Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Alfa Romeo GT

Dans Guide fiabilité / Autres actu fiabilité

Alfa Romeo GT

Dates clés

  • Commercialisation : février 2004
Calculer la cote de ce véhicule

1. En bref

Avec ce coupé, Alfa a retrouvé une tradition qui se situe au cœur même de son identité : proposer un modèle de définition sportive, racé de ligne et mu par des moteurs plaisants. La marque a ainsi comblé les Alfistes les plus fanatiques et tenté de séduire les amateurs de belle carrosserie. Pour répondre à la demande, Alfa a même prévu, dès le lancement, d’intégrer à sa gamme une version diesel, ce qui a priori peut surprendre. Mais c’est en fait la version la plus vendue et, sur le marché de l’occasion, la plus demandée. La cote de ce modèle n’est pas excessive, d’autant que, deux ans seulement après sa sortie, Alfa a commercialisé un nouveau coupé, la Brera, qui fait un peu d’ombre à son jeune prédécesseur…

Caradisiac a aimé

  • La présentation
  • L'habitabilité (pour un coupé)
  • Les motorisations
  • Le freinage

Caradisiac n'a pas aimé

  • La fermeté de suspension
  • La visibilité (rétrovision, lunette petite...)
  • La motricité défaillante sur les versions les plus puissantes
  • L'absence de protection de la carrosserie
  • Le rayon de braquage trop important

Nos versions préférées

  • 2.0 JTS 165 DISTINCTIVE
  • 1.9 JTD 150 CH SELECTIVE

2. Qualités et défauts

Ce qui peut vous tenter

  • Le style : racé et sportif à souhait, il est fait pour séduire les amateurs automobiles. De plus, la qualité de peinture et son brillant assurent un aspect valorisé à l’ensemble.
  • La présentation intérieure : elle est au diapason de l’aspect extérieure, avec un style voulu sportif et une qualité de présentation bien réelle.
  • L’habitabilité : pour un coupé, la place offerte aux occupants n’est pas trop retreinte. Possibilité de voyager à quatre sans être exagérément serrés.
  • Les moteurs : sans offrir des niveaux de performances exceptionnels, ils présentent un caractère communicatif bien séduisant. Sur les versions à essence, les sonorités à l’échappement ont été agréablement travaillées.
  • Le plaisir de conduite : il est bien présent, sur toutes les versions.
  • Le freinage : il se montre puissant et endurant sur tous les modèles.

Ce qui peut faire hésiter

  • La fermeté générale : les suspensions du genre dure se trouvent relayées par un amortissement du même type, et une sellerie également ferme.
  • La visibilité vers l’arrière : elle est limitée par les formes mêmes de la carrosserie, et notamment la largeur du panneau de tôle latéral arrière. Dans l’ensemble, la faible surface vitrée ne facilite pas la vision de la route.
  • Les rétroviseurs extérieurs : ils sont vraiment trop petits. De surcroît, ils ont des contours arrondis qui réduisent encore le champ de vision et rebiquent vers le haut ce qui achève de mal orienter l’image à réfléchir.
  • Les places arrière. La faible hauteur de la surface vitrée donne une impression de confinement.
  • L’accès vers l’arrière : le passage est vraiment étroit. Le dossier des sièges avant ne tient pas seul assez incliné. Il faut le tenir appuyé pour pouvoir passer.
  • L’absence de protection de la carrosserie : pas de baguettes latérales, aucun bourrelet de caoutchouc sur les pare-chocs à l’avant comme à l’arrière, et des arrêtes de portes assez vulnérables aux éclats sur l’arrête très proéminente de carrosserie à hauteur de la ligne de caisse latérale.
  • Le rayon de braquage : il est bien trop grand, ce qui rend fastidieuses les manœuvres de parking.
  • La motricité : sur les versions les plus puissantes, le train avant se trouve un peu dépassé pour transmettre sans patiner la force motrice au sol.
  • L’accès au coffre : il est assez étroit.
  • La boîte à gants : elle est implantée trop bas, son couvercle s’ouvre sur les genoux du passager.

3. Budget

Achat / Cote :

Le modèle est un peu moins en vue que ses concurrents allemands. Déjà moins cher en neuf, il se montre donc d’autant plus abordable en occasion. La meilleure image dont bénéficie l’Alfa Brera plus récente a fait descendre un peu les cours. La diesel est, de loin, la plus cotée.

Consommation :

D’un niveau correct en diesel, elle est excessive sur toutes les versions essence, dont aucune n’offre un rapport performances / consommation intéressant.

Assurance :

Sans excès pour un modèle de ce type.

Prix des pièces :

Assez élevé dans l’ensemble, mais moins que sur les coupés allemands concurrents.

Entretien :

Visites d'entretien tous les 15 000 à 30 000 km (et tous les ans au maximum si le kilométrage limite n'a pas été atteint). Courroie de distribution à remplacer tous les 120 000 km.

4. Fiabilité

Description :

La base technique est celle de la berline 156. Etant sorti plus de 6 ans après elle, ce coupé a donc d’emblée bénéficié des maintes améliorations apportées aux 156 durant leur carrière. Ce qui a permis d’offrir aux acheteurs un niveau de fiabilité général satisfaisant.

Pannes lourdes ou immobilisantes :

Autres pannes ou faiblesses :

  • Moteur 1. 8 à essence. Parfois, des trous se manifestent à l’accélération. Causés par un défaut de programmation du boîtier de gestion moteur. Remède : reprogrammation ; mais il arrive qu’un remplacement du boîtier de gestion moteur soit nécessaire.
  • Train avant. Surtout sur les versions équipées de jantes de 17 pouces, craquements dans le train avant.
  • Pneus arrière. Usure assez rapide. Causée par le réglage imparfait du train arrière en usine.

Aspect extérieur :

  • Lunette arrière. Sa forme bombée déforme la vue vers l’arrière.
  • Radar de recul. Faiblesse de maintien des capteurs d’obstacles situés dans les boucliers arrière. Causé par la fragilité des pattes de maintien. Souvent, le plastique du bouclier arrière se fissure autour des capteurs, puis les pattes cèdent et les capteurs « rentrent » alors dans le pare-choc.

Finition intérieure :

  • Planche de bord. Couvercle de l’airbag droit mal intégré à la planche de bord.
  • Boîte à gants. Le couvercle se montre rétif à la fermeture.
  • Bruits parasites. Assemblage pas assez rigoureux, avec des bruits parasites présents (mais non envahissants) et qui s’accroissent sur mauvaises routes. Sur les modèles construits jusqu’en septembre 2004, grincements en provenance du hayon. Causés par le mauvais montage d’un joint. Quelques grincements sur l’articulation du pédalier ; un graissage de l’articulation des pédales remédie au problème.

Dysfonctionnements électroniques/fonctions à bord :

  • Ordinateur de bord. Quelques caprices dans l’affichage des données, voire occasionnellement sur certaines commandes.
  • GPS. Aléas possibles de fonctionnement, avec des caprices de guidage.
  • Radio. Réception des stations moyenne.
  • Lève-vitres. Les manœuvres sont parfois entravées par un aléa électronique. La remontée se fait alors par tranches saccadées. Le plus souvent, il suffit de réappuyer sur la touche pour réactiver le mouvement de façon normale ; sinon, le désordre a de fortes chances de disparaître lors de la mise en route suivante. Sinon, tenter une réinitialisation du boîtier de gestion des vitres électriques. Parfois, la remontée est contrariée par la fonction anti-pincement. A recalibrer par l’électronique.

Rappel de rectification en concession :

  • Canalisation d'alimentation en carburant. Sur les modèles fabriqués entre Décembre 2005 et Juin 2006, il existe un risque de fuite de gazole à cause d'une interférence entre la canalisation et le support du filtre à carburant. Rappel en Avril 2008 : éloignement de la canalisation en question du support de filtre.
  • Liaison entre la pédale et le maître-cylindre d'embrayage. Sur les modèles ayant pour numéros de série : ZAR93700005156078 à ZAR93700005298888 et ZAR93700003185703 à ZAR93700003777404, et ZAR93700003254498 à ZAR93700003334641, et enfin ZAR93700005155403 à ZAR93700005260743. La goupille sécurisant la liaison entre la pédale et le maître cylindre d'embrayage peut se détacher, rendant la pédale molle. Rappel en Novembre 2006.


Après-Vente :

Qualité de service globale du réseau constructeur :
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Prise en charge sous garantie :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Prise en charge hors garantie :
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4

5. Meilleures versions

En essence : 2.0 JTS 165 DISTINCTIVE

Beaucoup de coffre côté mécanique, même s’il n’est pas possible de parler de prestations sportives. Mais un niveau de performances très cohérent par rapport à la vocation de la voiture. Et un 4 cylindres plutôt communicatif. Mais pas assez sobre.
Commercialisation : 2004
Puissance fiscale : 11
Puissance réelle : 165 ch
Emission de CO2 : NC
note :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

En diesel : 1.9 JTD 150 CH SELECTIVE

C’est l’unique version diesel. Pas de 5 cylindres, au contraire de ce qu’offre le coupé Brera. Mais ce 4 cylindres n’est pas avare en puissance et offre une économie à l’usage tout à fait appréciable. Sous cet angle, c’est le modèle le plus appréciable de la gamme, et d’ailleurs le plus demandé.
Commercialisation : 2004
Puissance fiscale : 9
Puissance réelle : 150 ch
Emission de CO2 : NC
note :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

Mots clés :

En savoir plus sur : Alfa Romeo Gt

Commentaires (26)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Propriétaire d'un coupé GT 1.9JTD j'en suis réellement satisfait à tous points de vue après avoir fait beaucoup de route. Le comportement routier est impressionnant en conduite rapide même si l’amortissement est un peu ferme, mais c’est une voiture à tendance sportive non ? Il faut savoir ce qu’on veut ! Effectivement le rayon de braquage et la vision vers l’arrière sont faibles, mais encore une fois ce n’est pas la vocation de cette voiture de sa promener en ville ! Sur route en conduite rapide, tout se passe devant, et la sécurité est au RdV ! Je regrette une chose : Le service Après-vente (FIAT FRANCE) : Ils sont vraiment mauvais, et ce n’est pas la première fois que je m’y confronte ; de plus ce ne sont pas des techniciens. Alors ils appliquent bêtement ce qui est écrit sur leurs fiches sans réfléchir ? Le tout arrosé d’explications trop souvent incohérentes. Pour cette raison, avec regrets et après longues hésitations, je ne reprendrai pas la même, comme je m’y préparais, et encore moins une voiture du groupe. Trop déçu par leur appréciation d’un client.

Par Anonyme

J'ai acheté cette voiture en occasion avec le V6. Je pense qu'il s'agit du meilleur rapport prix/performance pour ce type de moteur. Ce moteur est absolument magique, il distille des sensations incroyables et sa sonorité est merveilleuse. Par contre, je confirme que ce tempérament transalpin se paye au prix fort lors du passage à la pompe. La boite 6 est très précise, mais les passages sont dur à froid. Je suis aussi très satisfait de la sellerie cuir offerte par la finition selective. Le système Nav+ (GPS + Tél) est très capricieux et la climatisation bi-zone possède tellement de mode de fonctionnement, qu'on s'y perd rapidement. Je suis extremement satisfait de cette achat, et la réputation du SAV Alfa va me pousser vers les petits garages pour effectuer les révisions.

Par Anonyme

je viens daquerir lalfa gt en jtd+++ jen suis ravie ce qui me gene cest bien les retros et aussi la lunettes arriere pas facil pour manoeuvre apres cest du tout bon ++ceux qui ont aimer alfa auparavant vont aimer ce coupe gt manque un peu de punch pour un gt mais bon dans ces cas prendre le v6 24v ca fait pas dee mal voila la gt enterre tout le monde ++++viva alfa

Par Anonyme

je suis sur le point d'aquerir un gt selective bleu interieur creme tres beau contraste 48000 km 15900 euro  ma premiere alpha c'est bien non,vous qui en avais deja une quel conso a t'elle?

Par Anonyme

bonjour

je possède une GT JTD 150CV sélective confort ferme train avant un peu léger cuir impeccable sonorité Bose parfait , problème de vanne EGR pour info on est une famille de quatre heureusement mon fils de 20 ans n est pas très grand le coffre est correct pour un coupé

et qu'elle est belle cette voiture

Par Anonyme

Je possède un coupé GT JTD en version Q2 de 2008 et qui a aujourd'hui 60.000km. Il fait suite à un même coupé JTD en version selective que j'ai rendu à 44.000km après l'avoir utilisé 2 ans comme voiture de fonction. Ces deux voitures ne m'ont donné que des satisfactions, d'abord par leur fiabilité -0 pannes ou incidents sur les 2 voitures, seulement les révisions tous les 20.000 km- leur économie (environ 7,5 litres/100km sur longue distance sur route et autoroute aux vitesses réglementaires, 8,5-9 l en ville, 1 train de pneus AV à 40.000km). Et il y a leur ligne, qui les fait sortir du lot, leur polyvalence et le plaisir de conduite qu'elles procurent, avec une tenue de route excellente, un très bon freinage, et le punch du moteur 1,9 JTDm, en particulier en reprises. C'est vrai que c'est un diesel, au bruit "agricole" à l'extérieur au ralenti, et que ce n'est pas le mythique V6 Arese, mais globalement, il y a un réel plaisir de conduite y compris avec le diesel. La GT est aussi remarquablement polyvalente, avec une bonne habitabilité pour 4 personnes, un coffre vaste et la possibilité de rabattre les sièges AR pour agrandir le volume de chargement. Il y a bien sûr quelques défauts: outre le bruit du diesel déjà évoqué, le confort à basse vitesse est assez ferme (mais la voiture est confortable à vitesse élevée) et la visibilité AR et 3/4 AR est assez mauvaise, rendant le radar de recul pratiquement indispensable. Et c'est vrai que le service Alfa Romeo est dans l'ensemble assez médiocre, mais ce n'est pas trop grave dès lors que la voiture est extrêmement fiable.

Donc, pour moi, un bilan très positif, qui me conduira à rester chez Alfa, car je ne crois pas que l'on puisse trouver des voitures aussi attachantes, avec un rapport qualité/prix/polyvalence/style comparable (les BMW sont belles et technologiquement plus sophistiquées avec des beaux 6 cylindres , les Audi mieux finies mais les unes et les autres n'ont pas le charme italien et sont beaucoup, beaucoup plus chères..)

Mais c'est vrai aussi que j'en ai un peu assez du bruit du diesel, et que la Giulietta QV m'a tapé dans l'oeil!

Par Anonyme

j'ai possédé une GT diesel sélective durant 3 ans, un vrai bonheur, voiture fiable et sympa , pratique pour un coupé et surtout une ligne intemporelle, un seul hic désolé, j'ai opté pour le GPS groupé au téléphone et système vocal,hormis le GPS, tout le reste fonctionne aléatoirement et j'ai abandonné! j'ai parcouru 70000km et maintenant je suis passé à la mito diesel 120cv sélective qui me procure du bonheur autrement, j'ai toujours une pensée pour ma GT associée à la musique italienne en bose bien sûr.

Par Anonyme

J'ai lu que vous aviez des problème avec la vanne EGR, c'est à peine 200 euros la pièce plus la main d'oeuvre. Mais faites attention à la reglète qui se trouve sur le collecteur d'admission. Si celle-ci n'est plus en place, les papillons se grippe et la crasse s'introduit jusque dans votre soupape egr. Le conduit d'admission ne coûte que +/- 325 euros. Bon courage. J'ai vécu 4 changement de vanne EGR et un conduit d'admission. L'alfa GT et bien c'est de la M.......... Excusé du mot.

Par Anonyme

Je possède une Alfa GT, Qui peux me dire comment régler les vitres électrique et retrouver le son de ma radio. Un mécano a remplacé les arrêts de portes et maintenant je n'ai plus le son de la radio ni la descente rapide de mes vitres électrique. De plus quand j'ouvre les portes les vitres électrique descentent un peu trop ????????????

quelqu'un peux m'aider ? où expliquer ?

Par Anonyme

Pour ce qui est d'explications techniques, de tutoriels ou d'échanges de manières générale, vous pouvez vous rendre sur alfagtpassion.com, la bible pour ce qui est du GT.

Quant à moi, je possède un GT 3.2 V6 de 2005 avec 60000km. J'en suis particulièrement content et n'ai, jusqu'à présent, connu aucun problème. D'ailleurs, aucun souci majeur récurent n'est répertorié sur ce modèle. Mais attention, il faut respecter les préconisations pour le changement de la courroie, car elles sont fragiles. Avant l'achat, penser qu'avec 17cv fiscaux, une conso moyenne de 12-13 l/100 et des entretiens conséquents, il s'agit d'un vrai budget. Mais quel plaisir....!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire