;
X

Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus


Ford Focus : nouveau départ

La rédaction
En 1998, Ford faisait table rase du passé et enterrait définitivement l’antédiluvienne berline Escort. Telle une promesse d’avenir, la Focus préfigurait le retour de la marque sur le devant de la scène automobile. En deux ans seulement, cette berline au look ravageur a su porter haut l’ovale bleu dans le segment des compactes. Un véritable nouveau départ européen pour le constructeur.
Sur le marché de l’occasion
Ford Focus : nouveau départ  Dès sa naissance, la Focus est apparue sous les meilleurs auspices en matière de tarifs. Concurrentielle en prix et très convenablement équipée, cette voiture possédait les atouts pour devenir une excellente affaire sur le marché de l'occasion. En dépit de son jeune âge, c'est désormais chose faite. Si les Focus de seconde main n'apparaissent encore qu'en nombre limité, la décote d'un modèle 99 dépasse bien souvent les 3811 euros. Accessible dès 9147 euros, une Focus 1.4 peut ainsi devenir une très sérieuse alternative : à ce prix, préférez-vous une petite citadine neuve ou une berline compacte de deux ans à peine? Choix délicat certes, mais choix du roi…
Présentation
Ford Focus : nouveau départ  Reprenant le style maison des années 2000 (signé du designer français Claude Lobo), la carrosserie de la Focus mêle adroitement courbures douces et angles vifs. Extérieur ou intérieur, la voiture affiche un dynamisme visuel évident. Dans cette catégorie de véhicule, où le classicisme fait bien trop souvent loi, l’originalité d’une Focus peut s’avérer fort déconcertante. Le temps de la découverte ou de l’étonnement passé, tout conducteur s’apercevra rapidement du sérieux de la voiture et de la parfaite ergonomie de son poste de commande. La planche de bord, très originale et d’un agencement savamment réfléchi, permet d’accéder au mieux aux multiples commandes. Les réglages siège-volant permettront à chacun de s’installer au mieux. Les places arrière (toutes munies de ceintures de sécurité à trois points d’ancrage), bénéficiant d’une garde au toit confortable, procurent un sentiment d’aisance et d’espace. Souriant devant, sécurisé derrière, notre équipage est fin prêt à prendre la route…
Conduite
Ford Focus : nouveau départ  Diable, comme les temps ont changé depuis la vénérable Escort ! Impossible d’imaginer une telle progression technique sans avoir conduit au préalable cette étonnante Ford Focus. Les premiers tours de roues effectués à son volant laissent immédiatement transparaître les qualités dynamiques de son châssis. Légère, agile en virage, la Focus possède un comportement routier de très haut niveau. Il suffit d’ailleurs d’augmenter l’allure pour lui découvrir une franche sportivité de caractère.
Le conducteur saluera cette précision de conduite, tout en appréciant le sentiment de sécurité ressenti au volant de l’auto. Version berline ou profil break Clipper, la voiture s’accroche à la route dans la plus grande sérénité. Notez au passage que ce Clipper figure parmi les plus efficaces break compacts du moment. Sa capacité de charge (1 580 dm3 maxi) et les largesses de sa structure intérieure en font un modèle du genre. Seule une certaine sécheresse de suspension peut lui être reprochée, en circulant à vide sur un revêtement accidenté.
Sécurité/performances
Comme à l’accoutumée chez Ford, le choix du type de carrosserie se diversifie à l’infini. La Focus existe en berline 4 portes à coffre ou 5 portes à hayon, en break, mais également en coupé 3 portes. L’offre mécanique (quatre motorisations essence et deux diesel) se montre elle-même capable de satisfaire le plus grand nombre de conducteurs. Un reproche récurrent est cependant à formuler : un étagement trop long des rapports de la boîte de vitesses pénalise bien souvent la vigueur de ces mécaniques. Ainsi, le 1.8 TDdi à injection common rail (90 ch) s’avère certes efficace et économe à l’usage, mais peut néanmoins décevoir par son manque de fougue chronique. Cette faiblesse en reprise vient également frapper les versions essence (1.4 75 ch, 1.6 100 ch et 1.8).
En termes d’agrément de conduite, le bas niveau sonore et la souplesse de fonctionnement de tous ces moteurs compenseront aisément cette dernière lacune. Pour qui ne recherche vraiment pas les performances extrêmes, notez qu’un TDdi de plus faible puissance (75 ch) est apparu au cours de l’année 2000. Pour finir, veillez impérativement à ne pas négliger le 2.0 de 130 ch ; pour 2 chevaux fiscaux de plus qu’un 1.8, voilà enfin un bloc offrant à la Focus des performances méritées ! Efficace en châssis, dynamique en moteur, un coupé 2.0 comblera assurément un conducteur sportif.
Fiabilité
Ford Focus : nouveau départ  La qualité d’assemblage de la planche de bord de la Focus laisse espérer une bonne tenue des matériaux dans le temps. À contrario, les inserts en faux bois de la finition Ghia risquent de se rayer prématurément. Pour avoir connu quelques problèmes de calculateur électronique, les moteurs 1.6 ont fait l’objet d’un rappel en concession. Certains ennuis électriques furent également répertoriés (ex : dysfonctionnement de la télécommande de centralisation), sans avoir de conséquence majeure sur la fiabilité générale de la voiture.
Conclusion
Ford Focus : nouveau départ  Peu onéreuse à l’achat, cette compacte moderne et plaisante à conduire deviendra sans aucun doute une valeur sûre en occasion. Les lignes très contemporaines de la Focus et le peu de kilométrage affiché par ces voitures de seconde main sont ici à considérer comme un véritable atout. Négociez si votre vendeur vous semble trop gourmand, mais tenez compte de la réelle valeur de ce modèle.
Lire aussi :

Poursuivez votre lecture

Commentaires de l'article (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Suivez-nous

Inscrivez-vous à notre newsletter

Forum Focus