Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Bmw Serie 3 E30 d'occasion

Picto Alerte Annonce
Aucune annonce Bmw n’est disponible.
Vous pouvez créer une alerte, La centrale vous préviendra dès que des annonces correspondant à vos critères apparaîtront.

SPONSORISE

Avis Bmw Serie 3 E30

Serie 3 E30 (1986)

Par  le 06 Juillet 2016 à 16h42

Je suis l'heureux propriétaire de 2 BMW E30.la première , une 323 i de 1986 vert métallisé , toit ouvrant , sièges sports et direction assistée.la deuxième , une 325 i de 1988 cabriolet bleu royal intérieur cuir.La première , est une voiture que je possède depuis le début , elle ne fait pas ses 30 ans .le moteur 2,3 litre 6 cylindres est un vrai régal avec ses 150 ch , il respire tout le temps , offre une souplesse , et n'attend qu'à s'envoler dans les tours avec une accélération franche jusqu'à 4000 , et une seconde poussée après 4000 . C'est un vrai régal , et malgré tout , avec une consommation assez raisonnable pour une mamie de cet age.compter 8 à 10 litres /100 pour un usage moyen suivant le parcour avec une montée à 12 litres pour les plus pressés.La seconde , est un 2,5 litres 6 cylindres de 171 ch , là , nous sommes avec un moteur au comportement plus moderne , ça pousse fort , mais de façon beaucoup plus linéaire que la 323 i.au niveau de la consommation , il faut compter facilement 2 litres en plus que le 2,3 litres , et somme toute , je ne sens pas une telle différence de poussée en tre les 2 , mais j'ai avec cette 323 i , une des dernières produite en Allemagne . (elle est beaucoup plus affutée que la première 323 i E30 que nous avions eue avant (139 ch)).Au niveau du comportement , je sens que le cabriolet est moins rigide que le coach 2 portes malgré tout.Le toit ouvrant monté sur la 323 i de série est un vrai régal , il est bien grand , et s'ouvre en inclinaison ou dégage le toit bien derrière la tête du chauffeur.La E30 est une voiture plaisir où on se sent poussé (propulsion) , cela n'a rien à voir avec le comportement neutre que l'on trouve sur les voitures plus modernes.C'est un vrai régal à conduire , pour reprendre les termes de Auto Hebdo lors de l'essai de la 323 i à l'époque : "il faut tomber en panne d'essence ou que le circuit ferme pour arrêter " .Le bruit intérieur est très feutré , et lorsque l'on accélère , on entend que l'on a un chanteur sous le capot , honnêtement , si on aime les beaux moteurs, la radio est inutile , mais le plaisir est tel qu'il ne faut pas être "faible" si on veux garder les points sur son permis.En 30 ans , jamais une panne avec la 323 .En 15 ans , jamais de pannes sur la 325 non plus.Il est sur que ce sont des voitures à ne pas mettre dans les mains de ceux qui ne comprennent pas la conduite (pas relacher l'accélérateur en virage pour éviter l'appel de couple sur les roues arrières , ne pas mettre le pied à fond en virage (150 ou 171 ch quand même sur les roues arrières dans ces cas ci) sous peine de devoir contrebraquer , ....Il n'y a pas encore d'ESP,..... et toutes sortes d'aide à la conduite.J'ai conduit beaucoup de BMW de cette époque , et la E30 de part sa taille et ses motorisation est un vrai concentré de tout ce que BMW pouvait offrir à cet époque.A conseiller à tout prix à ceux qui aiment les beaux moteur et le plasir de conduire , on a des voitures qui savent encore "causer " aux conducteur.Pour le moteur , ne vous étonnez pas de voir passer l'hiver une E30 carreau ouvert juste pour que son chauffeur puisse se faire plaisir avec l'écho du moteur dans une petite ruelle ou un tunnel...Lire la suite de l'avis»

Serie 3 E30 (E30) 325I 4P (1987)

Par  le 22 Juillet 2015 à 18h58

Je vais franchir les 700.000km avec ma 325i M coupé essence de 1987 acheté d' occasion en 1992 à 140 000km au compteur C'est ma je m'en sers TOUS les jours le seul gros problème mécanique =changement de l' embrayage à 420 000km et une tête d' allumage à 520 000km 2 démarreurs (acheté à la casse 50€) un jeu de charbon pour l' alternateur et récemment une batterie NOR AUTO ( c'est la quatrième depuis 1987 ) amortisseurs Avt et AR toujours d' origine ( BILSTEIN B6) un roulement avant G de changer récemment ainsi que les silents bloc AR évidemment changement régulier tous les 100 000des courroies de distribution et les plaquettes de frein ( 5e jeu actuellement ) et ( 3e jeux pour les disques ventilés avant ) l' entretien est fait par MOI BMW ( seulement embrayage et les courroies de distribution ) ma femme a une BMW 1987 en cabriolet 325i M acheté à 65 000km elle aaujourd'hui 285.000km RAS entretien BMW courroie de distribution seulement ) . j' ai eu une 320 de 1979 première 6 cylindres elle a fait 505000km et je l' ai toujours mécanique RAS mais la carrosserie est un mille feuille donc elle ne roule plus mais elle démarre au quart de tour même quand le moteur n' a pas tourné depuis plusieurs mois il faut dire que pour mes voitures seule la cabriolet à droit au garage avec la 318i E36 de 150.000km acheté chez BMW à 45000Km mais cette fois -ci c'est de la m...e panne fréquente surtout avec le circuit de refroidissement en < rupture des tuyaux en plastique > rupture brutale et fréquente donc elle connaît beaucoup les concessionnaires BMW des lieux où elle me laisse en rade ( Rennes ; Le Mans ; Chambourcy , Nantes La Baule Poitiers Bordeaux etc ... conclusion je ne fais plus que des petits trajets avec elle autour de Rennes a+Lire la suite de l'avis»

Serie 3 E30 (E30) 325I 4P (1987)

Par  le 07 Janvier 2015 à 16h37

je possède ma 325i e30 depuis 5 ans. avant j'avais une 323i, le moteur est identique, mais avec quelques chevaux de plus (21 en l'occurrence).ce véhicule est un véhicule loisir, pour mes balades du we ou un long trajet pour les vacances! comme vous avez pu le lire dans les avis précédents, c'est une voiture des années 80, dont les standards étaient très différents d'aujourd'hui. les notes que je lui attribue plus bas sont le reflet d'une comparaison avec d'autres voitures que j'ai possédées et qui lui sont contemporaines:golf II gti et gti 16s, 323i e30.mais malgré tout, il est possible de comparer cette voiture avec les voitures actuelles sur le plan de la finition, du confort, la fiabilité et du plaisir de conduire! (qui semble avoir disparu depuis un moment...)sur ces aspects, la 325i de 1987 en a à remontrer!en effet, la qualité de finition est tout simplement incroyable! pas un bruit, pas une vibration dans l'habitacle, clio et autres modèles de la marque au losange prenez en de la graine, les matériaux sont de très bonne qualité avec une planche de bord en mousse souple et un volant cuir du plus bel effet et en parfait état après 27ans!!et que dire de l'ergonomie, comparé à une 208, dont je n'ai toujours pas compris le fonctionnement de l'autoradio... dans la e30, tout tombe sous la main! les commodos sont précis et solide, les rangement sont assez vaste (comme le coffre gigantesque), la lisibilité du tableau de bord est parfaite (encore une fois la 208 peut se rhabiller...)passons rapidement sur le chapitre de la fiabilité, qui deviendrait très gênant pour nos contemporaines qui sont de véritables sapins de noël tant les pannes affichées au tableau de bord sont fréquentes... elle n'est plus à démontré pour notre e30! qui passe les années sans bouger si on respecte bien l'entretient et la mécanique...pour ce qui est du confort et de l'agrément, les différences se font encore sentir, mais pas forcement dans le sens que l'on croit. en effet, si on ne peut que se réjouir des progrès de nos voitures actuelles en la matière, force est de constater qu'une e30 est encore très agréable à conduire mais pour d'autre raisons que sont confort. l'insonorisation est bien entendu en net retrait, mais laisse le 6 en ligne s'exprimer, pas trop quand même, dans l'habitacle. on se surprend souvent à baisser la fenêtre dans un tunnel ou à ne pas la remonter trop tôt au péage pour profiter à fond du bruit envoutant du 6 cylindres qui vous propulse hors du starting block... les suspensions, quand à elles, ont du mal à ne pas vous faire ressentir la moindre aspérité du bitume. c'est gênant à très faible allure, mais la gêne disparait en même temps que le rythme s'accélère et devient un atout en conduite "sportive". la voiture devient alors une véritable machine à avaler du kilomètre, les virages s'enchaînent au rythme des envolées du moteur qui vous colle au siège (mais pas trop 171cv). l'avant mort la corde et l'arrière se place parfaitement pour présenter la voiture au suivant, si bien qu'en augmentant un peu plus la cadence, la voiture ne se conduit plus: elle se pilote! mais avec une extrême facilité si on garde son humilité, car il ne faut pas oublier que le freinage date lui aussi de 1987... mais le bonheur est alors sans commune mesure avec ce que l'on peut ressentir avec une voiture moderne. il faut en effet allez chercher un petit coupé de la même marque retrouver ces sensations, et encore je n'ai rien conduit de comparable à ce budget là...enfin pour ce qui est de l'aspect financier, évidement la consommation sera une préoccupation si vous roulez tous les jours. mais avec une moyenne à 10 l pour ma part et vu l'utilisation "loisir" que j'en fait, je trouve que cela reste raisonnable quand je regarde mon rapport prix/plaisir . ensuite pour ce qui est de l'entretient, le budget est quasi identique au kilomètre que celui d'une petite voiture moderne style clio ou polo. par exemple un changement de distribution (300€) ou une vidange vous couteront le même prix! alors que la plupart des consommables (plaquette de freins, pneus, filtres etc) sont eux bien moins chers! pour peu qu'on veuille se mettre à la mécanique, les prix se limitent à l'achat de la pièce, et croyez moi, rien est plus simple qu'une bmw des années 80 à réparer soi-même... et puis je dirais quand on aime on ne compte pas... mais plus sérieusement et pour conclure, si vous chercher un petit bolide pas cher à l'achat, avec une gueule d'enfer, foncez! acheter une 325i e30, c'est acheter un moteur et un style de conduite. ok de nos jours la voiture n'est pas bien vue surtout si elle fait du bruit et si elle pollue, et la e30 n'a pas forcement une bonne réputation auprès de nos petits amis bobos qui roulent en 3008 et autres scenic. mais voilà, la e30 c'est le genre de voiture qui m'a fait aimer la voiture, un moteur puissant et qui vous donne le frisson à chaque poussée à la sheriff fait moi peur, mais raisonnable, un comportement limite à la starsky et hutch, mais maitrisable, une gueule de méchante à la mesrine, mais pas trop.voilà l'esprit e30.Lire la suite de l'avis»

Forum Bmw Serie 3 E30