Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 
S'inscrire

Maxi-fiche fiabilité : le Citroën Grand C4 Picasso

Publié dans Guide fiabilité > Autres actu fiabilité

par

Maxi-fiche fiabilité : le Citroën Grand C4 Picasso

Dates clés

  • Commercialisation : octobre 2006
  • Restyling léger : septembre 2010
Calculer la cote de ce véhicule

1. En bref

Le Grand C4 Picasso a fait ses premiers tours de roues en octobre 2006, quelques mois avant sa version raccourcie 5 places le... C4 Picasso (mars 2007). Il inaugure chez Citroën le concept des deux variantes de carrosserie différentes selon le nombre de place, afin de mieux imiter Renault et ses Scenic et Grand Scenic.

Il est d'ailleurs le seul à avoir pu faire concurrence au monospace compact frappé du losange, en le devançant largement en terme de ventes, tant que le Grand Scénic 3 n'était pas encore arrivé...

Le Grand C4 Picasso a immédiatement plu au public pour son esthétique affirmée (on était bien loin de la fadeur du Xsara Picasso). Il a séduit également pour ses aspects pratiques, ses 7 places très bien intégrées, sa très bonne luminosité à bord, grâce au pare-brise zénith qui remonte très haut, et sa présentation agréable doublé d'un équipement généreux.

Au chapitre grief maintenant, il faut citer son prix élevé en neuf, qui a refroidi les ardeurs de certains (mais on n'a rien sans rien) et un comportement pataud sur la route. Mais nous le verrons, il souffre aussi en occasion de maux récurrents, encore plus nombreux que pour le C4 Picasso 5 places déjà étudié, qui ont eu le don d'agacer au plus haut point les propriétaires. Le vieillissement de l'habitacle pose par exemple problème pour certains modèles. Sa cote en occasion est par conséquent assez basse, ce qui annule les prix élevés en neuf. Les problèmes sont pour la plupart bien traîtés en service après-vente mais certains perdurent tout de même ou reviennent.

Tout cela nous fait vous conseiller d'être prudent lors d'un achat d'occasion, et de bien vérifier avant de foncer tête baissée tous les points qui seront développés dans cette maxi-fiche fiabilité.

Caradisiac a aimé

  • L'esthétique
  • L'aménagement intérieur
  • Le pare-brise panoramique
  • L'habitabilité
  • La modularité
  • La très bonne visibilité
  • Le confort
  • L'insonorisation
  • Les 2 places de troisième rangée très bien intégrées

Caradisiac n'a pas aimé

  • La chaleur entraînée par la grande surface vitrée
  • Des lacunes d'équipement en version de base
  • La précision de conduite moyenne.
  • La boîte robotisée BMP6.
  • Les soucis de fiabilité.

Nos versions préférées

  • 1.6 HDI 110 FAP AIRPLAY 7PL
  • 1.6 THP 150 COLLECTION BMP6

2. Qualités et défauts

Ce qui peut vous tenter

  • L'esthétique largement plus moderne et audacieuse que celle du Xsara Picasso (de l'avis général du moins...)
  • L'aménagement intérieur (présentation, rangements)
  • Le pare-brise panoramique qui apporte un gain de lumière tout à fait appréciable et donne une sensation d'espace bien réelle
  • L'habitabilité. A l'avant comme à l'arrière, beaucoup de place pour les passagers. Le siège central arrière est de même largeur que les 2 autres, contrairement à celui du Renault Scénic 2 (point amélioré sur le 3...).
  • La modularité. Les sièges de la deuxième rangée se rabattent dans le plancher. Pas besoin de la déposer et de les stocker comme avec le Renault Scénic. La troisième rangée fonctionne sur le même principe.
  • Le volume de chargement énorme en configuration 5 places (jusqu'à 672 litres)
  • La très bonne visibilité offerte vers l'avant par le pare-brise panoramique et les vitres de custode devant les montants de portière
  • Le confort remarquable des suspensions, évitant de faire des longs trajets une épreuve
  • L'insonorisation réussie des bruits de moteur, de roulement, ainsi que des bruits d'air

Ce qui peut faire hésiter

  • La chaleur rapidement atteinte dans l'habitacle en cas de soleil, la climatisation n'est pas de trop pour refroidir le véhicule, elle sert même en cas de températures assez basses
  • Des lacunes d'équipement en version de base (ni clim, ni radio par exemple)
  • La précision de conduite moyenne. Les souplesse des suspensions rend le comportement assez pataud, en tout cas peu dynamique, bien que jamais dangereux. D'autres concurrents sont bien plus agiles (Ford C-Max, Peugeot 5008...). Disons qu'à sa sortie c'était acceptable, mais qu'aujourd'hui on réalise meilleur compromis
  • La boîte robotisée BMP6. Elle est correcte en conduite coulée mais devient mal gérée dès que l'on veut hausser le rythme, et génère de nombreux à-coups. Elle est de plus sujette à problèmes
  • Les soucis de fiabilité sont à relever en assez grand nombre, et entâchent un bilan sinon au-dessus de la moyenne

3. Budget

Achat / Cote :

Le Grand C4 Picasso affiche, ou plutôt affichait des tarifs supérieurs à la moyenne de la catégorie en neuf. Aujourd'hui, de nombreuses remises le mettent à niveau. Et en seconde main, il décote beaucoup, ce qui permet de bonnes affaires, financièrement parlant. Il n'est pas rare de croiser une occasion récente de moins d'un an ou à peine plus affichée 30 % sous le prix neuf.

Consommation :

Le Grand C4 Picasso est assez lourd, ce qui grève les consommations moyennes, bien plus élevées que sur le Xsara Picasso. Cependant les diesels s'en sortent encore bien. Les blocs essence, ultra-minoritaires, non. Comptez en "vraie consommation" entre 6,5 l/100 et 7,5 L/100 en diesel, et plus de 8,5 l/100 en essence.

Assurance :

Dans cette catégorie, la concurrence règne, et les tarifs des primes se tiennent dans un mouchoir de poche pour des profils similaires. Le Grand C4 Picasso est en tout cas bien placé, il calque son budget assurance sur celui du Renault Grand Scénic et se révèle un peu moins cher que les modèles allemands (Touran 7 places, Zafira) et même plus intéressant que le certes plus récent Peugeot 5008, d'environ 10 %.

Prix des pièces :

Très raisonnable. Les pièces affichent des tarifs la plupart du temps dans la moyenne de la catégorie. Quelques éléments sont même assez abordables, comme les amortisseurs, ou l'embrayage.

Entretien :

Les intervalles d'entretien en utilisation normale sont de 20 000 km ou tous les 2 ans. Les tarifs de révision sont variables d'une région à l'autre et selon les concessions, bien sûr, mais restent encore une fois dans la moyenne de la catégorie, en deçà des coûts chez les marques allemandes ou japonaises.

4. Fiabilité

Description :

Les soucis de jeunesse n'ont malheureusement pas épargné le Grand C4 Picasso. Et même si manifestement, selon les témoignages des propriétaires, les ateliers de la marque ont souvent tout fait pour résoudre les problèmes, de nombreux utilisateurs en ont eu marre de devoir faire des aller-retour en concession. Soucis électroniques, de suspension arrière, de boîte, de finition, de pneux, de trains roulants en ont découragé certains. Lisez donc bien les paragraphes suivants afin d'être particulièrement attentif aux aléas signalés, si vous envisagez un achat de Grand C4 Picasso dans l'avenir.

Pannes lourdes ou immobilisantes :

  • Suspension arrière. Le Grand C4 Picasso peut être équipé d'une suspension arrière pneumatique. Lorsque c'est le cas, les soucis sont nombreux : panne du compresseur d'air qui maintient la pression dans les boudins en caoutchouc. Ces derniers peuvent devenir poreux, de par leur situation proche de la ligne d'échappement, la chaleur ne leur fait pas du bien. Il faut souvent les remplacer, et dans la plupart des cas avec le compresseur qui a fatigué à force de trop fonctionner pour maintenir la pression dans les boudins poreux. C'est un défaut de fabrication et de conception à faire prendre en charge par la marque. Après réparation, certains ont vu le problème revenir...
  • Turbo. Essentiellement sur le 1.6 HDI 110, faiblesse et casse fréquente et récurrente du turbo (axe fragile). Parfois sifflements dès 20 000 km, et casse avant 60 000 km. Insister pour une prise en charge par la marque.
  • Boîte de vitesse BMP6. On ne compte plus les cas de défaillance de cette boîte. Broutage, à-coups, blocages, impossibilité de passer les vitesses en manuel avec les palettes, allumage à répétition des voyant d'alerte et des messages à l'ordinateur de bord. Il a fallu de nombreuses reprogrammations des boîtiers électroniques de gestion afin de parvenir enfin à fiabiliser cette boîte courant 2008. Plus rarement, il a fallu remplacer la butée d'embrayage ou le disque, causes des dysfonctionnements.

Autres pannes ou faiblesses :

  • Trains roulants. Presque tous les modèles sont touchés par un phénomène de tirage à droite (très rarement à gauche) en roulant. Plusieurs niveaux de solution : permutation des roues, réglage du parallélisme ou bien remplacement des amortisseurs. Egalement, vibrations dans le volant, un équilibrage fin des roues résout normalement ce souci.
  • Pneus. De nombreux propriétaires relatent une usure rapide des pneus, aussi bien à l'avant qu'à l'arrière (plus prononcé à l'avant toutefois, et sur les montes en 17 pouces). Remplacements de pneux parfois avant 15 000 km. Ceux de seconde monte sont souvent plus endurants.
  • Suspensions. Claquements au niveau des amortisseurs arrière (plus rarement à l'avant) lorsqu'ils sont classiques. Parfois dû aux ressorts. Un démontage et graissage peut améliorer la situation. Si non, un remplacement est à envisager.
  • Réservoir. Sur les modèles jusque début 2009, la mise à l'air libre peut s'obstruer, et entraîner une déformation du réservoir et même un arrêt du moteur à cause de la dépression engendrée. Réservoir à remplacer. Citroën ne participe pas toujours, il faut insister.

Aspect extérieur :

  • Baguettes de protection latérales. Quelques cas de décrochage intempestif.
  • Buses de lave-projecteurs. Rares défaillances. Souvent par températures négatives. Le fusible correspondant est souvent en cause.

Finition intérieure :

  • Pare-brise. Nombreux témoignages de dédoublement de "l'image", surtout en conduite de nuit. Les concessions remplacent sous garantie au cas par cas sur plainte client.
  • Sellerie. Quelques cas de dégradation rapide des mousses des sièges, et du revêtement des assises et des accoudoirs (sur certaines garnitures seulement).
  • Infiltrations d'eau. Par les joints de haut de portière ou par le hayon. Souvent à cause d'évacuations obstruées. Mais c'est aussi la conception et le dessin des joints qui induit ce désagrément. Pas de réelle solution alors.
  • Boîte à gants. Mauvaise fermeture et grincements sont courants. Un remplacement ne résout pas toujours ce défaut.

Dysfonctionnements électroniques/fonctions à bord :

  • Boîtier de servitude intelligent. Au moins jusque début 2008, le BSI a entraîné de très nombreux dysfonctionnements électroniques : climatisation, pare-soleil du toit panoramique, vitres électriques capricieuses, système GPS, autoradio qui s'éteint. En juillet 2007, Citroën met en place des reprogrammations totales du BSI (dit BSI Evolution), qui solutionnent beaucoup d'aléas. Mais certains perdurent jusqu'en 2008.
  • Vitres électriques. Boutons de commande non opérants (reprogrammation), ou difficultés de remontée de la vitre (un graissage des coulisses suffit).
  • Ecran central. Sur certains modèles, il s'éteint purement et simplement pendant un laps de temps variable, parfois définitivement (donc plus de radio ni de GPS). Il faut le remplacer. A faire prendre en garantie.
  • Anomalie antipollution ou voyant moteur. Message à l'ordinateur de bord, accompagné d'une mise en sécurité du moteur. Alerte souvent sans fondement, qui disparaît lors d'un redémarrage (alertes trop sensibles). Une reprogrammation peut faire disparaître ce souci.

Rappel de rectification en concession :

  • Juillet 2007. rappel pour non conformité des boucles de ceintures de sécurité avant sur 600 modèles équipés de sièges électriques.
  • Octobre 2007. Grand rappel de 19 700 exemplaires. Mise en place d'une protection sur le contacteur de stop, reprogrammation du boîtier BSI, étainchéité de la serrure de coffre, reprogrammation de la boîte BMP6...
  • Août 2008. 4 000 exemplaires 2.0 HDI FAP sortis d'usine entre février 2006 et décembre 2006 voient un élément de la pompe à vide remplacé (risque d'altération de la puissance de freinage). Les mêmes modèles sont concernés par un remplacement de doseur d'air à l'admission. Egalement, 4 900 exemplaires fabriqués entre février et juin 2007 doivent faire recoller l'enjoliveur de toit vitré panoramique.
  • Décembre 2008. Premier souci de frein de parking automatique. 30 000 exemplaires concernés, sortis d'usine entre le 3 mai 2006 et le 11 mai 2007. Non conformité des câbles qui induit un serrage insuffisant.
  • Mars 2011. Second rappel pour le frein de parking automatique. Les modèles concernés sont les même que précédemment, le souci est le même.

5. Meilleures versions

En Diesel : 1.6 HDI 110 FAP AIRPLAY 7PL

Le 1.6 HDI 110 chevaux est suffisant pour mouvoir en toute décontraction le Grand C4 Picasso. Et il reste sobre. La version Airplay est récente mais c'est une série bien équipée et qui était proposée à un tarif attractif en neuf, ce qui se retrouve en seconde main.
Commercialisation : 2010
Puissance fiscale : 6
Puissance réelle : 109
Emission de CO2 : 140 g/km
note :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

En Essence : 1.6 THP 150 COLLECTION BMP6

Les Grand C4 Picasso essence sont rarissimes, et il faudra vous armer de patience pour en dénicher un, de plus si vous cherchez le 1.6 THP. Mais ça vaut le coup d'être patient car c'est le bloc essence le mieux adapté. Il est plus performant et ne consomme pas plus que le 1.8 16v atmosphérique. La fiabilité est bonne si l'on fait attention à la chaîne de distribution. Reste qu'un diesel sera toujours plus adapté à ce type de véhicule qui fait souvent pas mal de kilomètres.
Commercialisation : 2009
Puissance fiscale : 9
Puissance réelle : 150
Emission de CO2 : 176 g/km
note :
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6

Modèles concurrents

 
Inscription à la newsletter

En savoir plus sur :
Citroen Grand C4 Picasso

Vidéos populaires

Commentaires (90)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

-: Les soucis de fiabilité.

Le genre de remarque que l'on ne retrouve sur aucune Renault sur Cara.

Par Anonyme

Modèle à éviter absolument. Déboires graves qui alourdissent la facture déjà salée en neuf sans parler de la revente. Le SAV me direz-vous? Il nie tout problème sur ce modèle. Un comble! ll faut faire des menaces pour ce faire entendre et obtenir à la force une participation.(harcèlement nécessaire)

Les problèmes des sièges avants qui se détruisent de l'intérieur, cela touche la finition Exclusive

Problèmes de suspensions pneumatiques, les boudins se crèvent, celui de droite qui est près de l'échappement ce entraine la casse ou la dégradation de la pompe version Exclusive

Pb de Turbo, mauvaise lubrification des paliers du Turbo, pb de conception. Ce fameux HDi se révèle être une catastrophe, il faut y ajouter les fuites d'injecteurs, pb habituels des nouveaux Diesels Hautes pressions A éviter absolument!

Ce modèle haut de gamme Exclusive s'avère un gouffre financier sans parler des galères des pannes qu'il occasionne. On comprend la déroute des propriétaires qui ont investi au moins 30000€ sur un véhicule pareil.

Citroën est un constructeur irresponsable, ce modèle aurait du être simplement retirer du marché. On se demande comment Citroën a pu commercialisé une telle m***** une simple Lada fait mieux en fiabilité c'est dire.

Cela nuit énormément à l'image de marque de ce constructeur en deçà de la concurrence.

Ne vous fêtes pas avoir!

Par Anonyme

@21h01

C'est parce qu'il y en a plus de problèmes de fiabilité chez Renault. Il faut vivre avec son temps mon gars... Et je trouve que Caradisiac est toujours objectif sur ce point. En tout cas je travaille dans l'automobile et j'ai toujours entendu dire qu'il y avait pas mal de problèmes de fiabilité sur cette voiture...

Par Anonyme

C'est vrai que les véhicules Peugeot et Citroen sont particulièrement bien traités en fiche fiabilité sur Caradisiac, mais c'est aussi çà la rançon du succès !!!

Le C4 Picasso a été et est redevenu le monospace le plus vendu en France, il est donc normal de passer en détail son historique fiabilité...

Après, il ne faut pas stigmatiser : les problèmes de jeunesse sont maintenant réglés et comme le dit l'article, ce véhicule possèdent de gros points forts...

Et comme sont prix à beaucoup baisser, je comprend qu'une fiche comme celle là soit nécessaire pour les futurs acheteurs qui en veulent une...

Si il n'y a pas de fiche pour le Scénic, c'est peut être parce qu'il n'y pas de problème mais aussi peut être parce qu'il n'intéresse pas grand monde...

Par

Le Scénic a toujours été la référence donc si il intéresse du monde. En tout cas je ne recommanderai pas le C4 Picasso mais plutôt le Scénic.

Par Anonyme

Ici tout est 100% Renault, on vous recommande même un Scenic sur une fiche fiabilité (HS total)... à se demander pourquoi le C4 Picasso se vend aussi bien depuis ses débuts?

Les Renault merci j'ai donné, leurs problèmes de fiabilité sont loin d'être réglés, allez voir sur le forum, on retrouve toujours une quantité de problèmes que l'on ne rencontre pas ailleurs.

Par Anonyme

possesseur d'un grand scenic 130cv DCI (82000km) puis d'un C4 picasso avec BMP6 (60000km actuellement), pas de soucis, quelques un non bloquant, toujours résolu (serrure portiere av Scenic, assise siege Citroen), les 2 sont de bon véhicules. Un petit coup de coeur au C4 picasso pour sa ligne et son design interieur, et sa BMP6 qui déroute et change les habitudes de conduites

Par Anonyme

En réponse à Anonyme

Modèle à éviter absolument. Déboires graves qui alourdissent la facture déjà salée en neuf sans parler de la revente. Le SAV me direz-vous? Il nie tout problème sur ce modèle. Un comble! ll faut faire des menaces pour ce faire entendre et obtenir à la force une participation.(harcèlement nécessaire)

Les problèmes des sièges avants qui se détruisent de l'intérieur, cela touche la finition Exclusive

Problèmes de suspensions pneumatiques, les boudins se crèvent, celui de droite qui est près de l'échappement ce entraine la casse ou la dégradation de la pompe version Exclusive

Pb de Turbo, mauvaise lubrification des paliers du Turbo, pb de conception. Ce fameux HDi se révèle être une catastrophe, il faut y ajouter les fuites d'injecteurs, pb habituels des nouveaux Diesels Hautes pressions A éviter absolument!

Ce modèle haut de gamme Exclusive s'avère un gouffre financier sans parler des galères des pannes qu'il occasionne. On comprend la déroute des propriétaires qui ont investi au moins 30000€ sur un véhicule pareil.

Citroën est un constructeur irresponsable, ce modèle aurait du être simplement retirer du marché. On se demande comment Citroën a pu commercialisé une telle m***** une simple Lada fait mieux en fiabilité c'est dire.

Cela nuit énormément à l'image de marque de ce constructeur en deçà de la concurrence.

Ne vous fêtes pas avoir!

Je suis surpris par votre avis. Je n'ai jamais été victime de vos avaries, et on ne peut pas dire que je ménage forcémment ma monture! Le SAV de mon concessionnaire s'est toujours montré responsable, au contraire de ce que vous dénoncez. Problèmes rencontrés: perte de puissance à l'accélération, "coups de raquette" sur les amortisseurs arrière, radio "décrochant" facilement, rétroviseurs éléctriques capricieux. Tout a été résolu avec courtoisie et éfficacité. Je suis très satisfait de ce modèle, qui regorge de qualités; hormis le tissu Alcantara des sièges que je juge insuffisamment qualitatif au regard du prix d'achat.

Par Anonyme

Normal, anonyme le 13 Juillet 2011 à 00h57 est un troll qui ne fait que lister des problèmes trouvés à droite à gauche.

Au passage les HDI sont loin d'avoir connus de réelles tares.

Ici on colle: " -: Les soucis de fiabilité." alors que vous ne verrez ça nul part sur Renault par exemple. Ah que ne ferait-on pas dans la pseudo cellule de com' Renault pour casser la concurrence.

Par Anonyme

Je n'ai jamais possédé de Scénic, mais je peux en revanche affirmer ne jamais conseiller le Grand C4 Picasso. La finition est très décevante, et ne soutient pas la comparaison avec ma Laguna Nevada précédente. Les problèmes d'assises de sièges ne concernent pas que la finition Exclusive. Et que dire du pare-boue avant droit qui dépasse de l'aile. Combien d'exemplaires sont sortis des chaines avec ce défaut que Citroën refuse de corriger ? À cause du pare-brise immense, il y fait une chaleur étouffante. Et l'ergonomie, avec les commandes de ventilation/chauffage déportées et le klaxon en bas du volant, est quand même déroutante. Enfin, le bourdonnement lorsqu'on roule avec les seules vitres arrière ouvertes est également pour le moins surprenant.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire