La petite Opel Adam dévoilée lors du dernier Mondial de l'auto à Paris n'a pas laissé les visiteurs insensibles, son style singulier qui compile les gimmicks en vogue sur le segment ne l'empêchant pas de posséder une personnalité propre. Le plan de développement de la gamme Adam prévoyait un modèle entièrement électrique … qui vient d'être purement et simplement privé de jus.


On apprend dans le quotidien Automotive News qui rapporte les propos de Dieter Metz, ingénieur en chef, responsable de l'Adam, que cette version 100% électrique planifiée dès le départ vient d'être tout bonnement retirée du plan Produits.
« C'est une décision économique qui tient du compte du marché actuel. Il nous était impossible de vendre la voiture à un prix qui nous garantit sa rentabilité. »


Alfred Rieck, chef des ventes d'Opel renchérit :


« Si vous regardez quelles sont les technologies disponibles sur le marché aujourd'hui, vous constatez qu'elles sont très chères. Du coup, cela fait augmenter le prix de vente de ce type d'autos à un niveau qui pousse les clients à s'en détourner. »


Reste maintenant à savoir si la Chevrolet Spark électrique (dont l'Adam reprenait le groupe électrique) prévue pour arriver sur le marché US l'an prochain est toujours sur les rails. L'Adam électrique débranchée, c'est en tout cas un concurrent de moins pour la Renault Zoé.