Au mois de mars dernier, Chrysler nous avait présenté la Sebring, sa vision de la familiale. 6 mois plus tard, à l’heure où la berline peine à se faire une place dans la catégorie des familiales, Chrysler nous dévoile aujourd’hui son cabriolet.

Aux Etats Unis, la Sebring cabriolet est un modèle mythique. Il a en effet remporté le titre de cabriolet le plus vendu aux USA durant 7 des 11 dernières années. En Europe, le destin de la Sebring est nettement moins glorieux puisque sa diffusion a toujours été confidentielle. Pour cette nouvelle génération, pas d’euphorie de la part de Chrysler France qui prévoit d’écouler seulement une centaine de véhicules, malgré la présence d’un moteur diesel.

Le cabriolet le plus long du marché, et après…

L’édition 2007 s’inspire sans aucune surprise de la berline avec des très nombreuses similitudes dont notamment la face avant entièrement identique qui reprend certains traits caractéristiques de la marque comme par exemple la calandre ou les nervures de capot.

Pour le reste, la Sebring en impose par sa taille. Mesurant 4,93 m, elle est plus longue que la berline de 8 cm et devient de loin (environ 30 cm), le cabriolet 4 places le plus grand du marché mis à part certains modèles élitistes comme les Rolls Royce Drophead Coupe ou Bentley Continental GTC.

Bizarrement, malgré ses dimensions plus que généreuses, la Sebring cabriolet n’est pas beaucoup plus habitacle qu’une Saab 9-3 cabriolet nettement plus petite. Elle peut effectivement accueillir deux passagers aux places arrières mais l’espace aux genoux n’a rien d’exceptionnel. Cet imposant gabarit est par conséquent dû à la partie arrière massive.

On pourrait donc s’attendre à découvrir un vaste coffre, or ce n’est pas le cas non plus car le volume de chargement oscille suivant la configuration entre 193 et 356 l. A titre d’informations, une Volvo C70 dispose d’un volume de coffre variant de 200 à 404 litres.