Lewis Hamilton arborait pour l’occasion un casque aux couleurs des Etats-Unis, sur lequel il avait pris soin d’ajouter un message, « H.A.M. ». Ces trois lettres n’ont pas tardé à attirer l’attention sur elles. Notamment celle de Tom Cary, journaliste pour le Telegraph, pour qui ce message était une réaction à l’affaire ayant suivi le GP d’Abu Dhabi, justement. Précisons que cet acronyme signifie couramment « hard as motherfucker »… qu’il n’est sans pas utile de traduire ici. Pour Nobert Haug, vice-président de Mercedes Motorsport et futur patron de Hamilton, ce message signifiait plutôt « hard as Mercedes ». N’empêche, Hamilton allait, d’un commun accord avec son écurie McLaren, recouvrir le message d’une bande de scotch rouge…

Sebastian Vettel, pour sa part, arborait au sommet de son casque « Gives you wings » faisant implicitement la publicité de son employeur. Or, toute publicité au sommet du casque est prohibée en raison de la présence de la caméra embarquée. Là aussi le problème a été résolu grâce à l’ajout d’une bande adhésive.