Le concept-car Captur dévoilé au salon de Genève n’est pas uniquement là pour faire joli. Il prouve que Renault s’intéresse à la catégorie des minis 4x4, ou crossovers citadins. Il veut d’ailleurs créer un modèle de ce type qui intégrerait sa gamme vers 2013. C’est lui que nous avons choisi d’illustrer aujourd’hui. De la taille d’une Clio Estate, il serait chargé de faire oublier les déboires de la marque française dans le secteur des SUV avec le Koleos.








Mini 4x4 Renault en 2013 : comme ça ?








La catégorie des minis 4x4 est en vogue actuellement. Longtemps ignorée par les constructeurs, elle était depuis des années la chasse gardée de Fiat qui, avec la Panda 4x4 et le Sedici (conçu et produit en partenariat avec Suzuki) disposait des deux principaux acteurs du secteur. Aujourd’hui tout le monde veut y investir. BMW l’a fait par l’intermédiaire de Mini et son Countryman, Audi veut créer un Q1, Fiat poursuit la mise au point de sa 500 à quatre roues motrices, Ford rêve d’une Fiesta 4x4, Opel d’une Corsa intégrale, Volkswagen d’une Polo SUV… Peugeot pour sa part, pense qu’un HR1 ferait très bien l’affaire… Ces grandes marques  viendraient rejoindre Skoda et son Yeti et surtout Nissan, dont le Juke connaît un beau succès. C’est d’ailleurs grâce à son partenaire japonais que le Losange envisage de faire un petit détour par la catégorie.
Notre constructeur national reprendrait la base du Juke pour y greffer dessus une carrosserie perso (dont nous vous proposons une illustration) et disposerait comme cela d’un petit 4x4 à moindre coût. Cela permettrait par la même occasion de garantir à Sunderland, usine anglaise de Nissan, un niveau de production constant, quand celui du Juke devrait commencer à fléchir… Le mini 4x4  du Losange, serait disponible comme son cousin japonais en versions deux et quatre roues motrices, ces dernières seront réservées au modèles équipés du bloc essence le plus puissant (190 ch) ou de moteurs diesel.
 
Un zeste de Captur
Présenté dans la cadre du Salon de Genève, le prototype Captur donne une idée de ce que pourrait être le futur 4x4 de Renault. Mais du style tout en rondeurs, des portes à ouverture en élytre, du toit  rigide démontable, que restera t’il lors du passage en production ? Sans doute pas grand-chose, car beaucoup d’éléments sont difficiles et couteux à produire en grande série. Le futur Captur (s’il garde cette appellation, ce qui n’est pas du tout certain) de série disposera sans aucun doute d’ouvrants traditionnels, d’un toit conventionnel… Il pourrait en revanche conserver la même calandre que le concept-car, des ailes bien galbées et une taille équivalente (4,22 m). D’ailleurs à propos des dimensions, le Captur de série pourrait être un petit peu plus grand que le Juke, pour ce qui concerne les dimensions extérieures, comme pour l’empattement (2,53 m pour le Juke, 2.62 m pour le concept-car). Ces modifications permettraient à Renault de disposer d’un véhicule plus habitable que le modèle de Nissan, dont l’espace intérieur est plutôt réduit. Au final, l’arrivée du Captur devrait permettre au constructeur français de disposer d’un modèle promis à un bel avenir, surtout si son tarif est attractif (16 500 € selon nos estimations en 4x2 avec bloc essence). Espérons que sa venue en 2013 soit couronnée de succès, car si le Captur copie le Koleos et n’atteint pas un niveau de vente conséquent, Renault pourrait bien se retirer  définitivement du secteur des SUV.
 
Le futur mini 4x4 Renault (Captur) en dix points
Crossover citadin
Existera en version 4x2 et 4x4
Reprend la base du Nissan Juke
Produit à Sunderland dans l’usine Nissan
Présentation au Mondial de l’automobile à Paris (fin septembre 2012)
Lancement : début 2013
Longueur : 4,22 m
Moteurs essence : de 117 et 190 ch
Moteurs diesels : de 90 à 150 ch
Tarif : à partir de 16 500 € (4x2), 21 000 € (4x4)*
* Estimations