La Clio IV R.S était l'une des plus attendues sur le stand Renault. La petite française se dote d'un petit bloc suralimenté de 200 ch et d'une boite à double embrayage.
Vidéo en direct du Mondial de l'Auto - Renault Clio 4 R.S : du souffle !
La petite bombe développée par les usines Renault Sport de Dieppe change radicalement. Dans un premier temps elle abandonne la carrosserie 3 portes comme l'ensemble de la gamme. Mais c'est sous le capot que la révolution opère. La Clio R.S. Abandonne son antique 2.0 atmosphérique au profit d'un petit 1.6 suralimenté issu de l'alliance. Ce quatre cylindres développe 200 ch et garantit un couple maxi de 240 Nm (+25 Nm par rapport à la Clio 3 RS) beaucoup plus tôt, dès 1750 tr/min. Selon le constructeur, le rendu sonore à l’échappement a
été particulièrement travaillé. Autre nouveauté c'est la présence exclusive de la boîte à double
embrayage EDC à six rapports. La boite méca disparaît du catalogue (au grand dam des puristes ? )
Vidéo en direct du Mondial de l'Auto - Renault Clio 4 R.S : du souffle !
Enfin, l'apparition d'un configurateur à 3 modes (Normal, Sport ou Race) de conduite achève cette petite révolution.Baptisé R.S. Drive, il agit sur la cartographie boîte et moteur, la réponse de l’ESP, le feeling de direction et la sensibilité de la pédale d’accélérateur. Toujours proposée en deux châssis : « Sport  et Cup (fermeté accrue de 15% et garde au sol abaissée de 5 mm)». Pour le moment, Renault reste muet quant aux performances de sa citadine. Pas d'infos concernant le 0 à 100 km/h ou la vitesse maxi. La commercialisation est prévue au printemps 2013.
Vidéo en direct du Mondial de l'Auto - Renault Clio 4 R.S : du souffle !
Dans l'habitacle , pas de folies. Renault Sport reconduit la recette habituelle de son label avec un pédalier alu, des sièges baquet, des ceintures de sécurité et des surpiqures rouge.
Vidéo en direct du Mondial de l'Auto - Renault Clio 4 R.S : du souffle !

L'instant Caradisiac
Elle est la plus attendue sur le stand et Renault n'en expose qu'une seule ! 200 à 300 journalistes pour une voiture . C'est comme jeter un steak à des candidats de koh lanta.