Des bouchons, encore des bouchons, toujours des bouchons. La capitale devient le théâtre d'un vaste encombrement d'automobiles. Quelles sont les vraies raisons ? Caradisiac vous situe les 10 points noirs de la circulation dans Paris intra-muros. Avec, en prime, le témoignage des automobilistes excédés.

Boulevard Magenta : Xe arrondissement

Le boulevard de Magenta fait partie des 5 nouveaux "espaces civilisés" de Paris. Tout comme pour le boulevard de Barbès. Le premier objectif de la mairie de Paris est d'y limiter la circulation automobile pour "moins de pollution, de bruit et d’insécurité routière". Ces travaux commencent par l’élargissement des trottoirs (5m à 8 m), des couloirs de bus, des pistes cyclable (2 km de long), puis la mise en place d'une deuxième rangée d’arbres, composée de 300 ormes. Actuellement le boulevard Magenta subit de graves bouchons, ainsi que d'importantes nuisances sonores et environnementales. L’achèvement des travaux est prévu pour le printemps 2006.

Boulevard Barbes XVIIe arrondissement

Le boulevard Barbes subit actuellement de grosses modifications de la voirie, comme l'élargissement des trottoirs de 5 m à 8 m, la création de refuges en milieu de chaussée pour sécuriser les parcours piétons, la création de pistes cyclables, d'une longueur totale de 1,6 km ou encore l'aménagement d'un couloir de bus. Les automobilistes empruntant régulièrement le boulevard Barbes vont être irrités puisque l'objectif de la mairie est de limiter la circulation à une seule voie dans chaque sens.

Rue de Rivoli : Ier arrondissement

Des travaux d'assainissement perturbent actuellement la circulation dans la rue de Rivoli. La section de l'assainissement va réhabiliter les raccordements de neufs bouches d’égout de la rue de Rivoli, entre la rue du Louvre et la rue Cambon.

Boulevard Montparnasse XIV e arrondissement

Le Boulevard Montparnasse subit d'importants travaux de réparations de trottoirs et de suppression de places de stationnement. Selon la mairie "ces travaux permettront de réhabiliter et d'embellir le boulevard en faveur des piétons". Et les automobilistes dans tout ça ?

Avenue Jean Jaurès : XIX arrondissement

Cette avenue située à deux pas du Zénith, était autrefois en deux fois deux voies. Elle est désormais passée en une voie de circulation dans chaque sens. Les jours de concerts, les bouchons dans ce quartier dépassent tout entendement. De plus, l'avenue Jean Jaurès subit actuellement une grande réfection du revêtement de la chaussée.

Porte de Bagnolet : XXe arrondissement

Les grosses modifications en cours dans les rues adjacentes engendrent de grosses difficultés de circulation au niveau de la porte de Bagnolet. La fermeture totale à la circulation de la rue des Prairies, dévie la circulation rue de Bagnolet. De plus, la fermeture actuelle de la porte des Lilas, dévie les automobilistes du périphérique vers la porte de Bagnolet. La fréquentation augmente considérablement entre 7h et 21h.

Près de la Gare de l'Est : Xe arrondissement

Dans le cadre de sa politique d'aménagement de l'espace public, la Ville de Paris réaménage les abords de la Gare de l'Est. Le secteur est délimité par 5 axes: Les boulevards de la Chapelle et de Magenta, les rues La Fayette, du Faubourg Saint Denis et du Faubourg Saint Martin, où le trafic est compris entre 1000 et 2000 véhicules par heure. Les travaux d'aménagement de la voirie perturbent énormément la circulation au niveau de ces axes.

Rue du Faubourg Saint-Antoine : XII e arrondissement

Situé aux abords de la place de la Bastille, la rue du Faubourg Saint-Antoine; subit de grosses modifications. Comme l'élargissement des trottoirs, la création de passages surélevés pour piétons et la mise en place de ralentisseurs avec en prime un nouveau revêtement sur chaussée. Tous les ingrédients pour un bouchon carabiné.

Rue d'Alésia XIVe arrondissement

L'aménagement du secteur de l'hôpital Saint-Anne nécessite la mise en sens unique de la rue Broussais. Les véhicules n'ont d’autre solution que d'emprunter la rue d'Alésia, ce qui provoque des bouchons monstres aux heures de pointe.

Champs-Élysées VIIIe arrondissement

La plus belle avenue du monde reste l'un des principaux points noirs de la capital. La circulation est toujours ralentie, malgré un stationnement interdit et une 4 voies de chaque côté. La plupart du temps, les automobilistes qui y passent s'attardent sur les vitrines, etc.

Lire aussi

Forum