Les policiers connaissent-ils le Code de la route ?
Deuxième question : La boîte d’ampoules de rechange est-elle obligatoire ?
La réponse des policiers :
A cette question, la plupart des policiers nous ont répondu par l’affirmative. Certains nous ont toutefois précisé qu’il serait plutôt difficile de verbaliser un conducteur s’il ne possédait pas cette fameuse boîte. Par contre, les mêmes nous ont affirmé qu’ils n’hésiteraient pas à "assaisonner" l’automobiliste qui ne pourrait remplacer l’ampoule défectueuse. Tout cela paraît tellement flou que notre interlocutrice de Lyon ne savait plus où donner de la tête : "Ecoutez Monsieur, ne quittez pas : je vais interroger mes collègues". De l’autre côté du fil, notre enquêteur a ainsi pu entendre pendant près de cinq minutes la conversation et les interrogations des policiers. Finalement, notre interlocutrice nous a confirmé que cette satanée boîte d’ampoules était simplement recommandée et en aucun cas obligatoire.
La réglementation
"Lyon : 1 point", pourrait-on dire en reprenant la célèbre phrase du concours de l’Eurovision. En effet, la boîte d’ampoules de rechange, contrairement à ce que beaucoup d’automobilistes et la plupart des policiers semblent croire, n’est pas obligatoire. Mais les règles du code étant quelque peu alambiquées, il y est précisé que si une ampoule est grillée sur le véhicule, l’automobiliste doit être à même de la remplacer séance tenante. Qui plus est lors d’un contrôle de police ! Un bon conseil, achetez ce genre d’accessoire et glissez-le dans votre boîte à gants.