Se faire attendre est le propre de la femme invitée à diner par un coeur amoureux. Dans le genre, la Mitsubishi Lancer Evo X se pose comme la reine puisque cela fait plus d'un an qu'elle laisse entrevoir sa plastique sans pour autant se découvrir totalement. Enfin, la version JDM a été dévoilée aujourd'hui avec une belle flopée de photos de détails et un communiqué de presse en anglais.
La commercialisation débute aujourd'hui pour les versions RS (4WD classique) et GSR (S-AWC) sans la boîte à double arbre SST. Cette dernière sera disponible sur la GSR fin Novembre. L'objectif est de vendre 4000 voitures par an (au Japon, je suppose).
Le moteur 4B11 est un 4 cylindres turbo 2.0 litres 16 soupapes développant 422 Nm de couple et 280 ch. Il est plus léger (12 kg) et plus économe que son prédécesseur. Le toit est en aluminium (comme les ailes et la partie arrière du châssis) et le centre de gravité est abaissé grâce à l'empattement allongé, à la batterie déplacée et au porte à faux avant raccourci mais aussi au moteur positionné plus bas. Le poids n'est pas indiqué. Les roues sont en 245/40R18 avec jantes BBS allégées en option.
Le châssis est plus rigide de 40% en torsion et 60% en flexion que l'ancienne Evo IX MR. Les disques ventilés sont en 18 pouces à l'avant et 17 à l'arrière. Un pack sport (déjà dispo sur la IX) avec ressorts Eibach, amortisseurs Bilstein et disques plus légers de 1.3 kg est annoncé.
5 couleurs au choix pour la GSR et 2 pour la RS. L'objectif affiché de cette Evo X est d'être la plus rapide possible tout en conservant une sécurité de conduite maximum. Objectif louable quoique peu rassurant sur le degré d'amusement qu'elle distillera réellement.
Les prix japonais de la GSR vont de 21.425 euros en boite manuelle à 22.990 euros en Twin Clutch SST. La RS démarre à 18.375 euros.