Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Rappel : risque d’incendie sur le Nissan NV400

Le jumeau du Renault Master peut présenter un défaut sur son circuit d’alimentation, justifiant la vérification d’une poignée d’exemplaires.

Rappel : risque d’incendie sur le Nissan NV400

Les véhicules particuliers ne sont pas les seuls à faire l’objet de rappels. Même si c’est plus rare, il est parfois nécessaire de vérifier et, éventuellement, de modifier des utilitaires. C’est ce qui arrive aujourd’hui au NV400, la plus imposante des camionnettes Nissan.

Hormis par sa proue, ce modèle est strictement identique au Renault Master ainsi qu’à la précédente génération d’Opel Movano, stoppée en 2021. C’est d’ailleurs la marque au Losange qui se charge, dans son usine SOVAB de Batilly (Meurthe et Moselle), de l’assemblage de ces modèles. Il est donc fort probable qu’Opel et Renault lanceront rapidement des rappels semblables à celui-ci.

Le défaut constaté concerne la pompe haute pression de carburant. Sous pression, il est possible qu’une fuite se produise au niveau du raccordement interne de cet élément. Du gazole serait alors projeté dans le compartiment moteur et possiblement engendré un incendie.

Seule une petite partie de la production est impactée puisque les véhicules concernés, 8 en France selon Nissan, ont été produits entre les 14 et 20 juillet 2020. Ils portent le type CE e2*2007/46*0154. Si cette référence apparaît dans la case K de la carte grise de votre NV400 et que vous n’avez pas encore été contacté par le constructeur, demandez à votre concessionnaire si votre véhicule est touché par l’opération de rappel PN0C7.

Mots clés :

En savoir plus sur : Nissan Nv400

SPONSORISE

Commentaires ()

Déposer un commentaire