Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Voies sur berges à Paris : une nouvelle fermeture cet été

Voies sur berges à Paris : une nouvelle fermeture cet été

Nouveau coup dur pour les automobilistes parisiens habitués à emprunter les voies sur berges. Plusieurs kilomètres entre Boulogne et le Trocadéro seront fermés pendant un mois pour créer une piste cyclable. À la rentrée, il n'y aura donc plus qu'une voie pour les voitures.

Une annonce 2.0, car c'est sur Twitter que la mairie a confirmé l'information, plus précisément avec le compte « Paris j'écoute » qui permet de lui poser des questions. Elle a ainsi répondu à une interrogation de l'association 40 millions d'automobilistes, qui voulait savoir si une nouvelle partie des berges serait bien fermée plusieurs semaines cet été.

La réponse est donc oui : la circulation motorisée sera bannie le long de la Seine sur plusieurs kilomètres entre Boulogne et le Pont de Bir-Hakeim, au niveau du Trocadéro. Mais la fermeture ne sera effective que quelques semaines, entre le 23 juillet et le 24 août. Si la circulation est interdite, ce sera pour réaliser les travaux d'une piste cyclable bidirectionnelle. Le chantier a déjà débuté, la coupure totale va permettre de les finir. À leur issue, il n'y aura donc plus qu'une voie pour les voitures.

40 millions d'automobilistes est déjà monté au créneau. Pierre Chasseray, son délégué général, déclare dans un communiqué « interdire la circulation sur cet axe est une aberration puisqu'il n'existe aucun itinéraire de substitution pour les automobilistes utilisant les voies sur berges de ce côté de la Seine, obligeant ainsi à un itinéraire de contournement qui sera saturé ».

Il y a quelques jours, on apprenait qu'une piste cyclable supprimera bientôt une voie sur la rue de Rivoli. La rentrée cru 2017 aura un fort goût de bouchons !

Image : Google Street View.

Mots clés :

Commentaires (15)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Le truc qui me faire rire ! Cest que dans la marne quand il va pleuvoir, ka seine va monter de plusieur metre et arraché tout les installations. Et qui va pays...les bobos de Paris.. .

Par

anne hidalgo a encore sévi...

les auto vont remonter sur les boulevards...

et c'est qui.. qui va se faire emfumer et réveiller la nuit par le bruit...

les fameux bobos...

à force ils vont la virer...

enfin j'espére...

Par

Surtout que les rapports récents démontrent les méfaits de ces voies piétonnes sur berges sur la pollution et la circulation, cela a été avoué, et confirmé par la mairie, mais tout va bien madame la marquise.

Par

logique compte tenu de la politique de Paris actuellement

Pas sur que ce soit positif à cours terme, mais à long terme les autos ne passeront plus par Paris à cause des temps de parcours, c'est le souhait caché d'Hidalgo

Moi je prendrais pas le problème par ce bout là mais au moins ça coûte pas de fric. C'est de la politique de petit bras quoi

Par

En réponse à MotherKaiser

logique compte tenu de la politique de Paris actuellement

Pas sur que ce soit positif à cours terme, mais à long terme les autos ne passeront plus par Paris à cause des temps de parcours, c'est le souhait caché d'Hidalgo

Moi je prendrais pas le problème par ce bout là mais au moins ça coûte pas de fric. C'est de la politique de petit bras quoi

Petit bras ? Une solution qui fonctionne à long terme ET ne coûte pas grand chose ?

J'en redemande des solutions petit bras.

Par

En réponse à beniot9888

Petit bras ? Une solution qui fonctionne à long terme ET ne coûte pas grand chose ?

J'en redemande des solutions petit bras.

A très long terme si la moitié des routes sont interdites à Paris, le periph et l'A86 seront bouchées de 7h à 22h, en un sens les parisiens seront plus tranquilles mais question écologie c'est désastreux, sans parler des gens qui seront dégoûtés, des livraisons intra-muros qui prendrons plus de temps etc ...

Moi je pense qu'il aurait fallu attendre les lignes du grands Paris avant de se lancer dans la pietonisation de Paris

Et surtout il faudrait délocaliser tous ce qui est délocalisable hors de paris voir hors de l'ile de France, vous savez les ministères, l'assemblé nationale, le sénat. A non on touche pas aux copains pardon

Par

Pour qui connait le coin, il serait sans doute possible, et pour pas bien cher de développer une circulation vélo à 2 voies qui serait suspendue au dessus de la Seine. Le poids des deux roues, c'est pas grand chose....

Par

Prochaine étape : mettre l'avenue de Versailles en sens unique pour y réserver une voie de bus ?

Parce que le 72, sans voie dédiée, il va encore baisser sa moyenne qui n'est pas folichonne.

Quant à la ligne de métro N°9, la plus longue, lente et celle qui détient le record des grèves, ce n'est pas elle qui va proposer une solution sérieuse à ceux qui voudraient la jouer écolo...

Le bouchon d'accès à la voie Georges Pompidou commencera sur la N118...

Par

En réponse à gignac31

anne hidalgo a encore sévi...

les auto vont remonter sur les boulevards...

et c'est qui.. qui va se faire emfumer et réveiller la nuit par le bruit...

les fameux bobos...

à force ils vont la virer...

enfin j'espére...

oui, enfin, visiblement, l'objectif final est de passer toutes les rues de Paris à une seule voie de circulation, générant des mégas-bouchons, et incitant in fine les gens à ne plus conduire à Paris.

et si ça ne suffit pas, je pense qu'ils ont prévu pire encore.

la vraie question est surtout de savoir si des entreprises basées à Paris ne vont finalement pas dégager à l'extérieur... je pense notamment aux patrons bobo qui continuent de venir bien souvent en voiture.

Par

En réponse à MotherKaiser

A très long terme si la moitié des routes sont interdites à Paris, le periph et l'A86 seront bouchées de 7h à 22h, en un sens les parisiens seront plus tranquilles mais question écologie c'est désastreux, sans parler des gens qui seront dégoûtés, des livraisons intra-muros qui prendrons plus de temps etc ...

Moi je pense qu'il aurait fallu attendre les lignes du grands Paris avant de se lancer dans la pietonisation de Paris

Et surtout il faudrait délocaliser tous ce qui est délocalisable hors de paris voir hors de l'ile de France, vous savez les ministères, l'assemblé nationale, le sénat. A non on touche pas aux copains pardon

faut surtout inciter au télétravail, éligible pour une bonne partie des travailleurs parisiens. le quartier de la Défense en est un exemple frappant. après, le lobby en charge du quartier de la défense n'a justement pas intérêt à ce que ça se fasse, il est là le problème.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire