Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Un simple autocollant pour tromper l'intelligence artificielle de la voiture autonome

Dans Futurs modèles / Technologie

Le problème avec les systèmes complexes comme la conduite autonome est que les développeurs ne peuvent pas penser à toutes les situations. Certaines sont parfois tellement inédites qu'elles restent un peu imprévisibles. Des chercheurs ont justement tenté de tromper ce système informatique avec un simple autocollant sur un panneau stop, et ça marche.

Un simple autocollant pour tromper l'intelligence artificielle de la voiture autonome

Certains sondages commencent à le montrer, tout le monde ne veut pas forcément de la voiture autonome. Et il n'est pas forcément nécessaire de l'avoir essayée pour se faire un avis, la seule envie de garder le contrôle et de ne pas laisser faire la machine suffit à certains pour rejeter ce défi technologique pour les constructeurs.

Un défi qui risque d'occuper les esprits des ingénieurs pendant encore de longues années avant que les premiers modèles 100 % autonomes ne voient le jour puisque bon nombre de situations peuvent mettre en défaut ces ordinateurs de bord.

Des chercheurs de l'université du Michigan ont posé quelques stickers sur un panneau stop, ce qui a apparemment complètement perdu l'intelligence artificielle, jugez plutôt : les outils d'analyse ont lu le panneau avec les autocollants et ont enregistré un panneau affichant "45 mph" plutôt qu'un stop ! En clair, l'auto accélère, ou, au moins, continue de rouler, au lieu de s'arrêter.

En sachant que les graffitis, impacts et autres autocollants sur les panneaux de signalisation sont tout sauf rares, on se dit qu'il reste encore un sacré bout de chemin à parcourir avant de voir une voiture autonome "sûre". Heureusement, les chercheurs affirment que cette faille est très facile à corriger pour les équipementiers et constructeurs. Mais c'est toujours boucher un trou pour en trouver un autre...

Mots clés :

Commentaires (52)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

L'homme a toujours plus de trou que la machine.

Par

On viendra à la voiture autonome, et quand ça fonctionnera aussi bien qu'un humain voir mieux, tout le monde s'y mettra.

Pourquoi ?

Parce que les puissants ont tout à y gagner.

Fini les taxis.

Fini les routiers.

Fini les livreurs.

Fini les véhicules de nettoyage.

Bref le gain économique est très grand, et comme y'en a qui vont continuer de s'enrichir, on y viendra à la conduite autonome...

Par

Avec le temps, la programmation sera de plus en plus fine afin d'éviter ce genre de "piège". Comme avec tout nouveau produit, ce sont les premiers clients qui essuieront les plâtres (au risque d'avoir un accident mortel...)

Par

c'est surement une rono !

:biggrin:

Par

Laissons le temps au temps.

Toute nouvelle technologie connaît quelques "balbutiements" (plus ou moins) rapidement corrigés.

Rappelons nous les premiers capteurs de pluie capricieux, les premiers régulateurs de vitesse, etc.

Aujourd'hui, existe-t-il encore un modèle pour lequel ces équipements ne sont pas fiables?

Quid des premiers lecteurs CD où le moindre caillou un peu volumineux les faisaient "sauter"?!

Maintenant, avec les CD-MP3 (et qui plus est, le BT Audio, désormais), impossible de réitérer ça!

Tout avance.

Là, il va juste falloir un peu plus de temps... ;)

Par

Ca marche aussi ave certains ici. Prenez une Skoda, avec un autocollant, masquez le logo et remplacez le par 4 anneaux, et ça devient du prémieumme à leurs yeux. Leur logiciel est beaucoup trop simpliste.

Par

En réponse à kitetrip

On viendra à la voiture autonome, et quand ça fonctionnera aussi bien qu'un humain voir mieux, tout le monde s'y mettra.

Pourquoi ?

Parce que les puissants ont tout à y gagner.

Fini les taxis.

Fini les routiers.

Fini les livreurs.

Fini les véhicules de nettoyage.

Bref le gain économique est très grand, et comme y'en a qui vont continuer de s'enrichir, on y viendra à la conduite autonome...

Sans compter 4 autres points importants:

- Possibilité de travailler pendant le trajet, càd gain d'activité de 1h en moyenne par jour... payé pareil évidemment.

- Vente de produits de "consommations" multimédia... bah oui, si il n'y a plus de conduite il faut occuper le conducteur et donc lui faire payer des services ou un abonnement.

- Augmentation des coûts d'assurance, pour diverses raisons techniques impossible à résumer ici.

- Surveillance: à but de renseignement ou à but commercial.

Par

En réponse à BeKkeLLTHESKULL

Laissons le temps au temps.

Toute nouvelle technologie connaît quelques "balbutiements" (plus ou moins) rapidement corrigés.

Rappelons nous les premiers capteurs de pluie capricieux, les premiers régulateurs de vitesse, etc.

Aujourd'hui, existe-t-il encore un modèle pour lequel ces équipements ne sont pas fiables?

Quid des premiers lecteurs CD où le moindre caillou un peu volumineux les faisaient "sauter"?!

Maintenant, avec les CD-MP3 (et qui plus est, le BT Audio, désormais), impossible de réitérer ça!

Tout avance.

Là, il va juste falloir un peu plus de temps... ;)

Sauf qu'un capteur de pluie défaillant ne peut pas causer la mort.

Une bagnole autonome qui franchit le stop sur une route nationale fréquentée plutôt que de s'arrêter, pendant que le conducteur est en train de lire un bouquin ou regarder son smartphone et ne peut donc pas réagir à temps... et c'est le carnage.

Par

En réponse à SiriusRST

Sauf qu'un capteur de pluie défaillant ne peut pas causer la mort.

Une bagnole autonome qui franchit le stop sur une route nationale fréquentée plutôt que de s'arrêter, pendant que le conducteur est en train de lire un bouquin ou regarder son smartphone et ne peut donc pas réagir à temps... et c'est le carnage.

Bah, il sufffira que chaque panneau émette un signal d'information à la voiture pour pallier au problème.

C'est ce qui se passe avec les TGV. L'information est directement transmise au conducteur dans la cabine par le panneau signalétique. Ik est impossible en effet à l'oeil humain de lire les panneaux à grande vitesse.

Pour la voiture autonome, cela réglerait les problèmes de visibilité la nuit, par temps de brouillard, etc....

Alors, Certes, equiper la plupart des panneaux coûtera cher mais c'est pas pour demain non plus

Par

En réponse à field1

Bah, il sufffira que chaque panneau émette un signal d'information à la voiture pour pallier au problème.

C'est ce qui se passe avec les TGV. L'information est directement transmise au conducteur dans la cabine par le panneau signalétique. Ik est impossible en effet à l'oeil humain de lire les panneaux à grande vitesse.

Pour la voiture autonome, cela réglerait les problèmes de visibilité la nuit, par temps de brouillard, etc....

Alors, Certes, equiper la plupart des panneaux coûtera cher mais c'est pas pour demain non plus

Un article intéressant de l'Usine Digitale à ce sujet:

https://www.google.fr/amp/www.usine-digitale.fr/amp/article/comment-le-vehicule-autonome-va-transformer-l-infrastructure-routiere-en-4-exemples.N565409

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire