Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Fiche fiabilité Citroën C4 Picasso

Fiche fiabilité Citroën C4 Picasso

Dates clés

  • Commercialisation : mars 2007
  • Restyling léger : septembre 2010
Calculer la cote de ce véhicule

En bref

Le C4 Picasso, lancé en mars 2007, quelques mois après le Grand C4 Picasso (octobre 2006), avait vocation a remplacer le Xsara Picasso, qui a toutefois continué sa carrière en parallèle. Depuis l'arrêt de commercialisation de ce dernier en 2010, il reste le seul monospace compact 5 places de la gamme du constructeur aux chevrons.

Il est également le seul à avoir pu faire de l'ombre au monospace compact frappé du losange, à savoir le Renault Scénic. Il l'a régulièrement devancé en terme de ventes dans l'hexagone, avant que le Scénic ne reprenne la tête avec la sortie de la 3ème génération.

Reste que le C4 Picasso a immédiatement plu au public pour son esthétique affirmée et bien plus audacieuse que celle du Xsara Picasso. Il a séduit également pour ses aspects pratiques, sa très bonne luminosité à bord, grâce au pare-brise zénith qui remonte très haut, et sa présentation agréable doublé d'un équipement généreux.

Au chapitre grief maintenant, il faut citer son prix élevé en neuf, qui a refroidi les ardeurs de certains (mais on n'a rien sans rien) et un comportement pataud sur la route. Mais nous le verrons, il souffre aussi en occasion de maux récurrents qui ont eu le don d'agacer au plus haut point les propriétaires, et le vieillissement de l'habitacle pose problème pour certains modèles. Sa cote en occasion est par conséquent assez basse, ce qui annule les prix élevés en neuf.

Tout cela nous fait vous conseiller d'être prudent lors d'un achat d'occasion, et de bien vérifier avant de foncer tête baissée tous les points qui seront développés dans cette maxi-fiche fiabilité.

Caradisiac a aimé

  • L'esthétique
  • L'aménagement intérieur
  • Le pare-brise panoramique
  • L'habitabilité
  • La modularité
  • La très bonne visibilité
  • Le confort
  • L'insonorisation

Caradisiac n'a pas aimé

  • La chaleur entraînée par la grande surface vitrée
  • Des lacunes d'équipement en version de base
  • La précision de conduite moyenne.
  • La boîte robotisée BMP6.
  • Les soucis de fiabilité.

Nos versions préférées

  • 1.6 HDI 110 FAP PACK AMBIANCE
  • 1.6 THP 150 PACK DYNAMIQUE BMP6

Qualités et défauts

Ce qui peut vous tenter

  • L'esthétique largement plus moderne et audacieuse que celle du Xsara Picasso (de l'avis général du moins...)
  • L'aménagement intérieur (présentation, rangements)
  • Le pare-brise panoramique qui apporte un gain de lumière tout à fait appréciable et donne une sensation d'espace bien réelle
  • L'habitabilité. A l'avant comme à l'arrière, beaucoup de place pour les passagers. Le siège central arrière est de même largeur que les 2 autres, contrairement à celui du Renault Scénic 2 (point amélioré sur le 3...).
  • La modularité. Les sièges de la deuxième rangée se rabattent dans le plancher. Pas besoin de la déposer et de les stocker comme avec le Renault Scénic.
  • Le volume de chargement intéressant en 5 places (500 litres)
  • La très bonne visibilité offerte vers l'avant par le pare-brise panoramique et les vitres de custode devant les montants de portière
  • Le confort remarquable des suspensions, évitant de faire des longs trajets une épreuve
  • L'insonorisation réussie des bruits de moteur, de roulement, ainsi que des bruits d'air

Ce qui peut faire hésiter

  • La chaleur rapidement atteinte dans l'habitacle en cas de soleil, la climatisation n'est pas de trop pour refroidir le véhicule
  • Des lacunes d'équipement en version de base (ni clim, ni radio par exemple)
  • La précision de conduite moyenne. Les souplesse des suspensions rend le comportement assez pataud, en tout cas peu dynamique, bien que jamais dangereux. D'autres concurrents sont bien plus agiles (Ford C-Max, Peugeot 5008...). Disons qu'à sa sortie c'était acceptable, mais qu'aujourd'hui on réalise meilleur compromis
  • La boîte robotisée BMP6. Elle est correcte en conduite coulée mais devient mal gérée dès que l'on veut hausser le rythme, et génère de nombreux à-coups. Elle est de plus sujette à problèmes
  • Les soucis de fiabilité sont à relever en assez grand nombre, et entâchent un bilan sinon au-dessus de la moyenne

Budget

Achat / Cote :

Le C4 Picasso affiche, ou plutôt affichait des tarifs supérieurs à la moyenne de la catégorie en neuf. Aujourd'hui, de nombreuses remises le mettent à niveau. Et en seconde main, il décote beaucoup, ce qui permet de bonnes affaires, financièrement parlant. Il n'est pas rare de croiser une occasion récente de moinsd'un an ou à peine plus affichée 30 % sous le prix neuf.

Consommation :

Le C4 Picasso est assez lourd, ce qui grève les consommations moyennes, bien plus élevées que sur le Xsara Picasso. Cependant les diesels s'en sortent encore bien. Les blocs essence, ultra-minoritaires, non. Comptez en "vraie consommation" entre 6,5 l/100 et 7,5 L/100 en diesel, et plus de 8,5 l/100 en essence.

Assurance :

Dans cette catégorie, la concurrence règne, et les tarifs des primes se tiennent dans un mouchoir de poche pour des profils similaires. Le C4 Picasso est en tout cas bien placé, il calque son budget assurance sur celui du Renault Scénic et se révèle un peu moins cher que les modèles allemands (Touran, Zafira) et même plus intéressant que le certes plus récent Peugeot 5008, d'environ 10 %.

Prix des pièces :

Très raisonnable. Les pièces affichent des tarifs la plupart du temps dans la moyenne de la catégorie. Quelques éléments sont même assez abordables, comme les amortisseurs, ou l'embrayage.

Entretien :

Les intervalles d'entretien en utilisation normale sont de 20 000 km ou tous les 2 ans. Les tarifs de révision sont variable d'une région à l'autre et selon concession, bien sûr, mais restent encore une fois dans la moyenne de la catégorie, en deçà des coûts chez les marques allemandes ou japonaises.

Fiabilité

Description :

Les soucis de jeunesse n'ont malheureusement pas épargné le C4 Picasso. Et même si manifestement, selon les témoignages des propriétaires, les ateliers de la marque ont souvent tout fait pour résoudre les problèmes, de nombreux utilisateurs en ont eu marre de devoir faire des aller-retour en concession. Souci sélectroniques, de boîte, de finition, de pneux, de trains roulants en ont découragé certains. Lisez donc bien les paragraphes suivants afin d'être particulièrement attentif aux aléas signalés, si vous envisagez un achat de C4 Picasso dans l'avenir.

Pannes lourdes ou immobilisantes :

  • Turbo. Essentiellement sur le 1.6 HDI 110, faiblesse et casse fréquente et récurrente du turbo (axe fragile). Parfois sifflements dès 20 000 km, et casse avant 60 000 km. Insister pour une prise en charge par la marque.
  • Boîte de vitesse BMP6. On ne compte plus les cas de défaillance de cette boîte. Broutage, à-coups, blocages, impossibilité de passer les vitesses en manuel avec les palettes, allumage à répétition des voyant d'alerte et des messages à l'ordinateur de bord. Il a fallu de nombreuses reprogrammations des boîtiers électroniques de gestion afin de parvenir enfin à fiabiliser cette boîte courant 2008. Plus rarement, il a fallu remplacer la butée d'embrayage ou le disque, causes des dysfonctionnements.

Autres pannes ou faiblesses :

  • Trains roulants. Presque tous les modèles sont touchés par un phénomène de tirage à droite (très rarement à gauche) en roulant. Plusieurs niveaux de solution : permutation des roues, réglage du parallélisme ou bien remplacement des amortisseurs. Egalement, vibrations dans le volant, un équilibrage fin des roues résout normalement ce souci.
  • Pneus. De nombreux propriétaires relatent une usure rapide des pneus, aussi bien à l'avant qu'à l'arrière (plus prononcé à l'avant toutefois, et sur les montes en 17 pouces). Remplacements de pneux parfois avant 15 000 km. Ceux de seconde monte sont souvent plus endurants.
  • Suspensions. Claquements au niveau des amortisseurs arrière (plus rarement à l'avant). Parfois dû aux ressorts. Un démontage et graissage peut améliorer la situation. Si non, un remplacement est à envisager.
  • Réservoir. Sur les modèles jusque début 2009, la mise à l'air libre peut s'obstruer, et entraîner une déformation du réservoir et même un arrêt du moteur à cause de la dépression engendrée. Réservoir à remplacer. Citroën ne participe pas toujours, il faut insister.

Aspect extérieur :

  • Vérins de hayon. Ils sont un peu faibles et peinent parfois à maintenir le hayon en position haute. Ceci à partir de 2 ans d'âge. Seule solution : le remplacement. Demander une prise en charge car c'est anormal.
  • Baguettes de protection latérales. Quelques cas de décrochage intempestif.
  • Buses de lave-projecteurs. Rares défaillances. Souvent par températures négatives. Le fusible correspondant est souvent en cause.

Finition intérieure :

  • Pare-brise. Nombreux témoignages de dédoublement de "l'image", surtout en conduite de nuit. Les concessions remplacent sous garantie au cas par cas sur plainte client.
  • Sellerie. Quelques cas de dégradation rapide des mousses des sièges, et du revêtement des assises et des accoudoirs (sur certaines garnitures seulement).
  • Infiltrations d'eau. Par les joints de haut de portière ou par le hayon. Souvent à cause d'évacuations obstruées. Mais c'est aussi la conception et le dessin des joints qui induit ce désagrément. Pas de réelle solution alors.
  • Boîte à gants. Mauvaise fermeture et grincements sont courants. Un remplacement ne résout pas toujours ce défaut.

Dysfonctionnements électroniques/fonctions à bord :

  • Boîtier de servitude intelligent. Au moins jusque début 2008, le BSI a entraîné de très nombreux dysfonctionnements électroniques : climatisation, pare-soleil du toit panoramique, vitres électriques capricieuses, système GPS, autoradio qui s'éteint. En juillet 2007, Citroën met en place des reprogrammations totales du BSI (dit BSI Evolution), qui solutionnent beaucoup d'aléas. Mais certains perdurent jusqu'en 2008.
  • Vitres électriques. Boutons de commande non opérants (reprogrammation), ou difficultés de remontée de la vitre (un graissage des coulisses suffit).
  • Ecran central. Sur certains modèles, il s'éteint purement et simplement pendant un laps de temps variable, parfois définitivement (donc plus de radio ni de GPS). Il faut le remplacer. A faire prendre en garantie.
  • Anomalie antipollution ou voyant moteur. Message à l'ordinateur de bord, accompagné d'une mise en sécurité du moteur. Alerte souvent sans fondement, qui disparaît lors d'un redémarrage (alertes trop sensibles). Une reprogrammation peut faire disparaître ce souci.

Rappel de rectification en concession :

  • Juillet 2007. rappel pour non conformité des boucles de ceintures de sécurité avant sur 600 modèles équipés de sièges électriques.
  • Octobre 2007. Grand rappel de 19 700 exemplaires. Mise en place d'une protection sur le contacteur de stop, reprogrammation du boîtier BSI, étainchéité de la serrure de coffre, reprogrammation de la boîte BMP6...
  • Août 2008. 4 000 exemplaires 2.0 HDI FAP sortis d'usine entre février 2006 et décembre 2006 voient un élément de la pompe à vide remplacé (risque d'altération de la puissance de freinage). Les mêmes modèles sont concernés par un remplacement de doseur d'air à l'admission. Egalement, 4 900 exemplaires fabriqués entre février et juin 2007 doivent faire recoller l'enjoliveur de toit vitré panoramique.
  • Décembre 2008. Premier souci de frein de parking automatique. 30 000 exemplaires concernés, sortis d'usine entre le 3 mai 2006 et le 11 mai 2007. Non conformité des câbles qui induit un serrage insuffisant.
  • Mars 2011. Second rappel pour le frein de parking automatique. Les modèles concernés sont les même que précédemment, le souci est le même.

Meilleures versions

En Diesel : 1.6 HDI 110 FAP PACK AMBIANCE

En diesel, le 1.6 HDI boîte mécanique est suffisant pour assurer un minimum d'allant à la voiture. Il est aussi performant que le 2.0 HDI 138 à BVA classique ! Et évite les soucis liés au 1.6 HDI équipé de la BMP6. Le Pack ambiance est correct au niveau de l'équipement et moins cher en occasion que la finition Exclusive
Commercialisation : 2007
Puissance fiscale : 6
Puissance réelle : 109
Emission de CO2 : 155 g/km
note :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

En Essence : 1.6 THP 150 PACK DYNAMIQUE BMP6

Les C4 Picasso essence sont très rares, et il faudra vous armer de patience pour en dénicher un, de plus si vous cherchez le 1.6 THP. Mais ça vaut le coup d'être patient car c'est le bloc essence le mieux adapté. Il est plus performant et ne consomme pas plus que le 1.8 16v atmosphérique. La fiabilité est bonne si l'on fait attention à la chaîne de distribution. Reste qu'un diesel sera toujours plus adapté à ce type de véhicule qui fait souvent pas mal de kilomètres.
Commercialisation : 2007
Puissance fiscale : 9
Puissance réelle : 150
Emission de CO2 : 176 g/km
note :
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6

En savoir plus sur : Citroen C4 Picasso

SPONSORISE

Avis Citroen C4 Picasso

C4 Picasso (2) 1.6 HDI 110 FAP ATTRACTION (2013)

Par  le 27 Mars 2021 à 20h09

Le pire du pire à éviter absolument , on se demande comment des ingénieurs arrivent à concevoir une merde pareille , n'ayons pas peur d'employer les mots qui conviennent à la situation . Véhicule de 2013 acheté d'occasion en 2018 avec 78 000 km au compteur , j'ai roulé environ 1an et demi sans problème et ensuite immobilisé pendant 6 mois du fait que j'ai dû me résigner à changer les 4 injecteurs à 115000 km car le véhicule se mettait en sécurité d'où une vitesse limitée même en appuyant comme un malade sur l'accélérateur et conduite très dangereuse en particulier sur autoroute , finalement 2000 euros de réparation . Le lève vitre du conducteur qui fonctionne quand il veut alors évitez de baisser votre vitre en pleine hiver car vous ne savez pas quand la vitre se fermera mais elle se fermera quand même , quant à savoir quand ? Les prises allume cigare qui ne fonctionnent plus ainsi que le GPS , le FAP qui ne filtre rien sans parler du bruit dans l'habitacle fatiguant sur de long trajet . Maintenant je vis dans l'appréhension d'entendre une alarme et de voir un voyant qui s'allume tant ce véhicule semble si "fragile" si peu fiable , si imprévisible . La conduite en ville est quasiment impossible , véhicule trop lent , peu de reprise aucun confort de conduite il faut en permanence se concentrer pour anticiper le démarrage lors d'un arrêt au feu rouge sinon le véhicule donne des à coups . J'en suis arrivé au point de reprendre mon bon vieux scenic Renault de 1997 pour la ville qui consomme plus mais quelle différence dans le confort de conduite , un régal !! Seul point positif pour le C4 , aucun problème sur autoroute en ligne droite avec condition climatiques favorables , la moindre des choses vous allez me dire . J'ai utilisé beaucoup de véhicules de différentes marques mais jamais je n'ai eu autant de problèmes en si peu de temps même avec des véhicules d'occasion . Je sais que je n'achèterai plus jamais de véhicule citroën . Au delà de mes problèmes je pense qu'il serait bon ne serait ce que pour la réputation de l'industrie automobile française que les personnes qui concoivent ce type de véhicule se remettent en question car il s'agit de la réputation du savoir faire français qui est en jeu ici . Maintenant je dis ça mais n'y voyez aucune rancoeur de ma part .

Essais Citroen C4 Picasso

Forum Citroen C4 Picasso

panne

Par Invité alfredo.alonso@sfr.fr Le 12 Novembre 2021 à 17h19

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire