Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Fiabilité du Mercedes GLA : la maxi-fiche occasion de Caradisiac

Dans Guide fiabilité / Autres actu fiabilité

Fiabilité du Mercedes GLA : la maxi-fiche occasion de Caradisiac

Dates clés

  • Avril 2014 : commercialisation du Mercedes GLA
  • Avril 2017 : restylage (feux, boucliers, calandre, équipement)
  • Mars 2020 : arrêt de production
Calculer la cote de ce véhicule

1. En bref

Le GLA, c'est la version virilisée et bodybuildée de la berline compacte Classe A. Il repose d'ailleurs logiquement sur la même plateforme, et bénéficie des mêmes motorisations essence et diesels. Un peu plus grand, un peu plus haut (à peine) que la berline, un peu plus habitable, bref, un peu plus tout, y compris plus cher, le GLA résout presque tous les défauts de la Classe A. Mais s'il revendique le statut de SUV, il est encore un peu court sur pattes (ou suspensions) pour prétendre en réalité rentrer dans cette case. Sa garde au sol est plus faible que celle d'une Renault Mégane, il ne passera pas mieux dans les chemins creux, c'est plutôt comme une sorte de break surélevé, au look virilisé.

Le restylage le fait grandir de 3 cm en hauteur, par élévation de la garde au sol, mais il ne rejoint toujours pas la fameuse Mégane. Encore raté pour en faire un "vrai" SUV.

Dans tous les cas le GLA est sérieusement construit (même si quelques détails de finitions sont étonnamment cheap), bien équipé face aux concurrents Audi Q3 et BMW X1 à l'époque, et il est surtout très efficace sur la route, surtout en version 4 roues motrices, dont il peut disposer (sauf moteurs les moins puissants). Un véhicule à conduire donc, mais pas forcément à vivre, avec une habitabilité réduite, et un volume de coffre moyen de 421 litres. 

Enfin, la fiabilité n'est ni un point fort ni un point faible. Quelques soucis sont à déplorer mais ni plus ni moins que la concurrence, comme vous le verrez à la suite.

Caradisiac a aimé

  • Le look sympathique
  • Le comportement routier
  • Le confort préservé
  • Les équipements technologiques
  • La sobriété des moteurs
  • La variété des versions

Caradisiac n'a pas aimé

  • Le bruit en diesel
  • L'habitabilité très moyenne
  • Les prix en occasion
  • Le peu de possibilité en 4x4

Nos versions préférées

  • 200 CDI FASCINATION
  • 250 FASCINATION BV6

2. Qualités et défauts

Ce qui peut vous tenter

  • Le look sympathique : tout le monde ou presque est d'accord, le GLA possède une esthétique plaisante, à mi-chemin entre le vrai SUV et une berline surélevée. Athlétique, compact, il fait passer les BMW X1 et Audi Q3 pour de fades propositions.
  • Le comportement routier : il est très agréable, et diablement efficace.
  • Le confort préservé : malgré son dynamisme, le GLA reste étonnamment confortable, plus que la berline Classe A, grâce à des suspensions plus moelleuses et à plus grand débattement.
  • Les équipements technologiques : le GLA dispose de tout ce qui se fait de mieux, y compris des services connectés, la possibilité de se servir de Siri sur l'iPhone, etc.
  • La sobriété : les diesels sont très frugaux et même en essence, pas de mauvaise surprise, d'autant que les performances sont correctes, et le poids élevé !
  • La variété des versions : essence entre 122 et 211 ch, diesel entre 109 et 177 ch, transmission 4x2 ou 4x4, le GLA propose du choix. Et on ne parle pas de la version AMG... 

Ce qui peut faire hésiter

  • Le bruit en diesel : sobres certes, mais très bruyants les diesels. Ils laissent passer plein de décibels, et cela en devient indigne du prestige de la marque. Les dCi Renault ou les HDI PSA sont bien plus civilisés à côté. 
  • L'habitabilité moyenne : malgré ses 12 cm de plus en longueur par rapport à la Classe A, les passagers sont à l'étroit, et même les bagages ne sont pas bien lotis. On ne choisira pas le GLA pour son espace.
  • Les prix en occasion : il décote lentement, preuve que malgré ses défauts, il plaît. Difficile de trouver un exemplaire correct sous les 15 000 €, même après presque 7 ans.
  • Le peu de possibilité en 4x4 : il faut considérer les versions 4x4 comme plus sûre en conditions d'adhérence précaire. Mais pas comme capable de faire du franchissement. La garde au sol est très basse.

3. Budget

Achat / Cote :

Ses tarifs en neuf étaient supérieurs à ceux de la concurrence, en contrepartie d'un équipement correct, certes. Mais ces tarifs premium restent aussi très élevés en seconde main. Le GLA semble plaire et il décote lentement.  Le premier prix aujourd'hui pour un modèle essence est de 15 000 €, pour un kilométrage de 130 000 km, et de 15 000 € aussi en diesel, pour un kilométrage à peu près identique.

Consommation :

Les blocs diesels, quels qu'ils soient, sont sobres. Et en essence, pas de mauvaise surprise par rapport aux puissances et performances délivrées, même si on se situe 2 litres au-dessus des diesels (8,5 litres en moyenne, contre 6,3 litres). 

Assurance :

Le Mercedes GLA est le plus cher des concurrents premium en neuf, il est fort logique qu'il soit aussi le plus cher à assurer, même si cette logique n'est pas systématiquement respectée. Mais c'est le cas ici, avec des primes en moyenne 3 % plus élevées que les BMW X1 et Audi Q3. Par rapport à des modèles généralistes (Peugeot 3008, Volkswagen Tiguan, etc.), c'est environ 8 % au-dessus. 

Prix des pièces :

Ici, le GLA se situe dans la moyenne, entre le cher Audi Q3 et le presque abordable BMW X1. Les pièces sont tout de même globalement chères, même les filtres. Ne parlons pas de l'embrayage, des amortisseurs avant ou du filtre à particules. 

Entretien :

Les intervalles de révisions sont calculés automatiquement par le système de bord ASSYST. Mais ils sont fixés aussi au maximum tous les ans ou 25 000 km. Avec alternance entre une révision "standard" A et une révision avec filtres B. Les moteurs sont tous à chaîne de distribution, sauf le petit diesel 180d , d'origine Renault, qui est à courroie de distribution qui doit être remplacée tous les 10 ans ou 200 000 km. Les tarifs de main-d’œuvre sont très chers chez Mercedes. Le coût d'entretien sera au global assez élevé.

4. Fiabilité

Description :

Le GLA n'est pas ce qu'on peut appeler une bête à chagrin. Il repose sur les mêmes dessous techniques que la Classe A, et, sorti un peu plus tard sur le marché, a bénéficié de la résolution de quelques soucis de jeunesse de cette dernière. Cependant, quelques aléas parfois graves sont venus ternir sa carrière. Rien de rédhibitoire aujourd'hui, car la plupart des soucis ont été éradiqués. Mais soyez tout de même vigilants, et vérifiez que ce qui est décrit ici est bien absent de l'éventuel modèle qui vous intéresse en occasion. 

Pannes lourdes ou immobilisantes :

  • Boîte 7G-DCT. Sur les modèles équipés, elle peut subir des dysfonctionnements qui au pire conduisent à son remplacement (passage des rapports impossibles, bruits, craquements). Selon le kilométrage, Mercedes doit participer à tout ou partie de la facture.
  • Pont arrière/différentiel. Sur les modèles 220d essentiellement, équipés de la transmission 4Matic, usure prématurée du différentiel arrière (pont), parfois avant 70 000 km. Il faut le remplacer. Encore une fois, Mercedes doit participer, car c'est une pièce censée durer au moins 250 000 km. 

Autres pannes ou faiblesses :

  • Boîte mécanique. Rares cas d'usure prématurée du synchro de 3e vitesse de la boîte manuelle.

Aspect extérieur :

  • Optiques. De très nombreux cas de buée dans les optiques sont recensés. Et Mercedes répond que c'est normal. Un peu de buée qui s'en va rapidement oui ça peut arriver, beaucoup et qui réduit l'éclairage la nuit, non.  

Finition intérieure :

  • Bruits de mobilier. C'est très aléatoire mais sur certains exemplaires, on recense des bruits parasites dans l'habitacle, au niveau de la planche de bord ou des contreportes avant. 
  • Bruits d'air. Quelques propriétaires ont aussi fait remonter des bruits d'air en provenance des encadrements de portières, à partir de 120 km/h. Il faut se pencher sur les joints de portière ou le réglage de ces dernières.

Dysfonctionnements électroniques/fonctions à bord :

  • Feux xénons. Quelques cas de remplacements prématurés sont à signaler.
  • Capteurs avant. Les capteurs de proximité avant peuvent biper sans raison, ou au contraire ne pas biper. Il faut les recalibrer, voire les remplacer.

Rappel de rectification en concession :

  • Juin 2017. Rappel pour pose d'un fusible supplémentaire sur le circuit de démarrage. Risque de surchauffe et d'incendie en cas de tentatives de démarrage répétées.
  • Juin 2018. Les modèles produits entre le 18 janvier et le 14 mars retournent en atelier pour remplacement de l'airbag. Risque de mauvais déploiement ou d'expulsion de morceaux du mécanisme d'airbag en cas d'accident, à cause d'une non-conformité du matériau du boîtier générateur de gaz.
  • Octobre 2019. Rappel pour contrôle et remplacement du support de fixation de la ceinture centrale arrière. Il pourrait se détacher et provoquer des blessures en cas d'accident. Les autos concernées sont sorties d'usine entre le 6 juin et le 23 octobre 2018.

5. Meilleures versions

En Diesel : 200 CDI FASCINATION

En diesel, le bon compromis est le 200 CDI, qui est suffisant en puissance, sobre et qui est un vrai "moteur Mercedes", contrairement au 180 CDI, qui est un 1.5 d'origine Renault (pas désagréable au demeurant, mais un peu juste). Il est juste un peu sonore, sauf à vitesse stabilisé. Evitez d'opter pour la boîte auto, qui est un peu lente et qui peut connaître des soucis. La finition Fascination, haut de gamme, sera fort appréciée pour avoir un minimum de confort et de technologie.
Commercialisation : 2015
Puissance fiscale : 7
Puissance réelle : 136
Emission de CO2 : 115 g/km
note :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

En Essence : 250 FASCINATION BV6

Alors oui, cette version est chère. Oui elle consomme un peu plus que les deux autres (180 et 200), mais ses 211 ch sont vaillants et très agréables, donnant une petite touche sportive au GLA. Et la fiabilité ne pose aucun souci, pour le coup. Quitte à prendre de l'occasion, on peut se faire ce plaisir. La finition Fascination sera là aussi bien assortie, car c'est un haut de gamme complet côté dotation de confort et technologie.
Commercialisation : 2015
Puissance fiscale : 12
Puissance réelle : 211
Emission de CO2 : 145 g/km
note :
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10

En savoir plus sur : Mercedes Gla

SPONSORISE

Avis Mercedes Gla

Essais Mercedes Gla

Forum Mercedes Gla

Commentaires (28)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Oh c'est le Croc de THQG !!!

Va t on le voir ?? ....

Je suis étonné le nombre de pannes ou défauts que peuvent avoir ces Mercedes, surtout des immobilisantes

Et la finition !! THQG va regretter son Auris :ddr:

Par

Pour en avoir conduit 2 ou 3, mais seulement sur des trajets super courts sans intérêt (a-r au CC ou carrossier ou contrôle technique), la 1ere impression est qu'on est largement au dessous des standards Mercedes habituels des C/E sans même évoquer les S. Par ex les contreportes pourraient très bien venir de chez Ford ou Toy.

Ensuite on roule et la boite 7G est décevante. Douce mais bien trop lente.

Le moteur 1.5 DCi est parfait sur une Clio mais manque de force pour ce GLA (ou un Scenic également).

Par

Quelques morceaux choisis qui m'on bien fait rigoler : "Sa garde au sol est plus faible que celle d'une Renault Mégane," "Les dCi Renault ou les HDI PSA sont bien plus civilisés à côté." " les passagers sont à l'étroit, et même les bagages ne sont pas bien lotis. On ne choisira pas le GLA pour son espace"

Bon clairement c'est ce qu'on appelle une voiture statutaire. On ne l'achète pas pour sa praticité mais plus pour l'image qu'elle renvoie. Ce qui comprend bien sûr peu de passage chez le garagiste mais certainement des frais d'entretien très élevé.

Sur le haut de gamme finalement, les logiques ne change pas. Du temps des BMW et Audi des années 80/90 c'était un peu les mêmes commentaires : pas toujours pratique, pas forcément habitable mais tellement classe :)

Par

Oui et en plus, ça se VEND très bien, et ça garde une TRES bonne cote.... et le marché a toujours raison...

j'ai une classe A W176 en compact... sincèrement c'est une très bonne auto :bien: bonne à tout faire

c'est bien construit : deux - trosi points mon particulièrement marqués

les charnières de portes : c'est du costaud ... on dirait les charnier du coffre de la bundsbank de Berlin :eek: celles de ma laguna III sont frêles par rapport

l'ordonnancement moteur : c'est bien fait, propre, rangé... net... regarder cela d'un capture et pire d'un Kadjar : même pas de cache, tout est disposé là on dirait que c'est tombé comme une merde sur une planche :colere:

idem les dessous de la voiture : propre, bien protéger... bien pensé

quand au "speudo" cout d'entretien... faut juste être malin et faire l'entretien "courant" chez un garage classique à l'ancienne...

c'est pas des V12 Combo sur les classe A :ddr:

A point vraiment faible sur les classe A - GLA : le toit ouvrant : avec le temps des pièces plastiques deviennent cassant :ouin: :pfff: avec des réparations qui peuvent couter chère :cry:

Par

Cher, pas pratique, pas fiable, pas confortable,petit coffre, bruyant, pièces chères....

Juste pour avoir une étoile sur la calandre :lol:

Il y a beaucoup mieux ailleurs pour beaucoup moins cher en dehors des productions allemandes et françaises :biggrin:

Par

En réponse à ricolapin

Oh c'est le Croc de THQG !!!

Va t on le voir ?? ....

Je suis étonné le nombre de pannes ou défauts que peuvent avoir ces Mercedes, surtout des immobilisantes

Et la finition !! THQG va regretter son Auris :ddr:

Peu de chance, THPQ n'étant qu'un mytho de première bourre. Il n'y a jamais eu d'Auris, pas plus que de Merco. Juste du vent.

Par

En réponse à henri13enforme

Cher, pas pratique, pas fiable, pas confortable,petit coffre, bruyant, pièces chères....

Juste pour avoir une étoile sur la calandre :lol:

Il y a beaucoup mieux ailleurs pour beaucoup moins cher en dehors des productions allemandes et françaises :biggrin:

on ne peut pas dire cela

les gens sont pas trop con, surtout en ce qui concerne leur porte-feuilles

ça se vend bien (voir même très bien) et ça garde une cote TRES soutenue : donc il y a de la demande...

en plus en terme de loyer LOA, ca reste du domaine du raisonnable vs une 308 ou une mégane

Par

Une belle merguez vendue uniquement pour son étoile. La seule vraie grande force du trio allemand c'est l'image de marque. Le reste y'a bien longtemps que c'est plus d'actualité à part sur les tous gros modèles.

Par

En réponse à ze_cat

on ne peut pas dire cela

les gens sont pas trop con, surtout en ce qui concerne leur porte-feuilles

ça se vend bien (voir même très bien) et ça garde une cote TRES soutenue : donc il y a de la demande...

en plus en terme de loyer LOA, ca reste du domaine du raisonnable vs une 308 ou une mégane

Reste que c'est de la demer :bah:

Cher avec beaucoup de défauts :bah:

Par

Quelle crêpe ce truc mal ficelé.:brosse:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire