Kia continue sur sa dynamique. Le constructeur coréen commercialise aujourd’hui sa nouvelle Rio. Si le nom a été conservé, la polyvalente revient métamorphosée face à des françaises sans grande originalité.

Essai vidéo -  Kia Rio : l'affaire de la rentrée

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus
de la version la plus écologique de : Kia Rio

94 g/km - Bonus : 0 €

Début de commercialisation du modèle :
Kia Rio 3

Août 2011

Le constructeur généraliste n’a plus aucun complexe à avoir. Sa gamme (Sportage, Venga, Picanto) moderne et attractive se situe parmi les plus compétitives du marché. Aidé en cela par un argument massue : une garantie 7 ans. Kia poursuit donc cette croissance (+26 %) percutante sur le marché européen en renouvelant aujourd’hui sa polyvalente, qui évoluera face aux Clio, Polo et 207.
Cette gueule craquante la Rio la doit à Peter Schreyer (papa de l’Audi TT) qui a redonné un coup de fouet à la marque depuis son arrivée au bureau de style Kia en 2006.
La signature visuelle est reconnaissable à la calandre « Tiger Nose » et le profil de coupé confère à la Rio une assise plus importante. On a affaire ici à un véhicule original qui détonne avec les moroses Renault Clio 3 et Peugeot 207. Kia proposera même une déclinaison 3 portes au début de l’année 2012.

Essai vidéo -  Kia Rio : l'affaire de la rentrée

Une face avant expressive, une ceinture de caisse haute, la Rio a un faux air de coupé.


Basée sur une plateforme de Hyundai i20, la Rio reste une évolution de l’ancienne génération. Kia s’est contenté d’améliorer l’architecture en augmentant l’empattement de 7 cm. Un gain qui profite aux côtes intérieures, donc aux passagers. Les plus tatillons pesteront sur l’accès aux places arrière, restreint par la chute de pavillon et la découpe de portière spécifique. Mais une fois installés les passagers profitent d’une habitabilité correcte pour la catégorie.
Seul le volume de coffre pâtit du design. Avec 224 litres, il se situe sous la moyenne de la catégorie. Mais en l’absence de roues de secours (Option), l’espace dédié, situé sous le plancher, offre 60 litres supplémentaires.
L’atmosphère à bord est dans la même veine. Moderne, ergonomique et malgré quelques plastiques passables, l’assemblage nous a semblé correct. On apprécie les nombreux rangements disséminés de part et d’autre de l’habitacle et surtout la dotation de série proposée par Kia. Une offre quasi imbattable sur le segment qui comprend dès l’entrée de gamme (Motion) l’ESP et le système audio MP3 avec connexion USB/iPod.