Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Maxi-fiche fiabilité - BMW X3 F25 : Deutsche Qualität ou pas ?

Maxi-fiche fiabilité - BMW X3 F25 : Deutsche Qualität ou pas ?

Dates clés

  • Novembre 2010 : commercialisation du X3
  • Avril 2014 : restylage (optiques, calandre, boucliers av. et arr.)
  • Novembre 2017 : arrêt de commercialisation 
Calculer la cote de ce véhicule

En bref

Le X3, c'est le SUV familial de BMW, à mi-chemin entre le compact X1 et les gros voire énormes X5 et X7. Concurrent des Audi Q5, Mercedes GLK/GLC, Volvo XC60 et autre Lexus NX, il représente la proposition la plus dynamique du lot, avec un ADN BMW très préservé et tourné vers le plaisir de conduite.

De plus cette seconde génération a tenu des critiques émises envers la première, à savoir une qualité de finition indigne de la marque, et un confort trop "raide". Ce X3 "F25" revient donc à des fondamentaux plus premium, en affichant une qualité de fabrication et des matériaux dignes du blason, et un confort acceptable.

Les motorisations sont par ailleurs puissantes, mêlant 4 et 6 cylindres, atmo et turbo, grimpant jusqu'à 313 ch en diesel et 306 ch en essence. L'équipement, lui, est possiblement riche, mais il faut avoir coché les bonnes options à l'achat, comme d'habitude chez les marques premium, et les aspects pratiques ne sont pas aussi poussés.

Enfin, la fiabilité n'est pas encore revenue à un niveau digne de la marque. La première génération était encore pire, mais il faut avec cette génération toujours surveiller les diesels (distribution), et veiller en cas d'achat d'occasion à ce que tout ait été contrôlé et mis à niveau par rapport aux soucis potentiels évoqués ci-après.

 

Caradisiac a aimé

  • Le comportement dynamique soigné
  • Le confort amélioré
  • Les performances
  • L'agrément de la BVA8
  • La consommation
  • La qualité de finition
  • Le volume de coffre

Caradisiac n'a pas aimé

  • La conduite urbaine
  • Le bruit du 4 cylindres diesel
  • La fiabilité des diesels

Nos versions préférées

  • (F25) (2) XDRIVE20D 190 LOUNGE
  • (F25) XDRIVE35I 306 EXCLUSIVE BVA8

Qualités et défauts

Ce qui peut vous tenter

  • Le comportement dynamique : en bonne BMW, le X3 est très agréable à mener, y compris à vitesse élevée et parcours sinueux. Il se conduit comme une bonne berline.
  • Le confort amélioré : la première génération était trop raide, celle-ci chahutera moins les passagers, et c'est tant mieux, vu que que la caisse reste très bien maintenue.
  •  Les performances : en 4 ou 6 cylindres, les performances sont élevées au regard de la puissance.
  • L'agrément de la BV8 : la boîte auto (traditionnelle à convertisseur) est une, voire la meilleure du marché à la sortie de ce X3, et reste même aujourd'hui parmi les plus agréables (rapidité, douceur)
  • La consommation : au vu des puissances et des performances, mais aussi du poids et du gabarit du X3, les consommations sont tout à fait raisonnables.
  • La qualité de finition : enfin améliorée, elle est digne du blason
  • Le volume de coffre : amélioré lui aussi (il faut dire que le X3 2 a grandi de 9 cm) avec 550 litres, il permet d'emmner armes et bagages sans devoir jouer à Tetris.

Ce qui peut faire hésiter

  • La conduite urbaine : le X3 n'y est pas trop à son aise, et surtout, le stop and start a un fonctionnement heurté et désagréable.
  • Le bruit du 4 cylindres diesel : il laisse arriver bien trop de décibels aux oreilles des occupants. Cela ne fait pas très premium. Les HDI et dCi sont bien plus polis.
  • La fiabilité : surtout en diesel, elle est toujours à surveiller. Dommage. Et cela fait enrager les propriétaires, dont beaucoup ont investi plus de 50 000 € dans le véhicule. 

Budget

Achat / Cote :

À l'achat, le X3 n'est pas donné, et encore moins si l'on prend les options qui vont bien. En occasion, le phénomène se retrouve, même si les diesels ont des cotes qui plongent. Et ils sont très majoritaires sur le marché. En essence, c'est très cher, mais les kilométrages sont plus raisonnables. Le prix plancher pour un diesel est de 10 000 €, pour 200 000 km et moteur 20d de 184 ch. En essence, on démarre à 14 000 € pour plus de 200 000 km et 20 000 € pour 150 000 km. C'est cher.

Consommation :

BMW maîtrise toujours assez bien ses consommations, et c'est même le cas avec les SUV, dont ce X3. Bien sûr, il ne faut pas espérer non plus faire moins de 6 litres à 6,5 litres en diesel 4 cylindres et 1,5  litre de plus en 6 cylindres. En essence, pas moins de 9 litres en 4 cylindres et 11 litres en 6 cylindres. Mais pour un SUV avec les puissances affichées, ce n'est pas si mal.

Assurance :

Les primes d'assurance sont élevées dans l'absolu, mais aussi au même niveau que pour les concurrents premium, quasiment à l'euro près. Des primes qui ne sont d'ailleurs pas beaucoup plus élevées que pour certains concurrents de marque généraliste. Bonne nouvelle.

Prix des pièces :

Par rapport à la concurrence premium, le panier de pièces BMW paraît presque abordable. Il est 20 à 25 % moins élevé que chez Mercedes, et 10 % moins cher que chez Audi. Mais si on compare à un modèle généraliste, c'est aussi 25 % de plus... Mais on va dire que le X3 s'en sort bien. 

Entretien :

Chez BMW, tous les moteurs sont à chaîne de distribution, donc sans remplacement (quand tout va bien). Et les intervalles de révision sont définis tous les 2 ans ou 30 000 km, mais la voiture tient compte du style de conduite pour ajuster à la hausse ou le plus souvent à la baisse, comme chez beaucoup de constructeurs. Attention, chez BMW les tarifs de main-d’œuvre sont très élevés (plus de 120 € de l'heure en moyenne), et peuvent grever le coût d'entretien.

Fiabilité

Description :

La première génération de X3 n'était pas un modèle du genre. Ce second opus fait un peu mieux, mais ce n'est pas suffisant. Les problèmes graves sont encore présents, et récurrents. Distribution, direction, transmission, posent toujours souci. Les moteurs essence sont comparativement bien plus fiables. Mais ils sont plus rares sur le marché de l'occasion. BMW rechigne parfois à prendre en charge les soucis anormaux. Il faut batailler. Aujourd'hui, la plupart des modèles ont été mis à niveau, mais pas tous, il faut donc se montrer particulièrement vigilant, car les réparations coûtent cher, même quand la marque participe. 

Pannes lourdes ou immobilisantes :

  • Chaîne de distribution. Sur les moteurs 2.0 diesel (N47) et 3.0 diesel (N57), risque important d'étirement de la chaîne de distribution, pouvant conduire à une casse moteur. Des bruits métalliques annoncent la panne. Le souci provient des tendeurs de chaîne et du pignon de vilebrequin. La marque participe le plus souvent aux remplacements de pièces, si l'entretien a été suivi. Le risque est maximal jusqu'en 2013, puis réduit. Le 3.0 est moins touché, et le phénomène arrive plus tard, ce qui complique les prises en charge.
  • Boîte de transfert. Toutes les versions sont potentiellement touchées par une usure prématurée (parfois avant 100 000 km, le plus souvent autour de 150 000 km) de la boîte de transfert, qui se charge de transférer puissance et couple à l'essieu arrière. Il faut remplacer. BMW se fait tirer l'oreille pour participer aux factures.

Autres pannes ou faiblesses :

  • Direction. De nombreux modèles sont touchés par des soucis de direction, que ce soit au niveau de la crémaillère, des bras ou du boîtier électronique de direction. Cela se manifeste par du jeu et des claquements.
  • Turbo. Plus rare, des pannes prématurées de turbo, uniquement sur le 20d 184 ch (rarissime sur les 30 et 35d, bien que possible).
  • Embrayage/volant moteur. Toujours sur le 20d 184, possible usure prématurée du volant moteur et de l'embrayage.
  • Vanne EGR. Sur 20d et 30d, la vanne EGR et son refroidisseur peuvent dysfonctionner prématurément. Mais ce n'est pas épidémique.
  • Collecteur d'admission. Sur 20d et 30d, possible encrassement du collecteur d'admission.

Aspect extérieur :

  • Chromes. Les parties chromées des logos ou des lamelles de calandre peuvent s'écailler avant l'heure. 

Finition intérieure :

  • Bruits parasites. De façon aléatoire, quelques bruits parasites peuvent se faire entendre, essentiellement au niveau du toit ouvrant panoramique, sur les modèles dotés.

Dysfonctionnements électroniques/fonctions à bord :

  • Feux arrière. Les feux arrière à LED peuvent tomber en panne prématurément. Cela peut se reproduire à nouveau après remplacement.
  • GPS. Quelques rares cas de dysfonctionnement de la fonction navigation GPS. 

Rappel de rectification en concession :

  • Décembre 2019. Rappel pour vérification et remplacement éventuel du boîtier de refroidissement de la vanne EGR, qui peut présenter des fuites.
  • Août 2018. Rappel pour un souci avec la vanne EGR, entraînant un risque d'incendie. Les modèles rappelés sont les diesels 4 cylindres fabriqués entre avril 2015 et septembre 2016, et les six cylindres fabriqués entre juillet 2012 et juin 2015.
  • Avril 2018. Rappel des modèles fabriqués entre le 8 décembre 2017 et le 17 mars 2018 pour un risque d'explosion du moule d'airbag conducteur lors du déploiement éventuel de l'airbag (fragment pouvant traverser le coussin et blesser le conducteur).
  • Mars 2016. Rappel pour un risque de non conformité (manque de résistance) des fixations Isofix. Les modèles ont été fabriqués entre le 8 mars 2010 et le 14 avril 2016.

Meilleures versions

En Diesel : (F25) (2) XDRIVE20D 190 LOUNGE

En diesel, il vaut mieux se tourner vers une version restylée, qui adopte la version 190 ch du 20d, et qui est beaucoup plus fiable que la précédente version 184 ch. C'est sinon un bloc vaillant, performant, et sobre, qui s'en sort dans toutes les situations. Si vous avez le budget, bien sûr, le 30d de 258 ch, et plus encore le 35d de 313, sont des monstres de performances et d'agrément, mais ils coûtent encore plus cher, malgré la désaffection pour les diesels. La finition Lounge est correcte, mais impose toujours des options pour avoir les dernières technologies.
Commercialisation : 2015
Puissance fiscale : NC
Puissance réelle : 190 ch
Emission de CO2 : 135 g/km
note :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

En Essence : (F25) XDRIVE35I 306 EXCLUSIVE BVA8

En essence, aller, soyons fous. On vous encourage à aller, tant qu'à faire, vers le plus puissant des 6 cylindres en ligne, le 3.0 bi-turbo 306 ch. C'est un moteur redoutable. Explosif, il affole les chronos comme le 35d, avec une jolie mélodie en plus. Il est certes plus gourmand, mais c'est rapport avec les performances : 5,6 secondes pour passer de 0 à 100 et 245 km/h en vitesse de pointe. Un avion, et un achat plaisir, qu'il faut assumer. La finition Exclusive apporte de nombreux raffinements, mais le high-tech est toujours en option. Si vous trouvez un modèle "amélioré" en seconde main, foncez.
Commercialisation : 2013
Puissance fiscale : NC
Puissance réelle : 306
Emission de CO2 : 204 g/km
note :
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10

Mots clés :

SPONSORISE

Avis Bmw X3 F25

Essais Bmw X3 F25

Forum Bmw X3 F25

codage

Par PS077 le 06/01/2023 à 19:17

Commentaires ()

Déposer un commentaire