Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Voiture connectée : la police pourra tout lui faire avouer

Dans Futurs modèles / Technologie

Dans une récente étude, vous avez avoué ne pas connaître et ne pas plus utiliser tout le potentiel technologique de votre voiture connectée. Mais rassurez-vous, les forces de l’ordre, elles, pourront y extraire tous les secrets du boîtier électronique pour expliquer votre conduite et vous rappeler à l’ordre si besoin est. L’Assemblée Nationale leur a donné cette possibilité. Quand les puces savantes se font mouchards…

Voiture connectée : la police pourra tout lui faire avouer

C’est un projet de loi sur la justice du XXIe siècle et parmi ses articles, on trouve l’autorisation donnée aux gendarmes et aux policiers de fouiller dans les données numériques des véhicules via le port de communication. Vitesse, direction, freinage, et autres variables se trouvent enregistrées dans le boîtier de votre voiture. Autant d’éléments qui pourront servir aux forces de l’ordre dans des investigations menées pour éclaircir les circonstances d’un accident. Sachez-le, la boîte noire automobile, vous l’avez déjà !

En cas d’accident, certes. Mais pas que… Si les agents habilités à faire de telles recherches devront être désignés par décret, leur pouvoir d’investigation est étendu. Les données physiques et informatiques de votre voiture pourront être recueillies sur la seule motivation de la recherche ou de la constatation d'une infraction au Code de la route. Si infraction il y a, les mêmes agents pourront passer directement à la sanction. Mieux, si ces opérations révèlent des infractions autres que celles recherchées pour la cause annoncée, elles pourront aussi faire l’objet de sanctions. Des procédures dites incidentes qui exhumeront vos fautes passées. Faute avouée à moitié pardonnée disait l’adage ? Là, ce sera la sanction sans appel.

Poursuivez votre lecture :

Commentaires (37)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

la police y aura accès ainsi que les experts d'assurance. Bon pas de surprise, on se doutait bien que les véhicules "connectés" étaient faites principalement pour que les constructeurs/police/assureurs puissent récupérer les infos

Par

France pays des droits de l'homme où la vie et la propriété privée n'est pas respectée.... On nous a imposé la voiture connectée - avec tous les risques de hacking que cela implique - et maintenant les pouvoirs publics peuvent accéder à des données personnelles concernant notre conduite. Le monde d'Orwell c'est pas que l'on y arrive, on y est !

Par

Nous somme tous connectés et pistés via internet et nos téléphones et je ne parle pas des données via les réseaux sociaux, alors il est évident que l'on se dirige vers un monde dictatorial dans lequel tout le monde devra être gentil, vivre avec modération, sans excès et "les autres" s'occuperont de tout pour notre bonheur, notre santé, etc....!!!

Elle est pas belle la vie qui nous attends demain et déjà pourtant là............

Par

ma voiture a 25 ans.... ils peuvent toujours se connecter.... Et je suis pas prêt d'en changer. L'idée d'en changer pour une neuve me rend malade (20%tva pour l'état, fonctionnaires,etc......)

Par

Après on s'étonnera de voir des gens dans la rue avec les excès que cela suppose, cet article n'est qu'un exemple parmi d'autres , au bout d'un moment la pression que fait peser l'injustice sociale rendra la colère tout à fait légitime.

Par

En réponse à JF2

Après on s'étonnera de voir des gens dans la rue avec les excès que cela suppose, cet article n'est qu'un exemple parmi d'autres , au bout d'un moment la pression que fait peser l'injustice sociale rendra la colère tout à fait légitime.

Oui légitime ... mais pour autant autorisée

Par

On peut bien se foutre de la gueule de Pyongyang et des régimes totalitaires... Euh au moins ils osent dire en face que les libertés individuelles ils s'en tamponnent le coquillard ! Orwell avait vu juste.

Par

Vivement que ça péte ! Il ne faudra aucune pitié ! :love:

Par

En réponse à jackpot44

On peut bien se foutre de la gueule de Pyongyang et des régimes totalitaires... Euh au moins ils osent dire en face que les libertés individuelles ils s'en tamponnent le coquillard ! Orwell avait vu juste.

C'est bien la peine de dire ça et de porter haut le blason de Volvo, si y'a bien un constructeur avec Audi qui pousse à ça c'est lui... BMW aussi... Faut boycot' tout ça si on veut être cohérent !

Par

En réponse à Maître_Yoda

C'est bien la peine de dire ça et de porter haut le blason de Volvo, si y'a bien un constructeur avec Audi qui pousse à ça c'est lui... BMW aussi... Faut boycot' tout ça si on veut être cohérent !

Volvo bosse pour la sécurité de tous, c'est pas comme les autres constructeurs qui connectent leurs voitures juste pour les connecter et se faire mousser avec ce style de modernité... Tout est dans la nuance.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire