Après une année 2012 particulièrement difficile et pénible pour le Pescarolo Team, on apprenait le 8 janvier dernier la mise en liquidation de la structure mancelle chère à Henri Pescarolo.


Ce dernier s’explique : « Aussi difficile qu’elle soit à accepter, cette décision est tout à fait justifiée, le Tribunal de Commerce a tout simplement appliqué la loi. Ayant été placé sous procédure de sauvegarde pour une période de 6 mois, je devais proposer une solution crédible de continuation de l’activité de Pescarolo Team. Ce qui n’a pas été le cas. Je n’ai jamais été mis en cause en ce qui concerne ma gestion passée, n’ayant fait que subir la défaillance de ceux qui s’étaient engagés à être mes sponsors principaux. Je dispose d’un superbe atelier, idéalement situé sur le Technoparc des 24 Heures, et rien ne m’empêche de continuer une activité à titre personnel. Je suis déçu pour mon équipe, qui compte énormément pour moi. Même si nous ne pouvons pas espérer engager nos propres voitures aux prochaines 24 Heures, il y a d’autres possibilités et j’espère pouvoir leur proposer un beau projet, leur permettant de démontrer une fois encore leur potentiel ».


Parmi ces autres possibilités, l’une d’entre elles a plus particulièrement été évoquée ces dernières semaines. Il s’agit d’un rôle de consultant pour Henri Pescarolo au sein du Sébastien Loeb Racing si la structure du nonuple champion du monde des rallyes devait dès cette année participer aux 24 Heures du Mans… ce que nous saurons très bientôt. On imagine également que, dans une telle perspective, Henri Pescarolo pourrait être accompagné de quelques autres personnes compétentes de son ancienne équipe car si jamais le SLR devait s’aligner au Mans il aurait du pain sur la planche pour être fin prêt et quelques renforts seraient sans doute les bienvenus.