;
X

Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Vous êtes ici : Accueil Caradisiac>Pratique>Sécurité


Alcool au volant : les éthylotests anti-démarrage maintenant obligatoires

Pierre Desjardins

Publié dans Pratique > SécuritéAugmenter la policeDiminuer la police

par

Il ne faut pas cligner des yeux au mauvais moment mais, entre deux mesures contre les excès de vitesse sur autoroute, il arrive parfois qu'un autre facteur d'accident mortel soit pris en compte. Depuis mercredi, les automobilistes s'étant rendus coupables d'un délit de conduite en état d'ivresse devront ainsi faire installer à leur frais un éthylotest de démarrage sur leur véhicule.

Selon les statistiques de la Sécurité Routière, le nombre de vies perdues en 2010 sur les routes françaises suite à un non respect des vitesses légales autorisées était de 717 sur un total pour rappel de 3992 sur l'ensemble de l'année. Selon le même rapport, le nombre de tués dans des accidents impliquant un facteur alcool connu la même année est de 963, soit dans près d'un accident mortel sur trois (30,8% exactement).
963 morts en 2010 liés au facteur alcool
C'est la raison pour laquelle le gouvernement s'est penché sur les éthylotests anti-démarrage ou EAD, déjà obligatoire dans les cars neufs transportant des enfants. Depuis mercredi, date de la parution du décret au Journal Officiel, tous les automobilistes auteurs de délits de conduite en état d'ivresse auront désormais pour obligation, comme peine complémentaire, de monter un tel système leur imposant de mesurer leur taux d'alcool avant tout démarrage de leur véhicule pour une période pouvant aller jusqu'à cinq ans.
Cette mesure, testée en Haute-Savoie depuis 2004 repose sur l'expérience accumulée à l'étranger, comme en Amérique du Nord, en Australie et en Suède. Selon le Dr. Mercier-Guyon, secrétaire du Conseil médical pour la Prévention routière, « les évaluations menées pendant plus de vingt ans par au moins huit équipes de recherche aux USA et au Canada ont montré une diminution des 40% à 95% du taux de récidive d'alcoolisation au volant durant la période d'installation des EAD ».
Le montage du dispositif sera entièrement à la charge du conducteur, qui pourra choisir entre l'achat pour un coût d'environ 1 000 euros et la location à raison de 130 euros par mois. La mesure prévoit aussi une amende de 1 500 euros pour les automobilistes qui tenteraient de le contourner.
Les associations de prévention se félicitent bien évidemment d'un tel décret, mais auraient cependant souhaité que le test ne se limite pas qu'au démarrage en demandant d'être répété régulièrement ou aléatoirement durant le trajet.
Source : AFP
  • Aucun avatar

    Par Anonyme le 09 Septembre 2011 à 12h13

    Le gourvernement est très fort pour soulager nos comptes en banque ! Par contre eux la belle vie !!

    Alerter Répondre

  • Aucun avatar

    Par Anonyme le 09 Septembre 2011 à 12h14

    En dehors de la dernière phrase que je trouve débile, voici enfin une mesure pertinente qui va lutter efficacement contre les accidents et l'alcool au volant! Certes, il sera possible de contourner le problème en faisant soufler quelqu'un d'autre mais il faudra que celui-ci soit sacrément crétin pour le faire !

    Alerter Répondre

  • Par alex23100 le 09 Septembre 2011 à 12h38

    donc il faut être propriétaire de sont véhicule , donc en gros le mec qu'y n'est pas trop bête il achète une voiture la carte de grise il la m'est au nom d'un proche au lieux du sien et le jour ou il se fait arrêté a ba non c'est mon père qui ma prêté sa voiture !!! sa lui évite les frais de 1000 euro et l’amende . non ??

    Alerter Répondre

  • Aucun avatar

    Par Anonyme le 09 Septembre 2011 à 12h44

    En réponse à : Anonyme (voir le message)

    Les chauffards sont très fort pour soulager une famille de son enfant. Par contre, eux, la liberté !

    Alerter Répondre

  • Aucun avatar

    Par Anonyme le 09 Septembre 2011 à 12h45

    Je prônerais une solution un peu plus radicale à l'égard des adeptes de l'alcool.

    Alerter Répondre

  • Aucun avatar

    Par Anonyme le 09 Septembre 2011 à 12h47

    En méme temps vous picolez, conduisez et créez des accidents voir des morts, vous allez quand méme pas la ramener et nous faire ch*** encore!!!

     
    Vous prenez votre ethylotest et vous assumez votre incapacité à vous tenir face à l'alcool.

     
    Ps: J'ai la haine contre tous ceux qui prennent le volant sous alcool et drogue et tuent ou handicapent des personnes à vie.

    Alerter Répondre

  • Par st-225 le 09 Septembre 2011 à 13h19

    12h14 +1 pour tout ! La dernière phrase (revendications d'associations) est vraiment idiote...

     
    En dehors de ça, il était temps que le gouvernement impose une telle mesure !

     
    Par contre, vu que la personne concerné doit payer son matériel, y a t'il une amende en plus ? Autre point, pour un délit d'ivresse au volant, on perd son permis... Donc ça se passe comment ? Ils le perdent 6 mois et se tape l’éthylotest les 5 années suivantes ?

     

    Alerter Répondre

  • Par Mossieur Propre le 09 Septembre 2011 à 13h20

    Déjà que les contrôles anti-alcoolémie, il faut les trouver ; alors les contrôles pour vérifier si le dispositif anti-alcoolémie est installé dans la voiture ...

     
    Quelque chose me dit qu'il va être assez facilement possible de passer à travers les mailles du filet.

    Alerter Répondre

  • Par loic45 le 09 Septembre 2011 à 13h32

    "le nombre de vies perdues en 2010 sur les routes françaises suite à un non respect des vitesses légales autorisées était de 717 sur un total pour rappel de 3992"
    Oui c'est ça ! Et la marmotte elle met le chocolat dans le papier d'alu... Des fois on se pose des questions sur la crédibilité de ces enquêtes... Le nombre de morts lié à l'alcool me semble bas par contre.

     
    Sinon je trouve que c'est une très bonne mesure. Pour une fois on s'attaque à une vrai cause d'accident. Espérons que ce soit efficace. Il faudrais multiplier les contrôle d'alcoolémie aussi car il n'y en a pas assez. J'ai soufflé une seule fois en 10 ans de permis.

    Alerter Répondre

  • Aucun avatar

    Par Anonyme le 09 Septembre 2011 à 13h35

    Bonne et intelligente nouvelle. Pour une fois qu'une mesure va vraiment dans le sens de la sécurité routière!
    Par contre, je ne comprends pas la dernière phrase... Je m'explique! L'appareil doit logiquement être fixé à la voiture (et pas par un élastique tant qu'à faire!) donc comment faire souffler le conducteur pendant le trajet?
    Parce que sur autoroute, je le vois mal quitter la route des yeux pour souffler dans l'appareil... ou alors c'est un moyen de coller double-peine en lui collant en plus un PV pour défaut de maîtrise du véhicule?
    Evidemment il faut sécuriser le système avec détections d'empreinte à 2 endroits différents sur le véhicule ou un truc comme ça

    Alerter Répondre

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Suivez-nous

Inscrivez-vous à notre newsletter