Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Volkswagen : des milliards de dollars d’indemnisation en Amérique

Dans Faits divers & Insolite / Justice

Volkswagen : des milliards de dollars d’indemnisation en Amérique

Alors qu’en Europe les clients du groupe Volkswagen se retrouvent avec un véhicule au moteur truqué, sans vraiment avoir le choix que de le conserver après une mise aux normes, de l’autre côté de l’Atlantique, le même a droit à des indemnités. L’Amérique fait ainsi payer le prix fort au groupe automobile allemand ses errements. Aux États-Unis, il a déjà provisionné 15 milliards de dollars pour indemniser les propriétaires de 480 000 voitures équipées du moteur 2 litres diesel vicié. Mais voilà que les mécaniques 3 litres sont aussi mises en cause tandis que le Canada présente sa facture.

Volkswagen continue de traîner le boulet de ses 11 millions de voitures équipées d'un logiciel faussant le niveau réel d'émissions de gaz polluants. Un scandale qui a un nom, le « dieselgate », tandis que ce sont 600 000 modèles qui se sont retrouvés sur la sellette aux États-Unis.

Chez l’Oncle Sam, l’affaire a déjà coûté 15 milliards de dollars. Mais ce n’est pas terminé puisque les moteurs 3 litres s’ajoutent à une liste jusque-là limitée aux 2 litres. Volkswagen devra donc rajouter un milliard de dollars selon l'agence environnementale américaine (EPA). Pour les moteurs 3 litres les plus anciens (entre 2009 et 2012), les automobilistes pourront faire réparer leur véhicule ou le faire racheter par Volkswagen. Pour les modèles plus récents, VW assure être en mesure de réparer tous les véhicules concernés. Les Porsche et les Audi sont concernées. Les automobilistes lésés recevront, selon la justice américaine, des « indemnisations substantielles ».

Un peu plus au nord, le Canada n’est pas en reste. Le groupe Volkswagen a accepté de verser 2,1 milliards de dollars canadiens (1,5 milliard d’euros) afin de racheter ou remettre aux normes 105 000 véhicules diesel affectés par l’affaire au Canada. Ce montant inclura également des dédommagements pour les clients canadiens. L’accord prévoit notamment une indemnisation de 5 100 à 8 000 dollars canadiens par client, selon le type de véhicule qu’il possède. Mais ce n’est que le début des ennuis, puisque la démarche ne concerne que les véhicules dotés de moteurs diesel de 2,0 litres. Les modèles équipés de moteurs d’une plus grosse cylindrée font toujours l’objet d’une enquête.

Par ailleurs, en plus des 2,1 milliards de dollars canadiens que Volkswagen a accepté de débourser, le groupe se verra infliger une amende de 15 millions de dollars canadiens (10,7 millions d’euros). Aux États-Unis, Volkswagen reste sous le coup d'une enquête pénale. Le groupe fait aussi face à de nombreuses autres poursuites judiciaires dans le monde. La facture finale du « dieselgate » n’est donc toujours pas arrêtée.

Commentaires (34)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Normal que VW paye ses erreurs.

Mais il ne s'agit pas que de ça.

Je vois que les américains attaquent tous les constructeurs extérieurs depuis quelques temps.

Ils ne vont quand même pas prétendre que leurs constructeurs nationaux sont plus propres que les autres!

Par

Aaah ces ricains, la moindre erreur peut rapporter de l'argent et cette maladie est entrain d'arriver en Europe.

Par

VW paye très cher la fraude au diesel polluant, et chez nous en Europe Renault et Fiat, trois fois plus polluants que VW et on reste les 2 pied dans le même sabot a compter les jours dépassement des normes de pollution en ville !!!

Par

En réponse à parlons-en

Normal que VW paye ses erreurs.

Mais il ne s'agit pas que de ça.

Je vois que les américains attaquent tous les constructeurs extérieurs depuis quelques temps.

Ils ne vont quand même pas prétendre que leurs constructeurs nationaux sont plus propres que les autres!

Ce n'est pas tant une question de propreté qu'une réalité de mensonge.

C'est ainsi, au USA le mensonge (parjure) est considéré comme bien plus grave que bien d'autre infraction.

Or VAG à tricher aux tests d'homologation, menti dès le début de l'enquète et s'est fait sermoné plusieurs fois pour sa non coopération.

Donc pas de cadeaux.

Et puis bon....si je suis consommateurs, que je vois que je peux taper le constructeur de ma voiture de 7-8 000$ pourquoi s'en priver ?

Après tout, VAG avait qu'à faire les choses dans les règles.

C'est en Europe que le problème existe avec un laissé aller généralisé et un gros fuck aux clients.

Par

En réponse à parlons-en

Normal que VW paye ses erreurs.

Mais il ne s'agit pas que de ça.

Je vois que les américains attaquent tous les constructeurs extérieurs depuis quelques temps.

Ils ne vont quand même pas prétendre que leurs constructeurs nationaux sont plus propres que les autres!

Ben oui, les constructeurs américains polluent plus.

Mais c'est pas ça qui est sanctionné, c'est les constructeurs qui triches pour paraître plus beau qu'ils ne le sont.

Mieux vaut dire la vérité, d'un côté des mauvais qui l'assume, de l'autre un constructeur qui comme à son habitude veut faire croire qu'il est le meilleur... quitte à truquer les résultats et donc tromper les clients.

À écouter certain, bientôt ils vont nous faire croire que VW est une victime.

Par

il y a des marrants qui ne comprennent toujours pas que la sanction est due aux dispositifs triche aux tests :oui:

ils vont cracher un max dans le pot en tout cas :tourne:

Par

Je ne comprends pas votre raisonnement... Vous dites que les véhicules américains polluent 2 fois plus mais que Vw est surtout sanctionné pour avoir triché. Mais alors, comment les véhicules américains font pour passer les tests en polluant 2 fois plus sans tricher?

Par

En réponse à anneaux nîmes.

Ce n'est pas tant une question de propreté qu'une réalité de mensonge.

C'est ainsi, au USA le mensonge (parjure) est considéré comme bien plus grave que bien d'autre infraction.

Or VAG à tricher aux tests d'homologation, menti dès le début de l'enquète et s'est fait sermoné plusieurs fois pour sa non coopération.

Donc pas de cadeaux.

Et puis bon....si je suis consommateurs, que je vois que je peux taper le constructeur de ma voiture de 7-8 000$ pourquoi s'en priver ?

Après tout, VAG avait qu'à faire les choses dans les règles.

C'est en Europe que le problème existe avec un laissé aller généralisé et un gros fuck aux clients.

Le souci c'est que VAG prend des amendes phénoménales pour avoir "menti" là où d'autres ont même pas pris 1G€ d'amende pour des soucis bien plus grave.

Par

VW a vraiment de la chance ...d'avoir un tel fan club en Europe ! Aux Etats-Unis les clients réclament des indemnités, pendant qu'ici ils protègent leur marque fétiche, lui trouve des excuses ou - la mauvaise foi n'ayant pas de limites - préfèrent pointer du doigts des marques qui pourtant n'installent pas de logiciels truqueurs pour réussir les tests d'homologation !

Par

1 millard de dollars pour 80.000 voitures

1,570. milliard de dollars US ( 2,1 milliards CAD) au Canada pour 105.000 diesel

Et 15 milliards de dollars pour 400.000 voitures

+ de 17,5 milliards de dollars d'amende 16,62 milliards d'€ pour des dirigeants qui n'ont pas accepté un dispositif de 300€ par voiture ( qu'il pouvait répercuter sur le client... ) l'amende correspond à 55 millions de voitures pour le moment avec un tel dispositif à 300€ quel bande de chèvres...

Il on refusait le dispositif alternatif de 300€ qu'un ingénieur avait trouvé et préféré tricher qu'à cela ne tienne la partie amende de + de 16,5 milliards € c'est pour l'Amérique du Nord Canada et Usa...pour 600.000 voitures environ les 10.400.000 véhicules sont un rappel mais je crois qu'il faille déjà rajouter + de 300 millions de dollars pour les collectifs au USA.

Attention si les Européens ne sont pas indemnisés d'autres pays poursuivent leur plainte...

J'avais dit que ça coûterait 18 milliards € en tout dans le monde mais vu les circonstances 25 milliards € entre rappel et amendes semble plausible... !!

Le plus dramatique c'est de ne plus renouveler d'embauche puisque 20.000 départs prévus en Allemagne ( sans licenciement d'après VW ).

Être numéro1 pour cette année oui mais les conditions ne sont pas vraiment adéquates.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire