurs à l'origine à proximité des anciens locaux de Caradisiac. Chose que j'ai découverte à l'époque en prenant rendez-vous avec eux il y a quelques années.

Car cela fait maintenant longtemps que Trackmania est le roi de sa discipline au niveau mondial, au point d'être présent depuis 2006 à l'ESWC (championnats du monde des sports électroniques). Mais ne vous y trompez pas, ce n'est pas une simulation automobile, mais un genre assez différent.

 

Réflexes turbo

 

Trackmania Turbo c'est un jeu doté d'un moteur physique réaliste dans le sens où les réactions de la voiture sont logiques, prévisibles, palpables, mais avec des voitures capables d'encaisser des forces démentielles, des accélérations à plus de 500km/h en très peu de temps, des sauts de centaines de mètres et des loopings qui n'en finissent plus.

Trackmania Turbo c'est un petit ce qui arriverait au sport automobile et pourquoi pas à la F1 si le règlement changeait du tout au tout d'ici demain. Plus de pilote dans la voiture, plus de règles techniques, des circuits qui ressemblent aux circuits électriques en version déjantés et enfin des règles simples à savoir rester sur la piste et arriver le premier.

Du coup le jeu s'éloigne énormément d'une simulation automobile classique pour devenir un jeu de précision, de réflexe, d'anticipation dans les sauts où l'on recherche la hauteur principale et à se placer pour la réception afin d'optimiser le temps que l'on met pour boucler le circuit.

Tout se base sur les réflexes et au fur et à mesure de notre progression sur les 200 circuits disponibles pour 4 environnements très différents et une rejouabilité réelle avec une classique progression pour décrocher de meilleurs médailles sur chaque piste ainsi qu'un classement mondial et celui de vos amis.

Chaque environnement possède sa propre voiture, un look de baja buggy cox, une nascar du futur, une F1 de cascadeur ou un pro truck déjanté pour affronter les spécificités de chaque circuit. Virages au mm pour l'un, glisse sur la terre pour l'autre, sauts énormes, etc., chaque environnement mixe les règles du précédent et ajoute sa petite touche qui le spécialise sur un des aspects de la conduite dans Trackmania. 

 

 

Durée de vie XXXXXXL

 

Le jeu possède réellement une durée de vie quasi infinie. On ne cesse de relancer le tour à la première erreur, on veut progresser dans les médailles pour débloquer les packs de courses suivantes, puis on se prend au jeu de défier nos amis, de voir si l'on domine mieux qu'eux le jeu, c'est une multitude de petites courses qui ne durent que rarement longtemps.

On peut y jouer en réseau, à plusieurs devant l'écran, à plusieurs chacun à la suite pour se mettre la pression et pourquoi pas à deux sur le même véhicule dans un mode original double driver qui ne nous a pas convaincus plus que ça, le véhicule réagissant au final aux deux manettes de façon un peu pataude.

Et une fois tous ces modes et circuits épuisés il vous reste à vous confronter au reste du monde ou à charger l'un des milliers de circuits disponibles et téléchargeables très simplement depuis le jeu. Ou de créer le vôtre via l'éditeur de piste assez simple à utiliser pour créer enfin ce fameux circuit pour miniatures qui vous faisait rêver petit, sans avoir à débourser une fortune pour un looping et trois virages. C'est cela aussi l'avantage des jeux vidéo.

TrackMania Turbo : le test sur PC, Xbox One et PS4

 

Trackmania (sans fautes) Turbo

 

Il faut bien avouer que Trackmania manque de concurrence mais c'est peut-être aussi parce qu'il est sans défauts ou presque. N'hésitez pas une seconde si vous n'y jouez pas déjà.

Et si vous ne connaissez pas cette jouabilité tout en réflexes le jeu est disponible en démo sur PC, PS4 et Xbox One pour vous faire une idée avant de craquer.

Disponible sur les trois supports depuis presque deux mois, il ne doit son test tardif qu'à un phénomène assez classique « allez, une petite dernière sur cette piste pour chasser la médaille d'or et après j'écris le test ». Le piège fatal.

 

@MasterLudo

Portfolio (4 photos)

Commentaires (5)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

J'ai testé la démo, c'est comme à l'époque de Stadium, en un peu plus joli. Ça tourne bien sur mon PC de 2009, encore un bon point ! Je vais sûrement me laisser tenter par la version complète.

Par

Démo téléchargée, semi déception pour moi. Bugs qui changent la vue sans qu'on demande rien et commandes qui s'emmêlent les pinceaux. Après les déceptions DIRT et Seb Loeb rally je retouorne jouer à Forza 6 et WRC 5.

Par

En réponse à Mini_mel

Démo téléchargée, semi déception pour moi. Bugs qui changent la vue sans qu'on demande rien et commandes qui s'emmêlent les pinceaux. Après les déceptions DIRT et Seb Loeb rally je retouorne jouer à Forza 6 et WRC 5.

les changements de vues, c'est lié à la conception du circuit... c'est souvent agaçant, mais ce n'est pas un bug.

Par

En réponse à markito

les changements de vues, c'est lié à la conception du circuit... c'est souvent agaçant, mais ce n'est pas un bug.

Ok, mais alors il faudrait une animation, là ça ressemble vraiment à un bug.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire